• 36160 visits
  • 577 articles
  • 6570 hearts
  • 3268 comments

Mais où est le chaos ici ? 07/02/2013


Les Visiteurs de ce blog doivent penser « day of doom....jour de chaos.....mais où est le chaos ici ? »
Alors bien sur, effectivement selon les normes, les vôtres, à propos du chaos, mon blog et les articles doivent paraître bien ordonné, jolis et aimables.Mais le chaos lui est pourtant bien là :
 
- Je dénonce et suis contre l'alcool et les drogues => J'apporte le chaos.
- Je parle de la futilité de la consommation de masse actuelle => J'apporte le chaos.
- Je parle de non-violence et de paix => J'apporte le chaos.
- Je parle d'athéisme, de ne pas suivre aveuglément les religions ainsi que les fanatiques => J'apporte le chaos.
- Je parle de se comporter en adulte responsable et digne et fais appel au sérieux => J'apporte le chaos.
- Je parle de citation franc-maçonne et incite à la réflexion => J'apporte le chaos.
- Je fais des articles contre les dissections de souris dans les établissements scolaires => J'apporte le chaos.

Je l'apporte dans les têtes à ceux qui lisent les articles et dont le contenu les interpelle. Dans le sens où la société devient complaisante envers les substances illicites, Où la propagande la plus niaise et sournoise est ce que les imbéciles veulent entendre, quand l'intellectualisme est clairement mis au piloris par des ignares, dans ce monde violent où pour "stopper" la violence certains en appellent a plus de violences...
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : chaos - J'apporte le chaos - dayofdoom - day of doom

A gay girl in Damascus 02/08/2011


Pourquoi faut il mettre son vrai nom et adresse sur son blog ???? ;-) du moment où ce quel'on affiche sur le web ne choque ou blesse personne et que l'on assume ces publications.
On est tous des AMINA ARRAF !
au moins, il lutte pour la démocratie.
(mon commentaire sur mon facebook le 14 juin)
La suite sur ce lien :
http://www.france-info.com/chroniques-info-medias-2011-06-13-a-gay-girl-in-damascus-le-celebre-blog-etait-une-imposture-543289-81-168.html

Tags : A gay girl in Damascus - amina arraf - syrie - damas - démocratie

Inquiétant moi ? 31/07/2011


Vous voulez vraiment inquiéter les gens autour de vous ? faire peur ? 
C'est simple, refusez une goutte d'alcool lorsqu'on vous le propose par exemple, plusieurs fois, effet garanti.
Plus flippant qu'un gothique ou un jeune de banlieue ! (que je respecte bien sur, je chambre...)
plus inquiétant que le jeune qui se "rebelle" en se bourrant la gueule, de toute façon, cela n'inquiète pas les parents, quoi de plus normal, le rebelle en question est sous contrôle sans le savoir, sa pseudo émancipation, rébellion, crise d'adolescence ou autres était prévu dans les cartons depuis longtemps...
Quelque part, ne pas faire ce que l'on attend de nous est un peu un début de révolution...
 
 
Quant à moi, les futurs articles à venir seront moins centré sur moi et mes problèmes rencontrés au quotidien (assez joué) J'en oublie que je n'existe pas et que ce blog se veut anonyme et qu'il n'est pas fait pour que je le revendique dans la vie de tous les jours. 
L'unité sera mis en avant, et moins mon cas personnel. Mais on peut être sûr de rien....

Tags : faire peur - straight edge - Révolution - anonyme - chat alcoolique

Réincarnation 24/07/2011

Dans une autre vie, nous avons été : une fleur

Tags : réincarnation - unité - bouddhisme - fleur - êtres vivants

Dépassement de soi 22/07/2011

Si tu peux éprouver de la compassion pour tous les êtres, ne ressentir aucune haine, aucun dégout, aucun désir, n'avoir aucun attachement, si tu peux rester en méditation au lieu de chercher à gagner de plus en plus de profit, ne donner aucun jugement sur les autres personnes, ne ressentir aucune crainte envers qui que ce soit.
Si tu pense à tous les humains vivants en ce moment présent, ceux du passé et ceux à venir,

c'est le dépassement de soi.

Tags : Dépassement de soi?

Unité 21/07/2011


Merci au visiteurs du monde entier : 
France (beaucoup !) Algérie, Belgique, Roumanie, Maroc, Canada (le msss) , Suisse (les banquiers ;)) Tunisie, Espagne, Côte d'Ivoire, Etats-Unis, Israël, Chine, Allemagne, Portugal, Sénégal, Slovaquie, Brésil, Turquie, Cameroun, Colombie, Hollande, Japon, United Kingdom, Irlande, Ile Maurice, Taiwan, Pologne, Luxembourg, Thaïlande, Italie, Liban, Russie (ah mourmansk...), Vietnam, Hongrie, Arabie Saoudite, Jordanie, Haïti, Egypte, Slovénie, Autriche, Rep Dominicaine, Inde, Gabon, Australie, Chili, Madagascar, Géorgie, R. Tcheque, Burkina Faso, RD Congo, Pakistan, Corée du sud, République Centrafricaine, Niger, Lettonie, Indonésie, Mali, Mexique, Togo, Burundi,Grèce, Suède, Islande,  Macédoine, Malaisie, Finlande, Norvège, Népal, Iles Comores, Angola, Ghana, Bénin, Ouganda, Cambodge...

Tags : unité - visites - earth

Mouvement 17/07/2011


il faudrait créer un mouvement dans le style qui existe comme le gothique, où le but serait de rechercher la vérité sur l'existence, l'introspection et la fin de la souffrance, il ne devrait pas être politique, pour éviter les récupérations et les discussions à n'en plus finir, tout en étant démocratique, et en respectant des valeurs d'ouverture d'esprit comme non au racisme et contre l'homophobie.
ce courant n'avancerait pas en avant des idées comme le suicide ou la scarification par exemple, il ne serait pas contre mais chercherait les personnes concernés à en sortir.
 
pourquoi créer ce mouvement ? Car, malheureusement, lorsqu'on écoute du metal on se fait taxer de satanique, de gothique, de drogué ou alcoolique ou de je-sais-pas-quoi.
un moyen comme un autre de changer une image bien diabolisé, (merci Venom....lol)
 
je n'ai pas trouvé de nom à cette attitude, si vous avez des idées....
 
( what is life attitude ? - gouddhiste ?....)

Tags : mouvement - style - attitude - introspection

Siddharta (herman Hesse) Partie 3 11/07/2011

Siddharta (herman Hesse) Partie 3

Là au bord du fleuve, il va rencontrer une ancienne connaissance, le passeur du fleuve sur son bac et décide de vivre avec lui et d'apprendre son métier.
Au contact de ce fleuve, siddharta prend consicience qu'il ne s'arrête pas, comme la vie qui passe, siddharta ne remarque pas l'unité dans le fleuve (passé, présent, futur tout dans un), pas encore.
C'est à ce moment qu'à lieu le drame avec kamala, arrivant vers le fleuve par hasard, son ancienne amante, mordue par un serpent et qui meurt devant lui, impuissant. Et c'est là qu'il rencontre pour la première fois son fils, né de sa passion avec kamala.
Il décide de garder son fils près de lui, il a le même prénom que son père, ce n'est pas innocent. 
Cette décision à la longue est une erreur, en plus de la disparition de la mère et l'absence d'un foyer, siddharta ne sait pas éduquer son fils, et pour ne pas arranger les choses, son fils pourri gâté autrefois est difficile et n'accepte pas sa nouvelle vie au bord du fleuve dans une modeste cabane....
Ce qui évidemment cause du chagrin et de la souffrance à siddharta de voir son fils ainsi.
Siddharta aimerait tant que son fils suive sa voie et soie heureux. mais il oublie une chose : on ne peut pas imposer une voie ou une religion, cela nécessite une découverte, des interrogations et des compréhensions.
C'est pour cette raison que je parle dans mon article au début du blog que je ne suis pas pour faire du prosélytisme et imposer quoi que ce soit, cela doit venir de l'intérieur, et manifestement ce qui vient du coeur de son fils n'est pas ce que siddharta attend de lui.
Un jour, son fils s'enfuit et ne revient pas, il ne le reverra jamais.
Il y a un parallèle avec le départ de siddharta de chez son père pour aller dans la forêt et devenir samana au début de sa vie et le départ de ce gamin qui fuit un père dont il veut suivre lui aussi une autre voie que celle paternelle.
Souvenons nous qu'ils ont le même prénom.
Et la encore, siddharta fait l'expérience de la souffrance de l'attachement pour son fils et commence à faire des recherches en direction de la ville qu'il a quitté quand il était un riche commercial des années auparavant.
Ne le trouvant pas, il réalise que son fils est parti suivre sa propre voie à lui, bien que cela ne le console pas tout à fait.
De retour au fleuve, siddharta éprouve de la compassion pour les hommes, ce qui est nouveau, le fait d'être père et d'éprouver des sentiments envers cet enfant y est peut être pour quelque chose. Vieillissant, il commence à devenir sage et se rends compte qu'il a exactement fait comme son fils, fuir son père pour trouver sa voie, on tourne en rond, mais la notion de tourner, la roue des reincarnations est importante.
Un jour, siddharta se confie à son ami passeur, ses angoisses, son attachement à son fils, ses interrogations....cette confession l'apaise et quelque part on dira qu'il fallait que cela sorte...
Quand on y pense, cela rappelle freud, la psychanalyse, l'éducation des enfants par les parents...
Le passeur emmène alors siddharta au bord du fleuve, lui qui n'a cessé de lui dire d'être à son écoute depuis le début, là, il voit dans le fleuve ses proches et amis disparus et entend la voix des multitudes d'êtres humains avec leurs joies et leurs peines...
C'est à ce moment précis qu'il fait l'expérience de l'unité, l'unité de tous les êtres vivants, cela le rend plus serein et le libère de l'angoisse pour son fils.
Plus tard, il rencontre govinda son ami qui a suivi l'enseignement du bouddha gotama, dans leurs échanges au bord du fleuve, govinda trouve son ami plus sage, siddharta lui répond que le savoir peut se communiquer mais pas la sagesse. Je suis d'accord, il n'y a pas de leçons, elle s'apprend seul.
Leurs discussions porte également sur le fait que tout n'est pas blanc ou noir, autrement dit à propos de l'absolu qui n'existe pas.
Etonnant que govinda, disciple du bouddha gotama ne sache pas ces choses....
Govinda admet que siddharta a trouvé la paix, et lorsqu'il veut prendre congé de son ami, il a une vision sur le visage de siddharta où il voit de multiples visages d'hommes et de femmes et de tous les êtres vivants.
Ce passage pour mettre en avant l'unité et la compassion et le samsara me rappelle ce koan zen : "quel était ton visage avant ta naissance ?".
Le livre se termine sur cette vision.
 
Que penser de ce livre ? Les personnes qui ne connaissent pas le bouddhisme en lisant ce livre vont sourire, trouver cela un peu naïf et vide, vide car siddharta à la fin s'il a trouvé la paix dans sa cabane au bord du fleuve se contente de peu et isolé de tous. (pour souligner la vacuité de l'existence)
On est loin de la surconsommation actuelle et du paraître.... 
Sauf qu'il a réussi à la fin du récit à se défaire de l'insatisfaction, de l'attachement et de la souffrance et est devenu sage.
Il est normal que celui ou celle qui n'est pas bouddhiste ou qui connait mal sa philosophie considère siddharta comme un loser...
Le livre souligne qu'il faut chercher sa voie et ne pas suivre une de force. On ne peut pas l'imposer, le fait que siddharta ne suit pas le bouddha gotama quand il le rencontre par exemple où quand il part de chez son père, comme son fils plus tard.
Au début du livre, j'ai eu peur qu'il ne donne une "fausse" image du bouddhisme, mais au final, on se rend compte que si siddharta avait rencontré, suivi son enseignement et parvenu au nirvana fin de l'histoire et hop sur l'étagère, ce n'était pas la meilleure manière de procéder. 
 

Siddharta (herman Hesse) Partie 2
Siddharta, petit petit, s'tant un peu "embourgeois" grce son mtier de ngociant, se fait prendre au jeu avec l'argent et en souffre. Le samana est loin dsormais, ce n'est que lorsqu'aprs avoir joui des plaisirs du jeu de hasard, de l'argent et des volu...
dayofdoom.skyrock.com


 

Siddharta (herman Hesse) Partie 1
1er partie de l'analyse de ma lecture de Siddhartha de herman Hesse:dj, c'est un roman etcela n'a rien voir avec la vie de siddhartha, futur bouddha, oubli les 4 rencontres, et le hros en question connait la mditation ds le dbut du livre.Donc et ne l'oublions pas, po...
dayofdoom.skyrock.com


 

Siddharta (herman Hesse) Partie 4
 Je voudrais revenir sur un passage du livre d'herman hesse, qui peut déconcerter, celui ou Siddharta devient commerçant, et où il se lance dans la course aux plaisirs : jeux d'argent, fêtes, danses féminines, bref la débauche par rapport à sa période précédente d'ermite errant à la ...
dayofdoom.skyrock.com


 

Siddhartha (herman Hesse) Partie 5
Avant tout, je voudrais faire un parallèle avec l'actualité, des personnes ont eu la désagréable idée de se moquer de la religion musulmane via un film via une caricature désagréable, les musulmans se sont sentis humiliés. Quel rapport ? Herman Hesse caricature lui aussi une religion, le bouddhisme, avec son livre, où Siddhartha a une vie différent ...
dayofdoom.skyrock.com

Tags : Siddhartha - herman hesse - roman - unité

Le loup dans la bergerie 09/07/2011


et là vous me dites, comment concilier bouddhisme zen et ne pas faire comme tout le monde par exemple ?
Les deux sont liés, 
Dans le bouddhisme zen, on apprend à voir dans sa propre nature et à penser par soi-même, à ne pas suivre aveuglément le groupe tels les moutons de panurge droit vers la falaise. Tout çà parce que l'on a eu peur d'ouvrir sa gueule. 
C'est l'une des choses importantes à comprendre, il faut ouvrir sa gueule (pardon mais il faut que ça soit clair) tout en oubliant ses peurs, le côté "antisocial" que cela engendre. 
Bref, ne vous faites pas marcher sur les pieds, quelque chose vous gêne, ouvrez-là (pacifiquement bien sur)même si le reste du groupe où vous figurez ne dit mot. 
Sinon vous serez condamnés à devenir un veau ou un mouton comme eux (et j'ai beaucoup de respect pour ces animaux magnifiques)
Peur de quoi d'ailleurs ? de ne pas être dans le "mouvement" ou pour une histoire de réussite sociale ? blabla que tous cela, nous ne sommes que de passage et pas uniques, songez un peu aux générations d'êtres humains avant nous, à toutes leurs réalisations et demandez vous qui a raison : l'homme moderne ou un homme d'une époque passée ?
Aucun des deux n'a raison. 
Oui, mais peut-être que avec ma religion, je suis moins libre etc....non, en fait je pense plutôt que c'est une philosophie au quotidien, et je me suis jamais senti aussi libre.
Pensez par vous même.
 

Tags : Pensez par vous même - liberté - indépendance - ouvrez votre gueule

Si tu devrais croire en quelque chose se serait quoi? 19/07/2011

Media unavailable from mobile.