Toujours le choix

Exclusion, rejet, ostracisme...Je peux en parler. C'est à la fois voulu et subi. Voulu, délibéré car sinon comment vivre pleinement sa philosophie de vie ? Je veux parler de méditation et d'introspection, on ne doit pas l'imposer au monde et à ce qui nous entoure, c'est mon avis. Et subi car, oui une contradiction là, j'ai néanmoins encore un pied dans la vie réel, et que d'une part pour une raison nébuleuse et étrange j'ai du mal à avancer, m'intégrer... (M'intégrer où être intégré... ? hum) et d'autre part je vois d'une certaine façon que évoluer ainsi dans la société me permet d'assister à ce que la vie peut (ou dois ????!) m'offrir, l'expression vivre sa vie/qu'est ce que la vie en termes de bonheurs aujourd'hui me réserve en quelque sorte. Ce qui me donne l'occasion de pouvoir lancer la chose suivante : Défi. Le défi est lancé, un défi au destin.
 
Je suis fragile
 
La fragilité apparaît clairement dans le cadre de l'exclusion voulue, je veux dire : ce couper du monde délibérément. Aveu de faiblesse ? Au yeux de ceux intégrés et pour qui tout va bien oui ! Ce sont des choses qui arrive à tous au moins à un moment donné. « Il est fragile, il assume rien... » Il y a cette notion d'assumer, assumer de tout réussir dans la vie de tout les jours, assumer de devoir tout surmonter, assumer être le « boss », assumer d'être ce que la société attend de vous et ce même sur le sujet familial ! Pas facile de vouloir vivre comme vous l'entendez si tout autour de vous on vous presse ou fait sentir qu'il faut faire différemment, pas comme ça.. Pour être plus clair : Imaginez que vous voulez vivre en couple sans être marié la bague au doigt peinard mais qu'autour de vous le mariage soit la « voie à suivre »...Ou inversement ;) (Mes articles sur le film Ludwig ou le crépuscule des dieux par exemple)
Je n'ai pas encore ou peu abordé le thème de la religion. Car elle exclut sans le dire, j'ai déjà traité le sujet : Vous vous lancez dans l'étude et l'approfondissement de votre foi, et inévitablement vous la confrontez à la vie de tout les jours, comment agir dans ce cas précis de la vie de tout les jours dans le cadre de votre foi.... Et là, il y a exclusion possible. C'est que vous qui décidez, toujours le choix.
L'aspect suivant de tout ça, je vous vois venir, c'est puisque la société me rejette ou je m'exclus à cause de ma foi ou de mes principes il faut la traiter de nom d'oiseaux, la vouer aux gémonies, vouloir la .....Détruire ?
Sentiment violent que je ne partage pas, je ne veux pas de foutoir, actions violentes  ni de pseudos révolutions et autres débordements au nom de je ne sais quel mouvement car la société serait « corrompus ou en décadence ». Il est toujours bon de rappeler sans cesse cela, pour que ça rentre dans le crâne. On avancera que dans la paix et le dialogue.
Dans un précédent article, je parlais des lâches obscurantistes qui n'assumaient rien en commettant des actions violentes quitte à y lancer leur vie, en fuyant la vie (re- lâches !) de tous les jours que nous connaissons et en prétendant être guidé ou rejetant leur motivation venant d'une entité invisible dont il serait impossible de discuter la volonté...La notion d'assumer comme celle du rejet, de l'exclusion est vaste..
 
En Asie, on comprend mieux le désir temporaire et courant de faire des retraites méditatives pour des personnes, prenant de la distance avec leur travail et leur quotidien. C'est beaucoup plus dans la culture qu'en Europe et sur le continent Américain.
Il y a ambiguïté que cet article risque monter celui qui le lit contre toute forme de religion, ou d'irriter ceux qui la défendent bec et ongles.... Le risque que mon texte soit mal compris. Pourtant, sauf erreur de ma part, la ou les religions de manière officielle actuellement prônent la paix, ce qui pose le plus de problème est l'interprétation des écrits saints ou sacrées que les personnes pas toujours honnêtes ou inconsciente peuvent en faire... Et la violence et la mort n'arrange rien.
Pour en revenir sur moi ou plus précisément à ce blog, il est le fruit à la fois d'une exclusion ou retrait/coupure du monde volontaire et subi. C'est évident, il s'en est toujours nourri pendant que j'assistai en spectateur au grand théâtre mondial.
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog

Tags : Toujours le choix - Exclusion - rejet - ostracisme - #Stopdjihadisme - assumer - Tu fuis - Le monde nous ignore nous ignorait et va continuer à le faire - Le sommeil de la raison engendre des monstres - Je veux croire en ce monde - vous êtes plus libres que vous le pensez - "Il n'y a plus qu'un rire un rire qui jaillit des entrailles de l'univers - ne mords pas la main qui te nourrit - Pardonnez-moi parce que j'ai péché - je fuis - paix - Non violence - Confessional - misanthrope - examen de conscience - Culte de la Raison - sociabilité - paix sociale - folie collective - triste vérité de la condition humaine - Suis-je ce que mon passé a fait de moi ? - Quo vadis - confession - Un jour ou l'autre - Secret.ɢoogle.com You are invited! Enter only with this ticket URL. Copy it. Prey for me! - dayofdoom - day of doom

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.225.36.143) if someone makes a complaint.

Comments :

  • walk--onwildside

    21/12/2016

    calliopee59 a très bien parlé! :-) je dirais pas mieux...
    je dirai juste prendre soin de soi, trouver la paix intérieur...et ainsi se tourner plus facilement vers les autres, donner de soi..
    bise

  • dayofdoom

    12/12/2016

    Calliopee59 wrote: "trouver l'équilibre... entre introspection et sociabilité, entre la foi (ou une philosophie de vie quelle qu'elle soit) et le partage des convictions et le respect de la différence. Nous avons tous nos fragilités et l'envie de nous protéger. Il arrive souvent que le plus fort, le plus assuré ne soit pas celui qui en donne l'apparence ! Savoir qui l'on est et trouver sa place au milieu des autres voilà l'apprentissage de la vie. Entre solitude recherchée et nécessaire et échanges et dialogues avec autrui. Soi et le monde.... Car la vie ne prend tout son sens que si on tient compte de notre individualité et de notre appartenance à l'humanité..."

    :)

  • Calliopee59

    12/12/2016

    trouver l'équilibre... entre introspection et sociabilité, entre la foi (ou une philosophie de vie quelle qu'elle soit) et le partage des convictions et le respect de la différence. Nous avons tous nos fragilités et l'envie de nous protéger. Il arrive souvent que le plus fort, le plus assuré ne soit pas celui qui en donne l'apparence ! Savoir qui l'on est et trouver sa place au milieu des autres voilà l'apprentissage de la vie. Entre solitude recherchée et nécessaire et échanges et dialogues avec autrui. Soi et le monde.... Car la vie ne prend tout son sens que si on tient compte de notre individualité et de notre appartenance à l'humanité...

Report abuse