La religion est l'opium du peuple (Karl Max)


La religion est l'opium du peuple (Karl Max)
"La religion, selon Marx, est tout d'abord une illusion, un monde fantastique produit par notre imaginaire, dans lequel l'individu se réfugie pour oublier sa propre misère (« la religion est le soupir de la créature opprimée » dit-il dans ce fameux passage de la Critique de la philosophie du droit de Hegel (1843)"
La pensée marxiste s'inscrit en effet d'emblée dans un athéisme critique qui définit la croyance religieuse comme une fiction et une aliénation. La religion exprime bien une attente humaine, révèle une détresse qu'elle permet finalement de calmer. Elle est au fond une sorte de consolation. La religion est une réponse à la souffrance par le moyen de  l'espérance d'une vie meilleure, l'attente de la vie éternelle et la promesse du paradis, image parfaite d'un bonheur infini. Elle est donc une forme de compensation illusoire qui exprime nos besoins de surmonter plus facilement les difficultés de notre existence. Lorsque l'homme est aliéné socialement et économiquement, lorsqu'il souffre de sa condition, et qu'il ne peut se réaliser, s'épanouir véritablement dans « la vallée de larmes » qu'est le monde terrestre alors, il ne parvient à l'apaisement que par  l'imagination et la fiction de ses croyances compensatrices. L'idéologie religieuse est donc « l'opium du peuple » au sens où elle est comme une drogue qui tend à faire oublier nos souffrances par la promesse d'un bonheur éternel...
 
Cette affirmation a été appliquée à la lettre dans l'Union Soviétique, entraînant la suppression des cultes et notamment celui orthodoxe, avec une exception en 1941 au plus fort de l'avancée allemande, où Staline désespéré en dernier recours se tournera vers cette religion afin que les prières stoppent l'irrésistible percée. (Quelle ironie....)
Mais il faut noter que 70 ans de soviétisme et d'athéisme forcé n'ont pas su effacer les traditions et la croyance en la ou les religions dans la Russie et les autres pays. A quoi cela est il dû ? Échec des différents gouvernements soviétiques  à proposer une vie meilleure ? Forte traditions ou coutumes très ancrées chez les personnes ? Ou bien que le système soviétique leur a provoqué des souffrances au point de se refugier dans le passé et la religion ?
Lorsqu'une personne consomme régulièrement des stupéfiants, il est extrêmement difficile d'arrêter, d'autant plus que l'interdiction de pratiquer un culte a certainement joué un rôle dans les mentalités.
L'URSS a échoué dans sa tentative d'absolu, c'est-à-dire à vouloir une société sans dieu ou divinité, sans mysticisme. Echec de la création d'un homme nouveau maitre de lui-même, libéré des peurs et surtout sans questionnement sur la vie après la mort, le but de sa vie....
Ce qui me parait utopique, nous nous posons forcément la question à un moment donné sur notre présence sur terre, sur ce que nous devons faire ou pas, sur ce qu'il y a après la mort surtout lorsque celui-ci se retrouve en face aux difficultés et face à la souffrance. Et l'être humain pour tenter d'y répondre mêlent à sa réflexion des éléments « divins » ou surnaturelles.  
 
L'échec soviétique peut s'expliquer par le fait que l'espèce humaine ne peut pas se passer d'un dieu.
Quand en est-il de notre société à l'heure actuelle ? Nous ne pouvons comparer notre situation (j'allais dire confort ...c'est explicite !) à celle de l'Union Soviétique, nous vivons relativement bien, et ne connaissons pas la déportation au goulag, les périodes de famines, les longues files d'attente devant les magasins d'alimentations, l'interdiction de se déplacer librement sur la planète....
Du coup, l'être humain connaissant moins de souffrance (par rapport aux peuples ayant vécu sous le joug communiste à cette époque je tiens à préciser !) peut disposer de dieu à sa guise, l' »oublier » le mépriser ou le remplacer. Lorsqu'il utilise son Iphone pour communiquer, surfer sur le web, la croyance et la peur du courroux d'un dieu dans le ciel est loin, très loin. En l'occurrence l'objet numérique dans la main est ce qu'il y a de plus précieux et est en ce que l'être humain alors croit.
Il est certain que l'influence du christianisme décroit en occident depuis plus de 100 ans, ainsi que la croyance en une divinité quelconque, ce qui explique en partie les heurts de l'arrivée de l'islam en occident, guère différent de l'arrivée du christianisme dans la Rome antique. Les premiers chrétiens étant montrés comme des cannibales mangeant le corps de leur dieu et étant incompris des romains de l'époque.
Mais ce qui a le plus dérangé les romains qui connaissaient et mélangeaient plusieurs cultes, grecques, phéniciens ou égyptiens par exemple, étaient le souci de la chasteté et du refus de la débauche de ses mêmes chrétiens. Ce que les romains ne voulaient pas entendre.
Le refus ou l'interdiction d'un culte quel qu'il soit dans une société n'est pas la solution, c'est une des leçons à tirer du soviétisme, l'homme nouveau n'en découlera pas.
Je pense que seuls les avancées technologiques, un confort de vie certains, et la disparition progressives des peurs et angoisses dans une société telle que la nôtre pourrait libérer les hommes à chercher une vérité ou une explication à sa vie, modelant alors l'homme nouveau débarrassé de la crainte et de ses interrogations.
 
 Source : 

Philophore » Archives du Blog » Marx : « La religion est l’opium du peuple ». (analyse de la citation).
Posté par chevet le 24 février 2011 -                    Pour comprendre le double sens de la formule de Marx, « la religion est l’opium du peuple »,  il faut d’abord comprendre que la religion, selon Marx, est tout d’abord une illusion, un monde fantastique produit par notre imaginaire, dans lequel l’individu se réfugie pour oublier sa propre misère (« la religion est le soupir de la créature opprimée » dit-il dans ce fameux passage de la Critique de la p...
chevet.unblog.fr


 

Tags : La religion est l'opium du peuple - karl max - l'union sovietique - atheisme - Croyez vous en l'absolu ?

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.81.139.56) if someone makes a complaint.

Comments :

  • dayofdoom

    04/10/2012

    mon article a du succès ! suivez le lien : http://tenfiotenwo.skyrock.com/3117579909-La-religion-d-abord-une-illusion-dans-lequel-l-individu-se-refugie.html

  • tenfioteNWO

    04/10/2012

    Je suis non politique mes sur les religions alien est tout d'abord une illusion !! Car les écrie du débuts sont fait par des prédicateurs qui influencé le Rois ... Dout la Genése et bien autre artifice sortie de rêve intéprté par sais prédicateur ... Les cultes religieux serve a rendre esclave un groupe Humain comme pile alimentaire pour des entité déchut ... Plus infos sur mon blog .

  • crazygollum

    30/09/2012

    Je ne pense pas qu'on puisse forcer un peuple à adopter artificiellement une pensée, toute sage soit-elle.

    On impose la démocratie dans les pays arabes, l'athéisme en Russie, le seul résultat est tout contraire, comme quand on tire un âne dans un sens.

    Non, il faut laisser faire le temps, et puis, il faut rester modeste : la laïcité démocratique telle que nous la connaissons aujourd'hui n'est pas une finalité (ce que beaucoup croient, malheureusement), c'est au contraire une simple étape, appelée à évoluer vers un avenir spirituel que l'on ne peut encore imaginer...

    Voilà en tout cas qui me donne envie d'être immortel, pour savoir comment la philosophie mondiale évoluera.

  • ImagineBlingBling

    29/09/2012

    possible mais du moment que les gens s'y sente bien pourquoi pas...mais bon c'est sure ce sont des sectes !

  • floflo275

    26/09/2012

    Très bien cet article.
    Bravo !

  • piguy48

    26/09/2012

    La religion est non seulement l'opium des peuples, mais bien pire : la gangrène de l'humanité, car des religions a toujours découlé les guerres les plus longues, les plus atroces, mille et une horreurs humaines, le mensonge, la cupidité, le culte du pouvoir, l'intransigeance, l'obscurentisme et j'en passe ! Si un etre humain ressent en lui le besoin de croire en Dieu créateur de l'Univers; en un Dieu d'amour pour sa création, libre à lui d'y croire, de l'aimer et de le respecter en menant une bonne vie du mieux qu'il peux. Mais il n'a nul besoin de toutes ces religions criminelles pour ce faire au sein de sa maison, sans déranger les autres qui n'y croient pas ou qui croient en un autre Dieu, aux esprits ou autres.

Report abuse