Ennemi intérieur : La peur


La peur ? Oui, bien sur, vous me direz que les deux au dessus n'ont pas l'air d'avoir peur l'un de l'autre, enfin, c'est ce donc ils veulent faire croire. A l'adversaire du soir ainsi qu'aux spectateurs....Le défi du regard pour faire "peur" à l'autre, l'impressionner, le faire douter...C'est sur, les boxeurs ou ceux qui pratiquent les sports de contact doivent connaitre la peur moins que les autres, enfin j'imagine. Ces sportifs selon moi n'attendant qu'une chose, que leur adversaire se pointe sur le ring pour le confronter, c'est tentant d'aller chercher la personne, pas forcément pour la démolir, mais lui montrer qu'elle a tort, arguments à l'appui, la provoquer, faire le malin et le mariole, mais cela contient une part de peur, plus on en rêve, plus on le redoute, oui voyez-vous, l'autre nous attend peut-être au coin du bois pour nous descendre verbalement...valable surtout en cas de différence de niveau. Ce n'est pas avoir peur de se méfier des capacités et aptitudes de l'individu, c'est de la lucidité, reconnaître sa valeur.
Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la peur n'est pas que pour ce qui est physique.
 
C'est agressif, je reviens sur le passage d'aller sur les plates bandes de la personne pour lui faire face, c'est une démarche volontairement "hostile" même sans coup, elle peut-être interprété ainsi. Je n'aime pas la violence, Tout ça pour dire que ce n'est pas mon truc de m'incruster, provoquer, attaquer de front tête baissé....L'agression n'est pas mon credo.
 
Pas facile à vaincre la peur, surtout à mon avis quand elle se rattache au vécu de la personne....On peut essayer de la comprendre, de la cerner, pour tenter de l'apprivoiser. On peut l'exprimer, par écrits par exemple ou à travers des illustrations ou vidéos, attention toutefois à ce qu'elle n'envahisse pas votre quotidien...Pour éviter qu'elle le fasse, créativité (...?) C'est à cause des cas différents de chacun que je ne dirais pas qu'il faut vaincre sa peur gnagna etc....Car ceux qui le disent n'ont que faire des cas inévitablement des personnes, et parle d'eux même pour la globalité. Autre forme d'imposer sa volonté ? Bref, avoir peur dans un domaine est accessoire et ne conditionne en rien la vie à venir de la personne (qui peut très bien réussir dans d'autres domaines !)
 
Mélanger ennemi intérieur et bouddhisme ? Oui, pour parvenir à la fin du désir, de la haine et de ... la peur. Le Bouddha Gautama suite à son illumination ne les ressentait plus, Notez un point essentiel, il n'a pas vaincu la peur en faisant ce dont justement il redoutait de faire (au contraire de ce que l'on nous répète afin de vaincre sa peur...) Il a vaincu sa peur sans bouger, par la méditation, à sa manière. A mon sens, Le Bouddha a compris que cela ne servait à rien d'avoir peur de mourir, on meurt tous un jour, de plus sa mort le menait au nirvana et à la fin du cycle des renaissances et de la souffrance. Idem pour la peur de souffrir, nous souffrons tous dans ce monde d'existence, cela permet ainsi de mettre l'accent sur ce qu'endurent les êtres, d'en avoir conscience et d'agir pour soulager ceux qui en sont victimes au mieux.
Le Bouddha n'avait pas peur non plus des autres, raison de plus de promouvoir la non-violence.
L'approche de vaincre la peur par le bouddhisme est intéressante bien qu'elle (inévitablement) ne colle pas à l'état d'esprit de notre société.
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog. 

Tags : peur - vaincre sa peur - défi - bouddhisme - sport de contact - confrontation - Ennemi intérieur - Maître de Justice

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.221.13) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Emynodupeus

    03/09/2013

    M'enfin...bon.

  • Descartes-a-jouer

    24/08/2013

    Dans la même mentalité, il y avait les croisés qui avait le droit à une place au Paradis à chaque "hérétique ennemi de l'Eglise" abattu.

  • dayofdoom

    23/08/2013

    Descartes-a-jouer wrote: "Mon point de vue c'est que la douleur est une réaction biologique qui sert à te prévenir d'un danger, et ainsi éviter la mort. S'il on peut souffrir après la mort, c'est donc que la douleur à un autre but, comme la purification. Dans ce cas-là, on s'est tous planté, et ce sont les croyants du Moyen-âge qui avait raison. Donc dans cette configuration, sans vouloir jouer les prophètes, nous irons en enfer, puisque quasiment plus personne ne vit selon les moeurs médiévales en France. "

    effectivement de ce point de vue, on est mal.....l'histoire de la douleur purificatrice me rappelle celle des martyrs, les premiers du christianisme, d'une certaine façon ils se "réjouissaient" de mourir en tant que martyr, pensant ainsi monter au paradis plus vite et avoir une place de choix....
    c'est une autre mentalité, comme celle de gille des rais qui m'avait frappé, lors de son procès, il eut le culot de dire que les enfants morts sont monté directement au ciel en tant que martyr....cela peut nous paraître monstrueux et pas pour consoler les parents malheureux, mais à l'époque le salut des enfants et des gens étaient pris au sérieux, c'est une autre époque et une autre mentalité

  • Descartes-a-jouer

    23/08/2013

    Mon point de vue c'est que la douleur est une réaction biologique qui sert à te prévenir d'un danger, et ainsi éviter la mort. S'il on peut souffrir après la mort, c'est donc que la douleur à un autre but, comme la purification. Dans ce cas-là, on s'est tous planté, et ce sont les croyants du Moyen-âge qui avait raison. Donc dans cette configuration, sans vouloir jouer les prophètes, nous irons en enfer, puisque quasiment plus personne ne vit selon les moeurs médiévales en France.

  • dayofdoom

    23/08/2013

    Descartes-a-jouer wrote: "En aïkido on attaque jamais, c'est un sport martial, mais uniquement de défense, donc on attend pas son adversaire. Avoir peur de la mort c'est absurde, s'il n'y a rien après tu ne crains rien, sinon tu verras bien."

    à propos de la peur de la mort, les gens ne raisonnent pas tous de la même façon, pas la même vision....certains ont peur de la douleur avant la mort, ou de l'enfer...

  • Descartes-a-jouer

    23/08/2013

    En aïkido on attaque jamais, c'est un sport martial, mais uniquement de défense, donc on attend pas son adversaire. Avoir peur de la mort c'est absurde, s'il n'y a rien après tu ne crains rien, sinon tu verras bien.

  • PetitPiaf

    22/08/2013

    Je pense que la peur se dissipe avec les années, on agit selon sa conscience par rapport au évènements qui surviennent.

  • dayofdoom

    22/08/2013

    PetitPiaf wrote: "Sugerais tu de rester impassible en toute circonstances ?"

    ce serait bien ! :) mais au moins, éviter de faire n'importe quoi.

  • PetitPiaf

    22/08/2013

    Sugerais tu de rester impassible en toute circonstances ?

Report abuse