Le Dialogue du Pessimiste

"Esclave, à [mes o]rdr[es] — Voilà, maître, voilà!
— Je veux faire l'amour à une femme! — Fais l'amour, maître, L'Amour
fa[is-lé]
Qui fait l'amour à une femme, oublie inquiétude et soucis!
— Eh bien, non, esclave, je ne veux pas faire l'amour à une
femme
— [Ne fais donc pas] l'amour, maître, ne le f[ais pas]
La femme est un vrai puits, une citerne, une fosse,
La femme est une dague de fer affilée, qui coupe la gorge de l'homme
(....)
Esclave, à mes ordres! — Voilà, maître, voilà!
— Alors, que convient-il (de faire)
Briser ma nuque et la tienne,
Ou se jeter au fleuve, est-ce là ce qu'il convient (de faire) s
— Qui donc est assez grand pour atteindre le ciel
Qui donc est assez vaste pour embrasser la terre entière
¦ Eh bien, non, esclave! Je m'en vais te tuer et t'expédier au
devant de moi!
— Oui, mais mon maître ne me survivrait pas trois jours!..."
 
Extrait du Dialogue du Pessimiste, fin du IIe millénaire avant J.-C. Babylone


Le plus intéressants des œuvres de réflexion sur les rapports entre les Hommes et les Dieux et sûrement le Dialogue du Pessimiste, qui doit dater du tournant entre le IIè et le Ier millénaire. Ce texte, qui a des allures de farce, se présente sous la forme d'un dialogue entre un homme riche et son serviteur. Le premier, qui n'a visiblement pas à travailler pour assurer sa subsistance, reste oisif, et il ne sait que faire. Plusieurs idées lui viennent successivement à l'esprit : aller au palais, organiser un banquet, aller à la chasse, se marier, ester en justice, se révolter, faire l'amour, rendre un culte à Marduk, faire des investissements financiers, faire des bienfaits. Alors que la décision est à chaque fois approuvée par le serviteur, le maître change de décision, et est aussitôt approuvé par le serviteur, qui se range donc toujours aux opinions de son maître. A la fin, ce dernier demande ce qu'il doit faire, s'il ne lui reste plus qu'à tuer son serviteur, avant de se suicider, ce à quoi l'autre répond qu'on ne peut comprendre ni le Ciel ni la Terre, ce qui revient à dire que l'homme ne peut pas comprendre le Monde. Le maître décide alors de tuer son serviteur, mais celui-ci lui répond qu'il ne lui survivrait pas trois jours. 
Cette oeuvre cynique, ironique, pessimiste, reste un sujet de discussions entre assyriologues. Farce ou oeuvre de pensée ? Probablement un peu des deux. La maître est un personnage oisif qui jamais ne cherche à travailler, son serviteur est versatile. L'œuvre a donc un aspect satirique, mais c'est aussi une oeuvre de réflexion car elle démontre aussi qu'on peut toujours trouver une bonne raison de faire quelque chose comme de ne pas le faire, et qu'à chaque fois l'argumentation s'auto-détruit. Mais le texte reste moral : l'impossibilité de comprendre les dieux est toujours mise en avant (sous un aspect plus pessimiste, puisque c'est "l'homme ne comprend pas", et pas "seul les dieux savent"). Lorsqu'à la fin le maître propose de tuer le serviteur pour l'envoyer dans l'au-delà, peut-être est-ce pour le contacter par nécromancie une fois qu'il sera aux Enfers pour enfin avoir la réponse à ses interrogations existentielles. L'œuvre n'est donc pas aussi subversive qu'on pourrait le croire, mais elle reste néanmoins très intéressante. 
(Bibliographie : J.Bottéro, Mésopotamie, l'Ecriture, la Raison et les Dieux, Gallimard, Folio Histoire, pp.454-486)

Source : http://www.angelfire.com/cantina/esagil/litterature.htm#Le Dialogue du Pessimiste

Où êtes-vous ? Vivez-vous vous aussi avec ses mêmes questions ? Ou pas du tout...Vivez-vous aveugle dans une vie de plaisirs ou traversez-vous le désert ? Où êtes-vous ?
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : Le Dialogue du Pessimiste - babylone - Où êtes-vous ? - traverse le désert - Mésopotamie - sens de la vie - Age d’or - recherche spirituelle - possession - ignorance - "Tu es né poussière tu retourneras poussière" Verset de la Genèse - Ring-a-round the rosie A pocket full of posies Ashes Ashes We all fall down! - introspection - souffrance - illusion

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.80.169.119) if someone makes a complaint.

Comments :

  • dayofdoom

    01/12/2014

    Breizhrockeur56 wrote: "Je dirais que je suis plutôt dans le désert je réfléchie assez souvent sur notre monde."

    :)

  • Breizhrockeur56

    30/11/2014

    Je dirais que je suis plutôt dans le désert je réfléchie assez souvent sur notre monde.

Report abuse