L'avertisseur

Tout homme digne de ce nom
A dans le c½ur un Serpent jaune,
Installé comme sur un trône,
Qui, s'il dit : « Je veux ! » répond : « Non ! »
Plonge tes yeux dans les yeux fixes
Des Satyresses ou des Nixes,
La Dent dit : « Pense à ton devoir ! »
Fais des enfants, plante des arbres,
Polis des vers, sculpte des marbres,
La Dent dit : « Vivras-tu ce soir ? »
Quoi qu'il ébauche ou qu'il espère,
L'homme ne vit pas un moment
Sans subir l'avertissement
De l'insupportable Vipère.
 
Les fleurs du mal. Baudelaire.
 
Bienheureux avertissement de cette insupportable vipère !(?)  Hey, vous pensiez vous en tirer comme ça ? Vite, vite mettez-vous à l'oeuvre ! Et vous vous estimez libre ? Essayez donc de faire autrement tiens..
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog. 

Tags : Les fleurs du mal. Baudelaire - L’avertisseur - Impermanence - Vivras-tu ce soir ? - Pense à ton devoir ! - Senet - destin - Moi je suis là parce que j'ai un copain imaginaire et toi ? - Nous sommes tous aveugles - vous êtes plus libres que vous le pensez

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.2.110) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse