Le vice, fournisseur officiel des moralistes


Que feraient il sans ? Pas grand-chose....Définition du vice : Penchant particulier pour quelque chose (jeu, boisson, drogue, pratiques sexuelles, etc.) que la religion, la morale, la société réprouvent.
Le vice a toujours existé, il serait même devenu le fonds de commerce de celui ou ceux qui le dénonçant cherche à se mettre en valeur, s'en servant sans l'avouer comme levier...
Du coup, l'existence du vice plus ou moins forte conditionne les actions visant à moraliser la société atteint de péché. Car le jour ou utopie ou pas, le vice viendrait à disparaitre... Quel sera alors le sujet, la raison de vivre de ces moralistes et fondamentalistes ? Se retrouveront ils à n'avoir qu'à narrer comment ils ont vaincu le vice comme des vieillards radotant leurs vies ? Barbant...
C'est utopique que le vice disparaisse un jour, car aux yeux de ces types, il ne s'arrête jamais, tout et n'importe quoi peut-être prétexte au vice, on peut trouver des exemples à l'infini de cette façon...
C'est la raison pour laquelle j'ai intitulé cet article : « Le vice, fournisseur officiel des moralistes »
Avec le vice, moyen inépuisable si l'on peut dire, on peut mener bien des combats.
Il faut toutefois ne pas confondre avec le « necessary evil » où comment un certain mal serait indispensable pour aboutir à quelque chose de bien, pour améliorer la situation...Phrase au conditionnel, je ne partage pas cette idée. Le mal nécessaire est une action que l'on sait mauvaise et négative que l'on réprouve. Le vice, fournisseur officiel des moralistes, lui sert à démontrer qu'il faut changer, réformer, il est montré du doigt mais jamais utilisé en tant que tels par ceux qui le dénoncent et le manipulent, car leur vertu doit être sans tâche et pure pour que leurs paroles ait plus de poids pour leur auditoire. En aucun cas, ils ne sauraient être corrompus par le vice ou le mal.
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : vice - fournisseur officiel des moralistes - bien - mal - dualité - leçon de morale - necessary evil - utopie - ooportunisme - Maître de Justice - l'Homme du Mensonge - le Prêtre Impie

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (23.20.162.200) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Madame-d-Artois

    17/08/2013

    Tout peut être pris comme un vice... Une addiction au violon, à un pinceau. Tout ce qui n'est pas "servir dieu" peut être considéré comme un vice par les extrémistes. Eh bien, ceux-là, je leur dis bien des choses pour rester polie ! Bisous ! Super article !

  • Madame-d-Artois

    17/08/2013

    Les moralisateurs ! Parle-m'en donc ! Les pires tordus ! J'ignore les cadavres qu'ils cachent dans leurs placards, mais je ne préfère pas le savoir. Moi aussi, j'en ai quelques-uns, mais je ne me pose pas et ne me poserai jamais en étalon de vertu. (Si je le fais, qu'on me descende illico ! ) Bisous !

  • Nykillum

    29/07/2013

    LES 7 PÉCHÉS CAPITAUX.

  • Lusion-A

    19/07/2013

    J'adore tes articles mon pote continue =)

  • guerrier-de-lumiere

    18/07/2013

    penses-tu que le vice ou le mal disparaîtra jamais? Bhein c'est vrai que ça reste difficile à croire qu'il disparaisse à jamais pour tout le monde, mais au fur à mesure qu'on évolue spirituellement, au plus on s'en écarte en tout cas, non? Pour à un moment donné ne plus avoir aucun vice qui nous atteint encore ou habite encore non? je ne pense pas non plus qu'il disparaisse d'un coup pour tout le monde en une fois, sauf miracle, c'est dommage d'ailleurs mais un jour ou l'autre, chacun de nous en sera libéré, avec un travail sur soi-même biensûr. merci pour cet article intéressant et bonne soirée

  • dayofdoom

    17/07/2013

    phicel62 wrote: "merci ! c'est vraiment un super article !"

    :)

  • dayofdoom

    17/07/2013

    sokankuyatamaneimajonozo wrote: "Oui, mais le jeu est peut-être un mal nécessaire, une sorte de catharsis. Il vaut mieux jouer que de commettre l'irréparable. "

    j'avais pas pensé à la catharsis, mais je pense que les moralistes ne jouent pas...

  • phicel62

    17/07/2013

    merci ! c'est vraiment un super article !

  • dayofdoom

    17/07/2013

    phicel62 wrote: "sujet qu'on ne pense pas a exploiter . bien trouver ! superbe article qui doit être lue autant par les gens concerné que par ceux qui ne le sont pas ! c'est avec plaisir , si tu es ok , que je le remixerais .."

    merci pour le comm, tu peux remixer, pas de souci :)

  • phicel62

    17/07/2013

    sujet qu'on ne pense pas a exploiter . bien trouver ! superbe article qui doit être lue autant par les gens concerné que par ceux qui ne le sont pas ! c'est avec plaisir , si tu es ok , que je le remixerais ..

Report abuse