Ne mords pas la main qui te nourrit (Proverbe)


Il est dans la nature humaine de se rebeller, se révolter, l'adolescence est un moment favorable de la vie pour ce genre de choses. Cette période délicate de la vie est à elle seule une excuse. Combien de tatouages, scarification, cicatrices et autres excès...
Période tout aussi délicate pour les malheureux parents impuissants qui tentent de gérer au mieux ce passage délicat. S'il n'y avait que l'adolescence, l'âge adulte par la suite peut-être une période propice à ce comportement. Comment se fait-il ? Nous cherchons une explication à tout, pour mieux prévoir ? Anticiper ? Pour que nous n'y tombons pas à notre tour ? La période de révolte chez un adulte résulte du fait où il s'aperçoit que le monde de son quotidien ne lui convient pas, qu'il aimerait modeler à sa manière la société. Au passage, que se passerait-il si dans une ville chaque habitant voudrait mettre sa vision perso de la société en application ? Gros problème. Ce sentiment de révolte peut s'expliquer par l'insatisfaction qu'un individu est confronté dans la vie de tous les jours.  On en revient au matérialisme ambiant...
De la révolte peut découler de grandes choses mais hélas du fait des émotions extrêmes elle trouble le discernement voire aveugle ceux qui sont porteur de l'esprit de rébellion. Cet aveuglément, les idées pas claires dans le cerveau surchauffé peut être préjudiciable à d'autres personnes qui n'ont rien voir avec la situation et  aussi à la société en elle-même en détruisant les avancées et les progrès réalisés et obtenues par elle jusqu'alors...Tout aurait été fait alors en vain. D'où la nécessité de bien peser ces décisions et ses actes. Qui sommes-nous ? Où sommes-nous ? Où allons-nous ? Comparons également avec le passé, essayons de voir si la situation actuelle était pire à tel époque ou non.
La grande difficulté est de garder son esprit clair loin des passions perturbatrices de ce monde.
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : Ne mords pas la main qui te nourrit - rebellion - révolte

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.80.169.119) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Visiteur

    02/02/2016

    c'est pas faux steven2824@hotmail.fr

  • vers-atile

    22/11/2012

    le probleme vient aussi de l'éducation post soixante huitarde qui préconisait de laisser l'enfant faire ses propres expériences et de ne pas le contrarié...tiontrgrave erreur puisque l'enfant n'intègre pas le concept de frustration...on devine la suite...

  • corine8888

    15/11/2012

    Écrire
    des mots
    des pensée
    fantastique magie
    merveilleuse féerie
    alphabet romantique
    dans un monde sans douleur
    mais écrire c'est aussi traduire
    et dire ce qu'un n'oserait pas dire
    si il fallu de vive voix qu'on se le dise
    ainsi sur un mur, un papier, un clavier
    exprimer un jour sa peine, et la coucher là
    des maux, des mots, des pensées, l'amertume
    mais écrire l'amour, la vie, les couleurs du coeur
    et mieux par là même le bonheur de l'amitié et écrire
    bonne journée

  • Descartes-a-jouer

    14/11/2012

    l'adolescence est un terme purement occidental.

  • Descartes-a-jouer

    13/11/2012

    Mundugumor

Report abuse