Nous devons faire en sorte que ce que nous faisons entre dans la légende, mais le souci est que nous ne savons pas par où commencer.

Nous devons faire en sorte que ce que nous faisons entre dans la légende, mais le souci est que nous ne savons pas par où commencer.

 
Mon but à travers ce blog est d'apprendre le plus possible, d'accéder à la sagesse, et je reste attentif à ce qui me permetterait de l'atteindre ou de m'en rapprocher.
L'aspect et les sujets abordés sont complètement différents des thèmes habituels et la règle nous "oblige" de traiter : les peines de coeur, le blog fait uniquement pour draguer, journal intime ou de photo de soi exaltant sa beauté corporelle...   
Pendant longtemps, dans ma jeunesse, j'ai erré en étant dans l'erreur, insouciant du monde qui m'entourait, à me croire immortel alors que nous avons tous la corde autour du cou...
Tous ce parcours m'a permis une introspection, "se voir tels que l'on est" c'est en cherchant, en doutant et en méditant qu'une avancée  est possible, où on trouve des réponses aux questions.
Je n'ai jamais autant compris le monde que maintenant ou encore demain, une chose est sûre pour moi, je ne regrette pas le temps où je n'avais pas découvert le bouddhisme, la philosophie....
Je perçois depuis un moment la valeur de la sagesse, avoir la vue juste, ne pas être dans l'erreur, éviter les pièges de la haine où certains tombent par sottise ou par imbécillité. Seule élément qui ne s'achètent pas, elle s'acquiert pas à pas, jour après jour...
Mais je comprends les personnes non initié qui découvrent ce blog et qui ont l'esprit tourné vers autre chose plus en accord avec eux-mêmes, elles ne peuvent comprendre. Tout en espérant une éventuelle prise de conscience auquel ce blog y aurait modestement contribué.
Cependant, je suis conscient que la route vers la libération et vers la lumière est encore longue et ardue.
Le crâne en photo, tirée d'une gravure bibliques de Marie madeleine repentante, est présent pour nous rappeler que nous sommes poussière, et nous retournerons à la poussière, la seule mesure à prendre est l'importance de nos actes ici et maintenant, tout en laissant derrière nous notre vanité.
Si je devais laisser un article final pour clôturer ce blog, ce serait celui-ci.
 
 
 

Tags : gravures bibliques - marie madeleine repentante - crâne - introspection - sagesse

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.80.33.183) if someone makes a complaint.

Comments :

  • HeavyPunk56

    18/07/2012

    " j'ai erré en étant dans l'erreur, insouciant du monde qui m'entourait, à me croire immortel alors que nous avons tous la corde autour du cou... "

    Nous l'avons tous été. Je compare l'adoslescence au changement de peau d'un serpent.
    Tout comme l'animal, nous sommes " aveugles " de ce qui nous entoures car en nous meme , nous changeons de A à Z.
    Lorsque j'ai lu ça dans le livre de Benard Werber " L'ENCYCLOPÉDIE DU SAVOIR RELATIF ET ABSOLU.
    J'avais enfin compris pourquoi les " jeunes " étaient si influençables voire idiots.

  • corine8888

    18/07/2012

    Bonsoir ami-et amie

    Autant d'oiseaux au monde -
    Autant de lettres d'amitié -
    Que le facteur apporte -
    Et glisse sous les portes -
    C'est le courrier du coeur -
    Le courrier du bonheur.
    Quand un facteur s'envole
    Pour une belle journée......
    *********gros bisous*********

  • floflo275

    18/07/2012

    "Il y a bien des années, quand je me piquais encore un peu de littérature, je me souviens avoir écrit une nouvelle très courte, la plus courte que j'aie jamais écrite, et dont je crois qu'elle fut aussi la dernière. Elle tenait en une phrase, et devait s'appeler Le sage. La voici : "Tout à la fin de sa vie, le sage comprit que la sagesse non plus n'avait pas d'importance." C'était encore de la littérature. Que la sagesse n'ait pas d'importance, la plupart le comprennent bien avant, qui ne sont sages qu'à cette condition. La sagesse n'est qu'un rêve de philosophe, dont la philosophie doit aussi nous libérer. La sagesse n'existe pas : il n'y a que des sages, et ils sont tous différents, et aucun bien sûr ne croit à la sagesse..."

  • piguy48

    18/07/2012

    Ilisible !

Report abuse