Vacuité

 
La vérité ultime, c'est la vacuité. La vacuité n'est pas le néant, mais l'absence d'existence inhérente. Notre esprit de saisie du soi projette fallacieusement l'existence inhérente sur les phénomènes. Tous les phénomènes apparaissent naturellement à notre esprit comme existant de façon inhérente, et ne réalisant pas que cette apparence est fallacieuse, nous y croyons instinctivement et croyons que les phénomènes existent de façon inhérente, ou vraiment. C'est la raison fondamentale pour laquelle nous sommes dans le samsara. (Guéshé Kelsang Gyatso,Introduction au bouddhisme, 2003)
 
A quoi bon faire quelque chose pour intégrer un groupe alors que nous sommes le groupe et que les groupe est nous ?
L'exception a besoin de la règle pour exister, la règle nécessite l'exception.
l'absolu n'existe pas. Nous ne sommes pas totalement quelque chose, en partie seulement.
Pour être clair : on est pas à 100% bon ou mauvais, par exemple.
Je suis semblable à tous les milliards d'êtres humains de cette planète, ils sont semblables à moi.
En conséquence, si quelqu'un agit en faisant le bien ou le mal, il en est de même pour moi.
De plus la vacuité au quotidien ou "le vide" nous entraîne à une pensée analytique et ainsi qu'à des idées, convictions et interprétations  (conventions intellectuelles) qui nous mène par le bout du nez si l'on peut dire, et qui nous empêche de voir la vérité, que nous sommes tous fait de la même chose, c'est à dire la vacuité.
Vous avez remarqué à quel point nous cherchons à savoir pourquoi, la raison qui a poussé untel ou untel à agir, ainsi que très vite le jugement ou interprétation qui en découle, différentes selon les individus. et personne n'a raison ou tort.
Agir en étant débarrassé des interprétations et convictions que nous mettons en place serait alors le chaos ?
Alors la vacuité serait elle le chaos ? Oui et non, elle l'est et ne l'est pas. 
Nier le chaos reviendrait à nier nos repères, jugements, opinions, l'ordre établi et toutes nos normes que nous avons mis en place afin d'y faire face.
Nier la vacuité reviendrait à affirmer que nous sommes tous sur cette terre dans un but précis, que nous avons une "future grande mission" à accomplir....
Mais je comprend très bien que pour les personnes non initié au Bouddhisme accepter le fait que la nature, soi-même etc est dénuée de sens peut heurter "hé j'existe !!!!" lol.
 
Il faut ne pas mêler la pensée de Nietzsche à propos du nihilisme avec la vacuité : il décrit l'homme rejetant et niant la société où il ne se reconnait pas. Et sa pensée était alors très pessimiste. Alors que la vacuité est ni pessimiste ni optimiste.

Au début je ne comprenais pas la raison pour laquelle les moines bouddhistes ne vouaient pas "aux flammes de l'enfer" une personne qui avait mal agi, aujourd'hui je sais pourquoi.
 

Tags : Guéshé Kelsang Gyatso - Introduction au bouddhisme - vacuité

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (23.20.162.200) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Nazbol-Pour-Vous

    28/08/2012

    La Vérité est elle relative ou il y a t il une Vérité absolue?___le fait de ne pas avoir la réponse rend la question pleine de Grandeur...

  • corine8888

    02/08/2012

    ▀██▀───▀██▀
    ─██─────██─── ██▀██ ▀██─██▀ ██▀██
    ▄██▄───▄██▄▄█ ██▄██─ ─█▄█── ███▄▄

    ▀██▀▀▀█ ─── ▀▀ ────── ───────── ▀██
    ─██▀█ ▀██▀█ ██ ─██▀██ ▀██▀██─ ██▀██ ███▀▀
    ▄██▄─ ▄██▄─ ██ ─███▄▄ ─██─██▄ ██▄██ ▄▄███
    _____________________________¶¶
    ____________________________¶__¶
    ___________________________¶____¶¶¶¶
    __________________________¶___¶¶___¶
    __________________________¶__¶____¶¶
    __________________________¶_¶____¶¶
    _______________________¶¶¶¶¶____¶¶
    __¶¶¶¶________________¶________¶¶
    __¶___¶¶_____________¶_¶¶_____¶¶
    __¶_____¶___________¶_¶_¶_____¶
    ___¶_____¶__________¶_¶¶¶_____¶
    ____¶_____¶¶¶¶¶_____¶_¶¶¶______¶
    __¶¶¶¶_________¶___¶__________¶¶
    _¶___¶¶______¶¶_¶__¶___________¶
    ¶_____¶¶_____¶_¶_¶_¶__________¶¶
    ¶¶¶¶¶¶_¶_____¶¶¶_¶__¶¶_______¶¶
    ______¶______¶¶¶_¶____¶¶¶¶¶¶¶¶
    ______¶___________¶___¶____¶¶
    ______¶___________¶__¶______¶¶
    ______¶¶__________¶__¶_______¶¶
    _______¶¶_______¶¶__¶__¶______¶¶
    ________¶¶¶¶¶¶¶¶____¶¶¶________¶¶__¶
    _________¶_____¶_____¶__________¶¶¶¶
    ________¶_______¶____¶_¶¶¶______¶__¶
    _______¶________¶____¶¶¶________¶_¶
    ______¶_______¶__¶____¶________¶¶¶
    __¶__¶_________¶¶¶___¶¶¶¶¶¶¶¶¶¶¶¶
    __¶¶¶¶__________¶
    __¶_¶¶______¶¶__¶
    ___¶_¶________¶¶¶
    ____¶¶¶¶¶¶¶¶¶¶¶¶

  • floflo275

    01/08/2012

    et oui toujours en vacances...bisous.florence.

  • crazygollum

    31/07/2012

    Peut-être pourrais-tu te pencher sur les écrits de Trinh Xuan Thuan, un astrophysicien qui se dit en même temps de confession bouddhiste. J'ai lu un de ses livres, et j'ai trouvé que sa manière de penser était intéressante, il créé un lien subtil entre la science physique pure, et la pensée bouddhique.

  • lupka

    31/07/2012

    on ne peut pas parler de la vacuité en omettant de citer la non-dualité et l'interdependance....pour la bonne comprehension de la philosophie bouddhiste il faut que tous les parametres aient ete compris....c'est comme un echiquier..seule la vue d'ensemble du jeu peut mener vers la victoire....

Report abuse