Ludwig Part I

Ludwig Part I
Et si je faisais une fiction ? Non attendez, je vais faire à ma façon, je vais vous commenter le film «Ludwig ou le Crépuscule des Dieux (1973) » de Visconti.
L'adaptation de Visconti du roi de Bavière que l'histoire fait passer pour fou. Son adaptation est romancée. Et je vais le faire en plusieurs parties, car le film dure 3h50, (il est divisé en deux parties).
 
Mars 1864 :
 
Le film débute sur du piano, déjà on sent le drame. Il faut dire que l'époque et la situation géopolitique (Bavière, Prusse, empire Austro-hongrois...) lié au film mène aux drames futurs, j'y reviendrai. Le film commence par le sermon du confesseur de Ludwig et lui-même, nous sommes justes avant son sacre de roi de Bavière. Le sermon le met en garde face aux responsabilités qui l'attend, on entend un peu des trompettes comme pour souligner l'aspect officiel et grandiose. Ludwig lui confie que désormais il n'a plus peur, et « qu'il sait désormais à quoi consacrer tout son pouvoir ». Oui il sait ce qu'il va faire, mais j'ai bien peur que son confesseur à ce moment saisit bien la portée de ces paroles. Car il sera roi jusqu'au bout des ongles, pour lui, rien ni personne ne peut l'empêcher de se consacrer aux artistes, Wagner comme nous le verrons, aux multiples opéras ainsi qu'aux somptueux châteaux qu'il fera bâtir, et dépensera des sommes folles. Son confesseur ne l'a pas  encore compris. Ludwig estime qu'il n'est pas un roi pour son peuple, les bavarois, non il est le roi, celui qui peut tout se permettre car il est roi...Cette différence de vue sera l'une des trames tout le long du film, forcément en agissant ainsi, il sera incompris, lui aussi ne comprendra pas.
La scène suivante est un témoignage d'un homme, un ministre en l'occurrence qui a connu Ludwig, elle fait partie du « procès » ou commission d'enquête qui aura lieu vers la fin de la vie de Ludwig afin de statuer si oui ou non le roi de Bavière est fou... On retrouvera ces scènes de dépositions tout le long du film. Et bien évidemment elles sont à charge...
Puis ce sont les fêtes du couronnement dans le palais, c'est un défilé de costumes militaires, étalage de décorations et de grandes pompes. La musique de fond est militaire (que je n'apprécierai jamais ....hum) Le petit frère de Ludwig, Otto, reçoit les salutations et courbettes de militaires et autres ministres, ainsi que le clergé. Vous le verrez plus loin, Otto est encore plus fragile dans le film que Ludwig, et dire qu'à ce moment, il est l'héritier du trône au cas où....Ludwig lui est à l'écart dans une autre pièce, il se fait attendre, et boit  coupe de champagne sur coupe de champagne afin de « vaincre » sa timidité et son angoisse....Puis c'est sa mère, la reine-mère, d'entrer en scène, l'ambiance devient de plus pesante, protocolaire, courbettes et garde à vous etc. Visconti a mis la dose pour qu'on saisisse l'aspect solennel de l'événement. Et bien qu'elle soit sa mère, elle fait la révérence à son fils, le nouveau roi de Bavière, qui la relève. Ça manque de chaleur familiale....C'est volontaire bien sur.
Très vite le nouveau roi mets en œuvre « sa » politique en chargeant ses ministres de trouver au plus vite Richard Wagner au dépit et à leur surprise...Il semble pour Ludwig qu'il y ait rien d'autre de plus important pour le royaume ! Les ministres s'attendaient à quelques choses de plus professionnel (économie, politique étrangère...) et plus sérieux. Ce n'est que le début. Ludwig est déjà fasciné par les œuvres de Wagner et veut qu'il s'installe en Bavière afin qu'il compose pour lui.
La musique de fond change alors... Terminé la musique militaire, thème viril et solennel, place au prélude de Lohengrin, l'opéra de Wagner, l'histoire du chevalier au cygne. Ainsi Visconti montre que désormais c'est Ludwig roi de Bavière qui décide, et d'abord, faire venir Richard Wagner « Le maitre » comme il le nomme à Munich auprès de lui. Le faire venir ? Le prier, l'inviter plutôt selon lui, et avec tous les honneurs qu'il mérite. C'est dire à quel point Ludwig est dévoué à ce compositeur.
Le brave ministre a beau avancer prudemment que Wagner fuit plutôt les créanciers (oups...) que les « invitations maladroites indignes de son rang », Ludwig n'y croit pas. Et il n'écoute guère son ministre qui lui parle de la conférence de Badischen (prés de la frontière Suisse) où seront plusieurs têtes couronnées, le prince héritier de Prusse, l'empereur d'Autriche et sa femme Elisabeth....Que ce serait bien que sa majesté y participe etc....Ludwig continue comme un gosse capricieux, Amenez-moi Richard Wagner, il a que faire de cette conférence... Ludwig finit par consentir à y aller (en trainant les pieds...) dés qu'il a l'assurance que son ministre fera le nécessaire pour faire venir Wagner à l'aide d'une invitation et d'un présent (Avec le prix qui va bien cela va de soi...)
Ce passage montre que Ludwig commence à avoir en horreur ses « obligations » de roi (la conférence)....Et pourtant, à Badischen, il va y faire une rencontre importante pour lui...
 
A suivre...
 
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog. 

Tags : Wagner - Le chevalier au cygne - Visconti - Lohengrin - Ludwig ou le crépuscule des Dieux - Louis II de Baviere - Ludwig ou le Crépuscule des Dieux Film complet

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.121.67) if someone makes a complaint.

Comments :

  • dayofdoom

    12/05/2016

    Haidouk wrote: "Sympa la vidéo de musique classique ! "

    :)

  • Haidouk

    11/05/2016

    Sympa la vidéo de musique classique !

  • dayofdoom

    22/03/2016

    Breaking news: Une personne se radicalise sur skyblog ! : en effet le bloggeur a posté un texte de plus de 860 mots ! comble de la provocation, il a osé ajouter une video de 9 minutes de musique classique !!!!! Du jamais vu jusqu’alors ! certains qualifient cela d'inconscience......

    Humour :)

  • excalibure1963

    19/03/2016

    http://www.lulu.com/spotlight/1963

Report abuse