Une histoire de rat

Connaissez-vous cette histoire de rats ? 
Cette histoire raconte comment des rats se retrouvent alors dans ce que l'on pourrait appeler le paradis : ils ne manquent de rien, une vie facile pour eux, tout est à leur disposition, ils sont en sécurité ....What else ? Dit l'autre.
Seulement voila, une petite minorité d'entre eux décide de tout plaquer du jour au lendemain, et de se réfugier dans un endroit isolé, qui n'a rien à voir avec le lieu enchanté qu'ils ont connus et ils ont la vie dure.
Quel est la raison qui les a poussé à prendre cette décision surprenante et à se mettre en difficulté ???!!!!
Eh bien, Tout simplement ces rats ont pris peur dans ce paradis, peur que ce paradis où la vie est facile et aisé s'écroule et sombre dans un grand cataclysme, ils ont donc décidé de ne pas rester avec ceux qui ne partageaient pas cette frousse et de partir ailleurs au loin afin de se préparer au mieux à cette catastrophe et d'y survivre.
 
Cette histoire provient d'un historien russe dans un reportage sur l'histoire de la révolution bolchevique de 1917. Cette personne utilisait cette parabole pour illustrer à sa manière la venue en Russie du bolchevisme, à savoir que quelque fois à partir de personnes anticipant un grand bouleversement quelque chose de bien et de salutaire pouvait en découler.
Autrement dit, les rats dissidents qui fuient l'endroit paradisiaque et leurs congénères pourraient être assimilés aux bolcheviques, et que par la suite la situation est devenue meilleure quelle ne l'a été grâce à l'anticipation de ces rats dissidents....Selon lui.
 
Je ne partage pas cette vision, le paradis des rats tels qu'il est exposé dans cette histoire ne ressemble pas à la Russie tsariste d'avant 1917 : C'était alors un pays sous le poids lourd de la tradition, une autocratie, les paysans illettré connaissaient la vie dure, les ouvriers des usines étaient alors surexploités, traités comme des moins que rien, très mal logés (pour ne pas dire parqués) un pays à la traîne sur le plan de l'industrialisation, etc.
Ils est donc logique que des individus se mettent en marge de ce système et veuillent le remettre en cause, à l'image des rats dans le conte, seulement la différence de taille est que les rats ont agis par crainte,  sans justification car dans ce paradis tout allait bien dans le meilleur des mondes, au contraire des militants russes pour la démocratie qui eux avaient des preuves matériels du désastre à venir.
L'autre point où je ne suis pas d'accord avec cet historien vient qu'il considère sans doute la venue du bolchevisme au pouvoir en Russie comme un bienfait pour celle-ci.
Il aime son pays pour affirmer cela, il ne veut pas que son pays retombe dans la tsarisme d'avant 1917 et on le comprend, mais il "oublie" un grand ban de la tragédie russe lors de l'ère soviétique:
les famines dans les régions agricoles, les goulags, les répressions policières, la liberté bafoué, les innombrables victimes du stalinisme  etc. Le prix à payer  est extrêmement cher pour qu'enfin la Russie soit au stade où nous la connaissons aujourd'hui.(encore que tout ne soit pas parfait dans ce pays mais bon....L'ami Gérard ne doit pas être d'accord avec moi... ;))
 
Donc, avant de vouloir le bordel, de le fantasmer au milieu de la nuit, considérons ce que nous avons, ce dont il faudra sacrifier le cas échéant, trouvons les solutions pour le futur concrètement avant toute chose, posons nous la question si nous agissons suite à  des faits réels et faisons la comparaison par rapports aux autres civilisations passées et l'expérience que cela a apporté.
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog. 

Tags : rat - 1917 - révolution bolchevique - russie

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.81.139.56) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Breizhrockeur56

    09/06/2013

    je n'avais jamais entendu parler de cette histoire ! ^^

Report abuse