• 35812 visits
  • 575 articles
  • 6553 hearts
  • 3266 comments

Mais où est le chaos ici ? 07/02/2013


Les Visiteurs de ce blog doivent penser « day of doom....jour de chaos.....mais où est le chaos ici ? »
Alors bien sur, effectivement selon les normes, les vôtres, à propos du chaos, mon blog et les articles doivent paraître bien ordonné, jolis et aimables.Mais le chaos lui est pourtant bien là :
 
- Je dénonce et suis contre l'alcool et les drogues => J'apporte le chaos.
- Je parle de la futilité de la consommation de masse actuelle => J'apporte le chaos.
- Je parle de non-violence et de paix => J'apporte le chaos.
- Je parle d'athéisme, de ne pas suivre aveuglément les religions ainsi que les fanatiques => J'apporte le chaos.
- Je parle de se comporter en adulte responsable et digne et fais appel au sérieux => J'apporte le chaos.
- Je parle de citation franc-maçonne et incite à la réflexion => J'apporte le chaos.
- Je fais des articles contre les dissections de souris dans les établissements scolaires => J'apporte le chaos.

Je l'apporte dans les têtes à ceux qui lisent les articles et dont le contenu les interpelle. Dans le sens où la société devient complaisante envers les substances illicites, Où la propagande la plus niaise et sournoise est ce que les imbéciles veulent entendre, quand l'intellectualisme est clairement mis au piloris par des ignares, dans ce monde violent où pour "stopper" la violence certains en appellent a plus de violences...
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : chaos - J'apporte le chaos - dayofdoom - day of doom

Eh, mon vieux, il cherche sa tête avec sa tête ! 31/10/2016

Source : http://www.buddhachannel.tv/portail/spip.php?article25351
 
Méditer pour trouver la voie
 
 Imaginez une maison japonaise et, assis l'un en face de l'autre, un maître et son disciple. Le maître dit : « C'est parce que vous ne pouvez reposer votre esprit qui court en tout sens qu'un maître-patriarche a dit : Eh, mon vieux, il cherche sa tête avec sa tête ! À ces mots, inversez vous-même le regard et retournez la lumière, sans plus rien rechercher d'autre. Si vous savez que rien ne vous différencie des bouddhas et des patriarches, vous êtes immédiatement sans affaires. C'est ce qu'on appelle obtenir la loi. »


Vous n'avez rien compris ? C'est normal. Vous n'êtes pas encore initié à la méditation zen. Mais, avec patience, vous apprendrez. Et si vous n'y parvenez pas, ce n'est pas grave : l'Asie est terre de spiritualité... et de méditation. L'hindouisme, le bouddhisme, le taoïsme..., toutes les religions ou traditions orientales ont développé des méthodes afin d'apaiser l'esprit et l'ouvrir à une vérité qui le dépasse. Dans l'école Linji, l'un des courants du bouddhisme zen, on cultive ainsi le koan, des propos énigmatiques destinés à être médités jusqu'à induire un éveil soudain à la nature de l'esprit. Mais la méditation peut être silencieuse, comme cette autre technique bouddhique qui consiste à observer l'esprit en tournant l'attention à l'intérieur de soi, afin de calmer l'agitation mentale, et découvrir une lucidité permettant d'accéder à la réalité profonde.


L'hindouisme, quant à lui, a inventé le yoga, qui cultive les postures particulières du corps. Le taoïsme chinois préfère les exercices respiratoires... Le tantrisme bouddhique, pratiqué notamment au Tibet, utilise des visualisations complexes de syllabes et de dessins sacrés ou de déités, et s'accompagne de la récitation de mantras. La richesse de ces approches est inouïe, et les textes qui les ont fait vivre depuis des siècles, nombreux. Car ce ne sont pas de simples exercices de relaxation comme les Occidentaux le pensent trop souvent, mais des pratiques qui s'intègrent à une démarche spirituelle visant à la libération de l'esprit. Ce que Le Point vous propose ici, c'est donc d'en découvrir la nature mais aussi le sens grâce à la lecture des textes qui les fondent. Une plongée dans l'intériorité.
 
Par Catherine Golliau
Le hors-série Le Point-Références « Aux origines de la méditation » 

Tags : buddhachannel - zen - méditation - Méditer pour trouver la voie - Eh mon vieux il cherche sa tête avec sa tête ! - Bouddhisme - dayofdoom - day of doom

Mais pourquoi sont-ils si énervés ? 23/10/2016

Oui pourquoi sont-ils si énervés ? D'où vient ce désir de tout casser ? D'où vient cet agacement ? Énervement et etc ? Oh, très souvent cet état arrive quand on ne se domine plus, quand quelque chose vous agace, lorsque vous devant un échec vous êtes dégoûtés et avez envie de tout péter...Ils sentent mal. Mais qu'est ce qui est à l'origine de cet état ? 
 
Ils se rendent compte que ça leur échappe, que ce qu'il avaient mis leur noirs desseins s'écroule, ou ne seras pas. Et soudain arrive dans un fracas assourdissant dans leur cerveau : "Tu va devoir assumer ! Tu va devoir t'en sortir tout seul, tu va devoir faire face au monde et à son train-train"......L'histoire est un éternel recommencement, renaissance. Vous connaissez le poème "L'horloge" de Baudelaire, avec l'inquiétant compte à rebours (en quelque sorte) de la mort inévitable, Et bien là ce n'est pas tout à fait la même chose, imaginez que le tic-tac s'étale à l'infini, et qu'au loin vous apercevez à l'horizon tout les maux auquel vous devrez faire face, et que dans toutes les directions que vous fuirez désespérément vous ne parvenez jamais à y échapper...Maux conséquence de vos actes passés...Vous le sentez cette rage ? Ce sentiment proche d'un caprice d'un enfant pourri gâté déçu, désappointé de ses cadeaux le matin de noël il s'imaginait quelque chose de plus grandiose qu'auparavant..
Vous avez bien pensé parier sur quelque chose de suffisamment grave pour y échapper... Mais ça n'a pas marché, c'est un échec. Vous allez donc devoir assumer, vous allez donc devoir accepter ce monde.
 
Il n'y a plus qu'un rire un rire qui jaillit des entrailles de l'univers, un rire moqueur sur ceux qui ont cru échapper à leur sort et qui se fourvoie depuis le début. Un rire froid sur ceux qui aujourd'hui de colère maudissent la terre entière de devoir assumer et devoir faire partie de ce monde contre leur gré.
  
La lumière a triomphé des ténèbres, elle triomphera toujours.Le pourquoi du comment de l'échec inévitable vient de la haine, de l'attirance vers l'obscur et de leur attirance/répulsion envers le monde matériel. Comment parvenir à quelque chose avec de tels sentiments ?
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog. 

Tags : Mais pourquoi sont-ils si énervés ? - assumer - Tu fuis - Le monde nous ignore nous ignorait et va continuer à le faire - Pardonnez-moi parce que j'ai péché - Comment faire pour ne pas tomber dans la haine et la violence ? - #Stopdjihadisme - Ils n'assument rien - diabolisation danger - Sache qu’il faut aimer sans faire la grimace - "Il n'y a plus qu'un rire un rire qui jaillit des entrailles de l'univers - La lumière a triomphé des ténèbres - Il n'y a que la vérité qui blesse ! - ne mords pas la main qui te nourrit - Non aux drogues - Coupez les vivres aux marchands de morts - stoppez les financements douteux et criminels - L'histoire est un éternel recommencement - renaissance - L'horloge de Baudelaire - dayofdoom - day of doom

Qu’a-t'il réalisé ? 22/08/2016

Un empereur de la dynastie Song posait toujours la même question aux moines bouddhistes de son temps.
— Le Bouddha quitte le palais, il recherche la Voie puis devient l'Eveillé, qu'a-t-il réalisé ?
Un maître Zen a répondu :
— J'ose prétendre que Votre Majesté a oublié.

Tags : bouddhisme

De la désinformation et des idées reçues sur le Tibet et le Dalaï-Lama 19/10/2016

Source :
http://www.lesoir.be/1345630/article/debats/cartes-blanches/2016-10-18/desinformation-et-des-idees-recues-sur-tibet-et-dalai-lama
 
Des spécialistes du Tibet et du bouddhisme adressent une réplique à la chronique de Vincent Engel.
 
Les idées reçues sur le Tibet et le Dalaï-Lama ont la vie rude, en témoigne l'article de Vincent Engel « La « sagesse » et le côté obscur du Dalaï-Lama », publié le 1er octobre 2016 sur lesoir.be et plus.lesoir.be
 
L'article ne brille à vrai dire pas par son originalité, la plupart des idées qui y sont exposées circulant régulièrement dans certains milieux d'extrême gauche qui se font forts de relayer les thèses officielles sur le Tibet soutenues par Beijing. Vincent Engel ne se cache d'ailleurs pas d'avoir « été particulièrement aidé par les travaux d'André Lacroix », son ancien professeur d'histoire au collège, qu'il qualifie non sans une certaine tendresse de « militant de gauche de la première heure et sa vision peut être biaisée»... André Lacroix, qui est certes un idéaliste croyant se battre pour le bien de l'humanité, puise lui-même l'essentiel de son analyse dans les travaux d'une militante du PTB de longue date, ayant passé plusieurs années en Chine où elle semble avoir entièrement adopté les thèses du Parti Communiste. Dans ses écrits, elle présente la question du Tibet et le bouddhisme tibétain en parfaite concordance avec la version chinoise datant de l'époque de la Révolution culturelle, version à laquelle même le gouvernement chinois ne fait plus référence de-puis belle lurette...
 
Ainsi, la principale idée reçue sur le Tibet, selon laquelle celui-ci serait une partie inaliénable de la Chine depuis au moins 700 ans, est en réalité un argument central de la justification par la Chine de son invasion militaire du Tibet en 1950 et de son occupation, et n'est d'un point de vue historique pas supporté par les faits. Au XIIIe siècle, le Tibet est bien intégré à la dynastie des Yuan qui a régné de 1277 à 1367. Mais rappelons que cette dynastie est fondée par des Mongols, héritiers de l'empire de Gengis Khan qui ont notamment défait les armées des Song chinois. Comme le souligne l'historien Eliott Sperling, prétendre que l'instauration du pouvoir politique et militaire mongol sur le Tibet initie historiquement une relation d'appartenance du Tibet à la Chine revient à postuler que la dynastie mongole des Yuan se considérait comme chinoise, et qu'elle a établi son Empire comme un Empire chinois : deux propositions indéfendables... Le Tibet ne figure d'ailleurs pas comme faisant partie du domaine impérial dans les très officielles « annales des Yuan ».
 
Un système en transition

De même, le cliché selon lequel le régime tibétain traditionnel était un système féodal qui opprimait le peuple et reposait sur le servage n'est qu'un des éléments de l'ancienne propagande officielle. Ici, l'enjeu n'est rien de moins que la légitimité même des prétentions chinoises sur le Tibet et une tentative de justifier la nécessaire « libération » de ce peuple opprimé. Ce discours n'est en effet apparu qu'en 1955, soit 5 ans après l'invasion militaire. En 1950 il s'agissait de « libérer » les Tibétains non pas de la féodalité mais des « impérialistes occidentaux ». Cette reformulation postérieure visait à s'assurer le soutien du peuple chinois qui ne connaissait rien au Tibet. Certes, la société tibétaine était de manière générale à la fois relativement pauvre et inégalitaire, comme l'était durant la première moitié du XXe siècle la majeure partie de l'Asie, y compris la Chine. Cepen-dant, il est important de noter que le système politique et social du Tibet était en transition au moment de l'annexion chinoise, le jeune Dalaï-Lama voulant y apporter ses réformes.
 
« Le troisième pôle »

En ce qui concerne la théorie selon laquelle les forces occidentales soutiendraient la résistance tibétaine, le livre de Mikel Dunham, Les guerriers de Bouddha : Une histoire de l'invasion du Tibet par la Chine, de la résistance du peuple tibétain et du rôle joué par la CIA (Actes Sud, 2007), décrit fort bien comment les mouvements armés tibétains reçurent effectivement le soutien des Etats-Unis par l'intermédiaire de la CIA, notamment sous forme d'argent, de parachutage de matériel et d'armement, et de formation de résistants aux techniques de renseignement et de guérilla. Dans le contexte de guerre froide, le soutien à cette résistance s'inscrivait pour le gouvernement américain dans sa stratégie d'endiguement de la puissance communiste chinoise. L'ampleur de ces mesures est cependant bien trop souvent exagéré (la CIA aurait ainsi versé 1,5 million de dollars au total aux mouvements armés tibétains, et non 1,7 par an comme parfois indiqué !) et cessa dans tous les cas dès l'instant où le gouvernement américain opéra un rapprochement avec la Chine, concrétisé par la visite du président Nixon en 1972. Les forces paramilitaires tibétaines ne purent pas faire face à la plus grande armée du monde, pour qui l'annexion du Tibet garantissait non seulement une position géostratégique dominante sur le continent asiatique, mais aussi un accès à des ressources minérales et aquatiques exceptionnelles (le Tibet est aussi surnommé le « troisième pôle » car il contient les plus larges réserves d'eaux non salées de la planète après les Pôles Nord et Sud), sans parler de « l'espace vital » pour le pays le plus peuplé du monde qui a ainsi absorbé un territoire de 3.500.000 km2 avec une population de seulement 6.000.000 de Tibétains.
La poignée de main, une adhésion ?

Une autre rumeur infondée qui refait régulièrement surface est celle de l'implication de volontaires tibétains aux côtés des nazis ; il s'agit là encore d'un mythe, qui a été démonté très clairement par Isrun Engelhardt (université de Bonn), reconnue dans les milieux scientifiques pour la qualité de ses travaux sur le Tibet et les nazis (1). Il est pourtant vrai qu'Heinrich Harrer, un alpiniste autrichien arrivé à Lhassa en 1944, donna en 1949 des cours d'anglais au Dalaï-Lama qui avait alors 14 ans ; Harrer écrivit ensuite le livre à succès Sept ans au Tibet. En 1997, juste avant la sortie du film du même nom de Jean-Jacques Annaud, il s'avéra qu'en 1938, Heinrich Harrer avait adhéré au SS, ce dont il n'avait jamais parlé dans aucun de ses livres et ce qu'ignorait en 1949 le gouvernement tibétain. Cette révélation, qui a fait la une de la presse et a conduit à adapter le film en dernière minute pour y inclure ce passé « oublié » de Harrer dont le rôle fut joué par Brad Pitt, a été bien relayée par le gouvernement chinois (2), même si Simon Wiesenthal a déclaré lors d'une interview que « Harrer n'avait pas fait de politique et était innocent de toute mauvaise action » (3). Pour démontrer la sympathie qu'éprouverait le Dalaï-Lama pour l'extrême droite, certains sont allés jusqu'à s'appuyer sur une photo où le leader spirituel tibétain serre la main de Jorg Haider, à l'occasion de l'inauguration d'un centre tibétain de santé le 14 mai 2006 en Carinthie, où Haider fut gouverneur. Cela voudrait dire que depuis que François Hollande a serré la main de Marine Le Pen lors d'une cérémonie à l'Elysée, comme on a pu le voir récemment à la télévision, il adhère aux thèses du Front National...
 
Propos déformés

Récemment, le Dalaï-Lama a aussi été attaqué de manière plus directe par certains de ses détracteurs l'accusant d'avoir appelé au rejet des réfugiés et au maintien d'une Allemagne chrétienne et non musulmane, dans une interview donnée au journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung paru le 31 mai 2016. Ces accusations offensantes, colportées par des spécialistes de l'art contestable de prendre des parties de phrases hors de leur contexte, sont pour le moins ridicules quand on connaît le message de compassion du Dalaï-Lama, lui-même réfugié en Inde depuis plus d'un demi-siècle, et son engagement continu en faveur de la tolérance et du dialogue inter-convictionnel. Le Prix Nobel de la Paix a d'ailleurs récemment appelé les pays d'Europe à ouvrir leurs portes pour accueillir les réfugiés « qui fuient des situations immensément difficiles ». Ce qu'il a aussi dit mais qui a été déformé par ses détracteurs est que les réfugiés devraient à terme retourner dans leur pays pour l'aider à se reconstruire.
 
Certains ont également pu dénoncer le prétendu silence du leader spirituel Tibétain (et d'une autre Prix Nobel de la paix, Aung San Suu Kyi) sur les pogroms commis par des bouddhistes à l'encontre des Rohingyas. Or, on trouve sur internet de nombreuses condamnations publiques et catégoriques que le Dalaï-Lama a prononcées à ce sujet depuis 2012, insistant à plusieurs reprises par écrit auprès d'Aung San Suu Kyi « d'user de son influence pour parvenir à une solution pacifique ». Même le site musulman al-kanz.org remarque que « les propos du Dalaï-Lama tranchent par leur fermeté avec les timides déclarations d'Aung San Suu Kyi ».
Depuis 2009, au moins 144 Tibétains se sont immolées par le feu, témoignant de l'environnement ultra-répressif et de la situation catastrophique des droits de l'homme qui continuent de régner sur le toit du monde : restrictions à la liberté de religion, torture systématique des prisonniers politiques, sédentarisation forcée des nomades, limitation de l'utilisation de la langue tibétaine, contrôle des monastères, dégradation de l'environnement, discriminations quotidiennes... Et finalement, c'est là qu'est réellement le c½ur de l'intérêt pour la question tibétaine aujourd'hui.
* www.savetibet.org
 

Tags : Free Tibet

Le sommeil de la raison engendre des monstres 10/10/2016

Francesco Goya, Le sommeil de la raison engendre des monstres, 1797
 
 Expression de la raison
 -Ils tuent des enfants, des êtres humains au nom de pseudos divinités invisibles.
-Tu détestes, rejettes et accables de ta haine tes semblables réfugiés bien plus pauvres que toi et déjà accablés dans leurs chairs et sans aucune honte.
-Tu te bats pour gagner plus et tu en souffres, te pourrissant la vie. Insatisfaction.
-Des imbéciles nostalgiques et inconscient d'un âge révolu voudraient flinguer la culture et ses multiples expressions, inconscient car ils font le lit (sans le vouloir ?) des obscurantistes (qui n'en demandent pas tant ?)Tu en est le spectateur désolé.
-Toujours avec ces mêmes fous inconscients et zélés qui s'attaquent également aux nombreuses libertés et modes de vies des hommes et des femmes, là encore tu en est le spectateur désolé.
-Tu as mauvaise conscience du pauvre gars qui fait la manche en bas de chez toi, il est 22h et...
-Tu te demandes comment en 2016 des machos peuvent battre leurs femmes pour la énième fois...
 
 
Vous vous sentez impuissant ? Incapables de changer le cours des choses, dites-vous que ce que vous pourriez envisager de faire pourrait être pire que les malheurs que vous avez sur la conscience. L'enfer est pavé de bonnes intentions, méditez là-dessus.
Qu'est ce que votre raison vous commande de faire ? L'idée ici n'est pas de faire la morale, mais de démontrer que les multiples injustices de notre monde peuvent nous conduire à de bien mauvais actes en réaction.... C'est un peu l'effet papillon ...
Laissez les monstres dormir, ne les réveillez-pas, passez sur la pointe des pieds.
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : Francesco Goya - Le sommeil de la raison engendre des monstres - Remords. - conscience - effet papillon - Laissez les monstres dormir ne les réveillez-pas passez sur la pointe des pieds - injustices - assumer - vous êtes plus libres que vous le pensez - Un jour ou l'autre - Je veux croire en ce monde - Le monde nous ignore nous ignorait et va continuer à le faire - Pardonnez-moi parce que j'ai péché - Confessional - examen de conscience - Culte de la Raison - The violent sleep of reason - L'enfer est pavé de bonnes intentions - dayofdoom - day of doom

Pour toutes les victimes de harcèlement en tout genre ! 07/10/2016

Une chance pour l'Europe 28/09/2016

Une chance pour l'Europe et l'occident de montrer son humanité, sa valeur, sa compassion. Une chance pour l'Europe de dépasser ses peurs, de dire non aux différentes formes d'exclusion et donc de grandir. Une chance pour l'Europe de démontrer que l'occident n'est pas synonyme de bombardements et d'égoïsme.

Tags : Réfugiés - REFUGEES WELCOME - Une chance pour l'Europe

Comment faire pour ne pas tomber dans la haine et la violence ? 21/09/2016


 

Tags : Comment faire pour ne pas tomber dans la haine et la violence ? - #Stopdjihadisme - assumer - vous êtes plus libres que vous le pensez - Un jour ou l'autre - Je veux croire en ce monde - Empathie - Patience - Compassion - dayofdoom - day of doom

Comment faire pour ne pas tomber dans la haine et la violence ? 14/09/2016

Tags : Comment faire pour ne pas tomber dans la haine et la violence ? - #Stopdjihadisme - assumer - vous êtes plus libres que vous le pensez - Un jour ou l'autre - Je veux croire en ce monde - dayofdoom - day of doom