I don't smoke, Don't drink, Don't fuck, At least I can fucking think - Straight Edge


 I don't smoke, Don't drink, Don't fuck, At least I can fucking think - Straight Edge

L'utilisation de l'appellation Straight Edge vient de l'expression to have the edge, qui veut dire, en anglais, avoir l'avantage, en effet, en ne buvant pas, etc. donc en gardant une clarté d'esprit les straight edge ont l'avantage sur les gens saouls ou drogués qui ne se contrôlent plus. La chanson Straight Edge reprend cette expression, en rajoutant straight, qui devient l'avantage total.
Les lettres xXx, devenue le symbole du Straight Edge, tire son origine de la croix marquée sur le dos de la main des jeunes de moins de 21 ans lors des concerts aux États-Unis, qui leur interdit de commander des boissons alcoolisées au bar. Une technique utilisée par Ian McKaye et ses compères des Teen Idles, en effet pour pouvoir jouer dans des bars interdits aux moins de 21 ans il se "Xaient" eux-mêmes les mains afin que les videurs les croient sur paroles (cf. l'interview de Ian McKaye à Loyola University sur youtube.com.)
En ce qui concerne les trois X, il convient de démentir l'idée fausse qu'ils correspondent à "I don't drink, don't smoke, don't fuck" de la chanson Out of Step, toujours de Minor Threat, les trois X sont en fait la parodie des trois étoiles du drapeau de la ville de Washington que Ian McKaye avait remplacés pour une affiche de concert.
Ce mouvement issu du milieu punk est d'abord un mode de vie, une liste de choix que chaque Straight Edge prend la responsabilité d'assumer. Ne pas boire, ne pas fumer, ne pas se droguer, ne pas faire l'amour sans sentiments pour conserver une éthique propre aux modes de vies alternatifs. On peut rappeler ici une autre chanson de Minor Threat; Out of Step dont le refrain « I don't smoke, Don't drink, Don't fuck, At least I can fucking think » qui se traduit par « Je ne fume pas, ne bois pas, ne baise pas. Au moins je peux penser » qui est souvent prise, à tort, comme les trois piliers fondateurs du Straight Edge, or, Ian McKaye l'a dit lui même (cf. la deuxième version de Out Of Step, présente sur Minor Threat, Complete Discography) "This is not a set of rules," "Ceci n'est pas un ensemble de règles."*
Il manifeste le refus du nihilisme, des tendances autodestructrices et négatives du punk, ainsi qu'un besoin de valeurs plus positives, l'aspect social revendicatif du punk étant toujours présent. La promiscuité sexuelle est interprétée de manière différente selon les adeptes du Straight Edge: la plupart n'ont de rapports sexuels que s'ils ont des sentiments envers leur partenaire, ou simplement s'ils ont du respect envers le partenaire, certains (les Hardline : "SxE" extrémistes) prônent l'abstinence avant le mariage.
On y associera bientôt une image pour prendre la forme d'une mode chez les jeunes. Cette nouvelle attitude branchée, souvent éphémère, causera du mécontentement chez les plus intègres. Les individus abandonnant le style de vie Straight Edge seront donc souvent perçus par leurs pairs comme étant vendus. Alimenté par les textes de plusieurs groupes, l'engagement personnel devient alors presque un engagement social.
La première vague constituée de groupes comme Teen Idles, SSD, Negative FX ou 7 Seconds s'étant assez vite essoufflée, vers 1984-88 une seconde vague de groupes Straight Edge, nommée « Youth Crew », prend le relais; elle est emmenée par des groupes comme Youth of Today qui accoleront le végétarisme aux idéaux Straight Edge initiaux, une nouvelle forme de Straight Edge se crée, laissant celle de base.
Durant la troisième période qui débuta vers la fin des années 1990, nombre de groupes verront le jour et le mouvement gagnera vite en popularité.[réf. nécessaire] Des label comme Victory Records, Equal Vision Records et des dizaines d'autres ont grandement contribué à faire connaitre le mouvement avec des groupes Hardcore comme Earth Crisis, Ten Yard Fight, Snapcase, Bane, Wizzer et Good Clean Fun (mince partie des plus connus) Dans cette 3e vague on note l'émergence de frange telle que le Krishna-Edge, les Hardline, etc.
D'autres groupes issus de différents styles musicaux s'identifieront également aux idéaux Straight Edge qui désormais ne seront plus systématiquement associés aux mouvements punk rock ou punk hardcore.       
Il y a des Straight Edge dans le monde entier, principalement en Amérique du Nord, en Europe (Scandinavie, Angleterre, Europe de l'Est, France etc.) et on commence à voir une scène importante en Amérique du Sud (Brésil, Argentine, etc.)
;) (source wikipedia)
 I don't smoke, Don't drink, Don't fuck, At least I can fucking think - Straight Edge

Tags : straight edge - no alcohol - no drugs - xXx - punk - I don't smoke - Don't drink - Don't fuck - At least I can fucking think

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.158.214.111) if someone makes a complaint.

Comments :

  • csa3101

    01/08/2011

    Tout les extrèmes ont leurs limites; ce mouvement américain en vogue organise pour les plus radicaux des soirées ou ont se sautes dessus comme les punks & pogos & il y en a mèmes qui font la chasse aux jeunes qui boives pour leurs mettre sur le coins de la gueule ! :) bonjour le mouvement; c'est un peut comme ceux qui se sont servis il y à quelques décénies de ça du mouvement *Hippie* pour forniquer & faire n'importes quoi à tout va en se faisant passer pour des bitnicks alors qu'ils n'en étaient pas !!! :) ou le cas des faux naturistes ou nudistespour les mèmes raisons, etc....

  • freepartyteuf

    27/06/2011

    Je viens d'apprendre quelque chose . MERCI

  • hard-copy

    26/06/2011

    très bon article et très interessant :)

  • floflo275

    26/06/2011

    Merci pour ton article.
    Passe un bon dimanche attention aux coups de soleil !

  • HeavyPunk56

    25/06/2011

    en France, c'est pas super répandue, encore moins en Bretange ! ^^

  • moi935

    25/06/2011

    merci mon ami je savai pas
    merci des renseignement

Report abuse