5 tagged articles zen

Mais où est le chaos ici ? 07/02/2013


En vérité, cet article devrait se nommer "Avertissement", c'est son but, bien qu'il y soit question de renoncement. Avertir oui mais qui et de quoi ? Qui ? Vous qui me lisez, au hasard ou pas, et de quoi ? De la tentation de faire comme moi, de vouloir trop chercher un sens à tout cela, s'engager spirituellement. "...Mais délivrez-nous du mal." Lorsque ce que nous connaissons actuellement: la vague djihadiste, etc sera passée et terminée, ce jeux de dupes, fuite et d'actes horribles inhumains, il sera alors temps de se pencher pour de vrai dans la spiritualité, de chercher à déterminer sereinement ce "pourquoi nous sommes là" en quelque sorte.
Je n'empêche personne à le faire, soyons précis, mais ce n'est pas la spiritualité qui vous choisit, ni vous qui la choisissez, ayez cela régulièrement en tête. Moi, je ne l'ais pas cherché à la base, serais-cela le fameux karma ? Il y a différentes étapes d'implications, prédispositions...Le "on ne naît pas "quelque chose" on le devient" ne marche pas dans ce cas dont je parle, ou c'est insuffisant. Les renoncements. Car il faut être bien conscient de ce que cela implique. C'est une rupture avec la société, le monde extérieur.
Si vous vous sentez mal à l'aise dans la vie de tout les jours, mal dans votre peau, que rien ne marche comme il faudrait normalement, pas seulement de temps en temps, le renoncement au monde extérieur et ses promesses sera plus facile que pour les autres. Les obscurantistes qui ont recruté perfidement de la chair à canon pour le Moyen-Orient l'ont réalisés et s'en sont servis. En fait, pas tout à fait, ce qui s'est passé, c'est qu'une partie a plus fui qu'autre chose ce monde, notre quotidien et toutes ces sollicitudes. Étaient-ils dans le cas dont je parlais (mal à l'aise dans la vie de tout les jours, mal dans votre peau etc )et combien ?Je veux dire, étaient-ils véritablement prêt spirituellement ? Très peu j'imagine, car leur masque tombe lorsqu'ils saisissent une arme pour tuer. Ce n'est pas la véritable spiritualité. Lorsqu'on y est pas préparé ou prédisposé, renoncer aux promesses de tout les jours peut devenir intolérable, inconcevable et aberrant, (Il faut que cela vienne de l'intérieur, la motivation pour une démarche spirituelle) et rapidement, une évidence: fuir ce renoncement, cette quête de spiritualité ou pour parler moderne, ce "no-life".Il faut préciser, je n'ai rien contre ceux qui mène leur vie quelle qu'elle soit, intégré parfaitement, épanouie niveau profession et familial. C'est que vous le méritez, cela devait vous arriver.
Mais si vous cherchez à me ressembler ou à me copier, ce sera l'échec, ou vous vous perdrez dans une fausse direction pensant réussir. Le passage de l'un à l'autre n'est pas facile. S'il est réalisable. Les soucis ou dangers dont je veux avertir peut être la déception, un rejet total de spiritualité due à la frustration.
Il faut vivre.

Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : chaos - J'apporte le chaos - dayofdoom - day of doom

Eh, mon vieux, il cherche sa tête avec sa tête ! 31/10/2016

Source : http://www.buddhachannel.tv/portail/spip.php?article25351
 
Méditer pour trouver la voie
 
 Imaginez une maison japonaise et, assis l'un en face de l'autre, un maître et son disciple. Le maître dit : « C'est parce que vous ne pouvez reposer votre esprit qui court en tout sens qu'un maître-patriarche a dit : Eh, mon vieux, il cherche sa tête avec sa tête ! À ces mots, inversez vous-même le regard et retournez la lumière, sans plus rien rechercher d'autre. Si vous savez que rien ne vous différencie des bouddhas et des patriarches, vous êtes immédiatement sans affaires. C'est ce qu'on appelle obtenir la loi. »


Vous n'avez rien compris ? C'est normal. Vous n'êtes pas encore initié à la méditation zen. Mais, avec patience, vous apprendrez. Et si vous n'y parvenez pas, ce n'est pas grave : l'Asie est terre de spiritualité... et de méditation. L'hindouisme, le bouddhisme, le taoïsme..., toutes les religions ou traditions orientales ont développé des méthodes afin d'apaiser l'esprit et l'ouvrir à une vérité qui le dépasse. Dans l'école Linji, l'un des courants du bouddhisme zen, on cultive ainsi le koan, des propos énigmatiques destinés à être médités jusqu'à induire un éveil soudain à la nature de l'esprit. Mais la méditation peut être silencieuse, comme cette autre technique bouddhique qui consiste à observer l'esprit en tournant l'attention à l'intérieur de soi, afin de calmer l'agitation mentale, et découvrir une lucidité permettant d'accéder à la réalité profonde.


L'hindouisme, quant à lui, a inventé le yoga, qui cultive les postures particulières du corps. Le taoïsme chinois préfère les exercices respiratoires... Le tantrisme bouddhique, pratiqué notamment au Tibet, utilise des visualisations complexes de syllabes et de dessins sacrés ou de déités, et s'accompagne de la récitation de mantras. La richesse de ces approches est inouïe, et les textes qui les ont fait vivre depuis des siècles, nombreux. Car ce ne sont pas de simples exercices de relaxation comme les Occidentaux le pensent trop souvent, mais des pratiques qui s'intègrent à une démarche spirituelle visant à la libération de l'esprit. Ce que Le Point vous propose ici, c'est donc d'en découvrir la nature mais aussi le sens grâce à la lecture des textes qui les fondent. Une plongée dans l'intériorité.
 
Par Catherine Golliau
Le hors-série Le Point-Références « Aux origines de la méditation » 

Tags : buddhachannel - zen - méditation - Méditer pour trouver la voie - Eh mon vieux il cherche sa tête avec sa tête ! - Bouddhisme - dayofdoom - day of doom

Dögen, un maître pour aujourd’hui 19/09/2014

1er partie: 

Click here

 
2eme partie :

Click here

Tags : DÔGEN - un maître pour aujourd’hui - bouddhisme - zen - Shōbōgenzō

Le Fougueux Samouraï, l’Enfer et le Paradis 28/11/2013

Un jour, un fougueux samouraï, obsédé par la mort, alla voir un vieux maître Zen et lui demanda :
"Maître, comment sont l'enfer et le paradis ?"
Le vieux maître se contenta de sourire au jeune samouraï, sans rien répondre. Le guerrier répéta sa demande, une fois, deux fois. Rien : le maître continuait de sourire, ce qui commença à agacer l'intrépide.
Mais enfin ! allez-vous répondre à ma question, oui ou non ? explosa le samouraï. Le vieux maître, imperturbable, était toujours sourire. Le samouraï porta alors la main à son sabre pour dégainer et frapper le vieil homme.
Mais avant même que la lame fut sortie du fourreau, le vieux maître, vif comme l'éclair : déclara : " Voilà l'enfer ".
Interloqué, le samouraï rengaina immédiatement sa lame et instantanément, le vieux maître ajouta : " Voilà le paradis !
Source : http://www.buddhachannel.tv/portail/spip.php?article3327&lang=fr
 
Ne pas répondre à la provocation sinon c'est déchaîner les enfers...On n'y pense pas mais avoir recours à la provocation n'est peut-être pas  conseillé également. Aveu de faiblesse quand on fait appel à elle ? Panne d'argument ? En tout cas la provocation peut servir à pousser l'autre à la faute, à sortir de ses gonds délibérément, à agir d'une manière inhabituelle et impulsive... 
Toutefois la provocation peut servir pour imposer un point de vue, une idée ou une philosophie contre vents et marées, là où d'autres ne voudraient pas voir ces mêmes idées et principes. Quoi de mieux de les afficher (et s'affirmer)sans chercher à calculer pour avoir l'approbation générale ? 
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : Le Fougueux Samouraï - l’Enfer et le Paradis - histoire zen - buddhachannel - zen - flower power - Nina Brosh - bouddhisme - provocation - action perverse et calculé pour faire parler de soi

Ploc ! 15/01/2012


Vieil étang 
Au plongeon d'une grenouille 
Ploc ! dans l'eau (Bashô)

Tags : Bashô - grenouille - ploc! - roue - et pour changer il pleut .....fête à la grenouille - zen - fais des ronds dans l'eau

EXPLICATION 02/07/2010

EXPLICATION
En parcourant mon blog, vous avez été surement surpris : bouddha et le metal extreme ? Qu'est ce que ce délire ? Pas sérieux le mec...Rassurez vous, tout est sérieux.
Tout a commencé lorsque j'ai ouvert un livre concernant le bouddhisme, et ça m'a parlé : la souffrance, l'insatisfaction et le non-soi...ce dont, au fonds de moi, je savais déja.
Le fait de ne pas "exister", de ne pas avoir d'âme au sens chrétien du terme a été pour moi un début de libération, je n'ai pas ou plus la lourde tâche d'être quelqu'un ou d'accéder à quelque chose d'élevé voire inaccessible.
Je n'ai que le simple but d'être et d'exister dans le moment présent.
J'écoute le metal, le black, le death et le doom tout en étant bouddhiste car le bouddhiste a l'avantage d'être tolérant, et aussi pour le son des guitares et pour les compositions...Tout en laissant de côté leurs affirmations "sataniques". Bon je reconnais que le côté sombre ou négatif de certains groupe ne colle pas avec mes convictions, j'en suis toujours surpris et ce de plus en plus. Mais je pense que l'on ne peut pas atteindre la sérenité en étant dans le négatif.
!!! ATTENTION !!! Mon but n'est pas de faire du prosélytisme ! Chacun a sa religion, je le respecte. Et pour le bouddhisme Zen, cela doit venir de l'intérieur de la personne elle-même et non l'inverse. Pour moi c'est un point capital.
Je suis ouvert à vos questions que pouvez laissez en commentaire ci-dessous.
Puissiez vous trouvez la paix et la sérenité.
 
Cependant, si le coeur vous en dit, voici un lien vers une vidéo qui pourrait résumer ma personnalité :

Ludwig - Le crépuscule des Dieux Bande-annonce VF
Pour en finir avec louis II....  Ajouter cette vidéo à mon blog   
dayofdoom.skyrock.com

Tags : bouddhisme - zen - metal - serenité - dayofdoom