"L'homme est dieu, il ne doit pas s'humilier, il ne doit se courber devant rien, car rien ne saurait lui commander » Papus

 
Gérard Encausse, dit Papus (13 juillet 1865 à La Corogne - 25 octobre 1916 à Paris) est un médecin et occultiste français, cofondateur de l'Ordre Martiniste avec Augustin Chaboseau.
Né le 13 juillet 1865, en Espagne, à La Corogne, d'un père français et d'une mère espagnole, Gérard Encausse passa toute sa jeunesse à Paris, où il fut reçu docteur en médecine (juillet 1894). Avant même de terminer ses études, dès 1886 environ, il se donna pour tâche de lutter contre le scientisme de l'époque en répandant une doctrine nourrie aux sources de l'ésotérisme occidental d'alors : le chimiste Louis Lucas, le mathématicien Wronski, l'alchimiste Cyliani, le pythagoricien Lacuria, le magnétiseur Hector Durville, Antoine Fabre d'Olivet, Alexandre Saint-Yves d'Alveydre. Encausse, qui se fit appeler Papus d'après le nom d'un esprit du Nuctaméron, attribué à Apollonius de Tyane, fut un chef de file incontesté. Il se défendait d'être un thaumaturge ou un inspiré et se présentait comme un savant, un expérimentateur. Par ailleurs, la pensée de Louis-Claude de Saint-Martin a laissé sur lui une trace profonde à partir de 1889 environ, peu après sa rupture (1890) avec la Société Théosophique de Mme Blavatsky.
Il s'affilia à de nombreuses organisations initiatiques, dont : le martinisme de Henri Delaage (1882), l'Hermetic Brotherhood of Luxor de Max Théon (en 1885 ?), la Société Théosophique de Helena Blavatsky (en 1887), l'Ordre Kabbalistique de la Rose-Croix de Péladan et Guaita (en 1888), l'Église gnostique universelle de Jules Doinel (en 1892), l'Hermetic Order of the Golden Dawn (en 1895), la franc-maçonnerie (vers 1900), le Rite Swedenborgien (1901), le Rite de Memphis-Misraïm (1908), etc.
L'Ordre Martiniste, créé par Papus et par Augustin Chaboseau en 1891, doit son nom au souvenir de Louis-Claude de Saint-Martin et peut-être à celui de J. Martinès de Pasqually. Dans sa revue officielle, L'Initiation, fondée par Papus en 1888, on relevait les noms de Stanislas de Guaita, Péladan, Charles Barlet, Matgioi, Marc Haven, Paul Sédir, Albert de Rochas d'Aiglun, Lucien Chamuel, Fernand Rozier. Mais, du moins pendant longtemps, les noms de Martines de Pasqually, Saint-Martin, ou Willermoz y sont beaucoup moins cités que ceux de Fabre d'Olivet et d'Éliphas Lévi. Les premiers martinistes de renom furent Paul Adam, Maurice Barrès, Stanislas de Guaita, Victor-Émile Michelet et Péladan.
D'autre part il se constitua un groupe organisant des cours et des conférences visant à faire découvrir aux chercheurs les valeurs de l'ésotérisme occidental. Il devint bientôt le cercle extérieur de l'Ordre Martiniste, sous le nom de Faculté Libre des Sciences Hermétiques (mars 1897). Les cours étaient nombreux (une douzaine par mois environ), et les sujets étudiés allaient de la Kabbale à l'Alchimie et au Tarot, en passant par l'histoire de la philosophie hermétique. Papus, Sédir, Victor-Émile Michelet, Fernand Rozier et A. Chaboseau, entre autres, jouaient les professeurs. La section Alchimie, dirigée par François Jollivet-Castelot, est à l'origine de la Société Alchimique de France.
Ce vaste mouvement hermétique, dont Papus était l'une des âmes agissantes, est sans nul doute inséparable de la littérature symboliste de cette époque, bien qu'il fût lui-même naturellement beaucoup plus orienté vers les mystères de l'occultisme que vers les recherches esthétiques de Mallarmé ou de Villiers de l'Isle-Adam. De leur côté, les symbolistes ne trouvaient guère dans le renouveau ésotérique que des thèmes d'inspiration. Le martinisme, d'ailleurs, n'apparaît à cette époque que comme l'une des nombreuses manifestations de ce renouveau.
Papus eut une production littéraire impressionnante, qui lui valut le surnom de « Balzac » de l'occultisme. D'aucuns lui reprochent cependant d'avoir manqué de rigueur dans ses travaux sur la Qabbale. Par ses talents de vulgarisateur, il contribua à ouvrir les esprits de son temps aux sources vives de la pensée analogique et de l'imagination créatrice, poursuivant en cela le travail qu'Éliphas Lévi avait entrepris (Les Disciples de la science occulte : Fabre d'Olivet et Saint-Yves d'Alveydre, Paris, 1888 ; Traité élémentaire d'occultisme, Paris, 1888 ; Traité méthodique de sciences occultes, Paris, 1891, etc.)
En automne de 1905, Nicolas II, aux prises avec les troubles sociaux, l'appela à Tsarskoïe Selo pour lui demander conseil. Papus évoqua alors, au cours d'une opération magique, l'esprit d'Alexandre III, qui préconisa la répression et annonça une révolution de grande envergure. Papus affirma au tsar que cette révolution n'éclaterait pas tant que lui-même serait vivant. Le Maître Philippe de Lyon, véritable guide de Papus, jouit, lui aussi d'une grande autorité morale auprès du tsar, à qui il avait prédit la naissance du successeur au trône, mais la venue de Raspoutine l'évinça. Les visites de Papus à Nicolas II, séjours auréolés de mystère, ne sont qu'épisodes parmi d'autres dans cette vie étrange mais féconde.
L'Ordre Martiniste, qui recruta vite des membres dans de nombreux pays, connaîtra des périodes de sommeil causées par les guerres, mais il est de nouveau en activité depuis 1952, grâce à l'action de Philippe Encausse, le fils de Papus.
Pierre-Augustin Chaboseau, avec l'aide de Victor-Emile Michelet, crée l'Ordre Martiniste Traditionnel en 1931. Ses membres sont répartis en trois degrés et travaillent dans des heptades (en maçonnerie, on dirait des grades et des loges). Le degré le plus élevé est celui de S.I. (Supérieur ou Serviteur Inconnu). Les femmes y sont admises aussi bien que les hommes.
Papus est mort le 25 octobre 1916, à Paris. Pierre Piobb fut accusé à tort d'en être responsable. Papus a laissé 160 ouvrages, almanachs, revues et articles. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (93e division)1.
Papus a résidé un certain temps au niveau de l'actuel 67 rue de Rochechouart à Paris dans le 9eme arrondissement ou il créa un institut de santé, spécialisé dans les bains de fumigation.La cour intérieure de cet immeuble et certaines parties communes ainsi que le palier du troisième étage du bâtiment en fond de cour comportent encore de très nombreux et surprenants symboles ésotériques.
 Source : wikipédia
 
L'histoire de cet homme se déroule comme si d'une certaine manière il refuserait qu'à son époque la magie ou l'ésotérisme n'existerait pas en temps que t'elle. Refus du progrès alors croissant à son époque ? (industrialisation) Les phénomènes naguère étrange s'expliquent par les avancées de la science, repoussant de plus en plus loin la part de mystérieux présent dans la vie de chacun jusqu'à alors. Il ne devait pas l'accepter je pense, d'où sa quête du "merveilleux" de pouvoirs "magiques" dans les différents cercles iniatiques (martinisme, société théosophique, ordre kabbalistique, franc-maçonnerie, rite de memphis-misraïm...etc) La longue liste d'ordres ou de cercles où il a appartenu témoigne de sa motivation. Ma conviction personnelle en ce qui concerne la magie (je n'y crois pas) me font dire qu'il a du être bien déçu de ce qu'il a vu ou pas vu dans ces différents cercles... S'il s'attendait à des révélations fracassantes et à acquérir des pouvoirs fantastiques, sa déception fut peut-être importante et explique à mon avis ses multiples appartenances...
Je ne sais pas si Papus, comme il se faisait appeler, ses recherches et études concernant la kabbale et les tarots ont abouti sur quelque choses de sérieux ou pas, ce qui ne m'intéresse pas d'ailleurs. La photo de cet article où on le voit montre le côté un peu farfelu de l'ordre qu'il a crée...
Cependant, on lui doit cette phrase que j'aime beaucoup en titre de l'article symbolisant l'affirmation de soi, le refus d'une "autorité divine supérieur". Paradoxe ? Il recherche le surnaturel et nie dieu ? En fait, il voulait acquérir les pouvoirs occultes en tant que homme, pour lui même parmi les hommes, sans vénérer qui que ce soit.
Ce qui est à noter c'est la négation que ce monde actuel est vide, creux, matérialisme, sans pratiques occultes, et qu'une partie de la population cherche refuge à plus ou moins bonne enseigne pour échapper à notre société "morne" et froide.
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : "L’homme est dieu il ne doit pas s’humilier il ne doit se courber devant rien car rien ne saurait lui commander » Papus - martinisme - sciences occultes - Gérard Encausse - Société Théosophique - ordre kabbalistique - franc-maçonnerie - refus du monde matérialiste et moderne

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.80.169.119) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Chibi-BlackDiamondz

    01/12/2012

    "L'homme est dieu, il ne doit pas s'humilier, il ne doit se courber devant rien, car rien ne saurait lui commander » Papus

    Je uis totalement d'accord avec cette citation. Ca correspond parfaitement à l'athée que je suis. :-)

  • dayofdoom

    27/11/2012

    floflo275 wrote: "Bonjour
    l'amitié est la plus belle pensée,
    un si petit mot
    qui veux dire tant de choses...
    c'est avec mon coeur
    rempli de douceur
    que je viens te souhaiter
    une agréable journée
    toute ensoleillée
    FLORENCE.
    "

    merci ! bonne après-midi

  • floflo275

    27/11/2012

    Bonjour
    l'amitié est la plus belle pensée,
    un si petit mot
    qui veux dire tant de choses...
    c'est avec mon coeur
    rempli de douceur
    que je viens te souhaiter
    une agréable journée
    toute ensoleillée
    FLORENCE.

  • BadSlut

    26/11/2012

    J'aime beaucoup ton titre d'article !

  • Feel-Misunderstood

    24/11/2012

    Coucou ! :) Je viens te demander ton aide .. Pourrais tu m'aider à être qualifier pourla battle stp ? Si tu ne connais pas mon blog, viens faire un tour, lis mes textes et juge par toi même si je vaut la peine d'être blog star .. :)

    PS, le lien : http://apps.facebook.com/blogstarbattle?id_blog=46635

  • dayofdoom

    24/11/2012

    piguy48 wrote: "Si l'homme est Dieu, ce n'est pas brillant comme théorie. Moi je dis que l'etre humain dans sa grande majorité est le mal à l'état pur !!!"

    pour moi l'homme est Dieu lorsque son intégrité physique est menacé, je veux faire comprendre que le corps d'une personne est sacré.

  • Breizhrockeur56

    24/11/2012

    c'est pareil pour Rousseau, il avait critiqué la confiance aveugle des contemporains

  • piguy48

    24/11/2012

    Si l'homme est Dieu, ce n'est pas brillant comme théorie. Moi je dis que l'etre humain dans sa grande majorité est le mal à l'état pur !!!

Report abuse