1 tagged article "Il se passerait quelque chose de grave si les gens penseraient à dieu..."

Mais où est le chaos ici ? 07/02/2013


En vérité, cet article devrait se nommer "Avertissement", c'est son but, bien qu'il y soit question de renoncement. Avertir oui mais qui et de quoi ? Qui ? Vous qui me lisez, au hasard ou pas, et de quoi ? De la tentation de faire comme moi, de vouloir trop chercher un sens à tout cela, s'engager spirituellement. "...Mais délivrez-nous du mal." Lorsque ce que nous connaissons actuellement: la vague djihadiste, etc sera passée et terminée, ce jeux de dupes, fuite et d'actes horribles inhumains, il sera alors temps de se pencher pour de vrai dans la spiritualité, de chercher à déterminer sereinement ce "pourquoi nous sommes là" en quelque sorte.
Je n'empêche personne à le faire, soyons précis, mais ce n'est pas la spiritualité qui vous choisit, ni vous qui la choisissez, ayez cela régulièrement en tête. Moi, je ne l'ais pas cherché à la base, serais-cela le fameux karma ? Il y a différentes étapes d'implications, prédispositions...Le "on ne naît pas "quelque chose" on le devient" ne marche pas dans ce cas dont je parle, ou c'est insuffisant. Les renoncements. Car il faut être bien conscient de ce que cela implique. C'est une rupture avec la société, le monde extérieur.
Si vous vous sentez mal à l'aise dans la vie de tout les jours, mal dans votre peau, que rien ne marche comme il faudrait normalement, pas seulement de temps en temps, le renoncement au monde extérieur et ses promesses sera plus facile que pour les autres. Les obscurantistes qui ont recruté perfidement de la chair à canon pour le Moyen-Orient l'ont réalisés et s'en sont servis. En fait, pas tout à fait, ce qui s'est passé, c'est qu'une partie a plus fui qu'autre chose ce monde, notre quotidien et toutes ces sollicitudes. Étaient-ils dans le cas dont je parlais (mal à l'aise dans la vie de tout les jours, mal dans votre peau etc )et combien ?Je veux dire, étaient-ils véritablement prêt spirituellement ? Très peu j'imagine, car leur masque tombe lorsqu'ils saisissent une arme pour tuer. Ce n'est pas la véritable spiritualité. Lorsqu'on y est pas préparé ou prédisposé, renoncer aux promesses de tout les jours peut devenir intolérable, inconcevable et aberrant, (Il faut que cela vienne de l'intérieur, la motivation pour une démarche spirituelle) et rapidement, une évidence: fuir ce renoncement, cette quête de spiritualité ou pour parler moderne, ce "no-life".Il faut préciser, je n'ai rien contre ceux qui mène leur vie quelle qu'elle soit, intégré parfaitement, épanouie niveau profession et familial. C'est que vous le méritez, cela devait vous arriver.
Mais si vous cherchez à me ressembler ou à me copier, ce sera l'échec, ou vous vous perdrez dans une fausse direction pensant réussir. Le passage de l'un à l'autre n'est pas facile. S'il est réalisable. Les soucis ou dangers dont je veux avertir peut être la déception, un rejet total de spiritualité due à la frustration.
Il faut vivre.

Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : chaos - J'apporte le chaos - dayofdoom - day of doom

"Il se passerait quelque chose de grave si les gens penseraient à dieu..." 08/11/2012


Dans une soirée récemment, j'ai entendu cette remarque : "Il se passerait quelque chose de grave si les gens penseraient à dieu..." Cela m'a interpellé, que ce passerait il de si grave ?
Personnellement, j'ai toujours pensé que notre société de plus en plus moderne, technologique et matérialiste avait "tué" dieu, pour reprendre l'expression de Nietzsche, j'ai déjà eu l'occasion de faire des articles sur ce sujet dans mon blog il y a quelque mois. Alors d'entendre que les gens déclencheraient quelque chose de grave s'ils venaient à se poser des questions sur la présence divine pour moi est surprenant...
Ne nous trompons pas, l'homme moderne n'a pas "tué" ou oublié dieu pour se pervertir, devenir une bête sauvage, voire prêter serment à une entité diabolique...Non, pour cet homme moderne, dieu ET le diable n'existe PAS, aucun des deux. Car s'il venait à vénérer  satan, ce serait reconnaitre l'existence de dieu, or il n'y croit pas, ni au surnaturel.
Non, la raison de l'oubli de la présence divine se trouve dans la technologie, où est-elle dans le nouveau Iphone ? Ainsi qu'à cause de la routine du quotidien (boulot, métro, dodo, couches du marmot....) où le temps de poser des questions philosophiques, métaphysique est compté et n'est pas le centre d'intérêt, ces personnes sont beaucoup plus motivés et entrainés à penser boulot, vie de famille, réussite sociales etc....
L'absence de dieu n'est elle pas flagrante dans les médias ? Attention, les représentants des différentes religions ne sont pas censurés à la télévision ni à la radio, ce n'est pas ce que je veux exprimer. En réalité, les émissions à la télé ou à la radio ne font pas appel à dieu à chaque prise d'antenne, ne citent pas les passages de livres sacrées en demandant de les méditer, aucun présentateur ne fait appel à la conversion, à la prière ou à la repentance lors de faits divers graves...
Et moi ?, oui me diriez vous, tu es bouddhiste ? Tu crois en un dieu...J'explique: je m'inspire de la philosophie bouddhiste, je sais que si je me comporte mal, je devrais le payer tôt ou tard, je ne crois pas au ciel envoyant les foudres divines me frapper.
Nous possédons en nous la possibilité de nous améliorer, pour nous et pour tous autour de nous. Je sais que prier Bouddha du matin au soir ne m'apportera pas la fortune, et je sais aussi que par exemple, empêcher les gens de prier Bouddha en vue d'une demande particulière les ferait souffrir, Eviter de faire souffrir les êtres est un point essentiel, et je respecte leurs actions.
En ce qui concerne l'existence d'un dieu, je réponds : je ne sais pas
 
Ainsi je pense que actuellement que si les gens s'arrêtent vraiment pour se poser la question de l'existence de dieu, il ne se passerait rien de grave. "Tu es trop sûr de toi" pourriez vous dire, Mais si... Il y a toujours un si.
Admettons que les gens après avoir médité, hum déjà le verbe méditer me fait sourire, donc s'ils s'étaient donc arrêté de courir dans tous les sens et après réflexion (brainstorming) ils décideraient de trouver une réponse à cette question sur dieu, que se passerait il donc ?
Peut-être un rejet du matérialisme moderne, ne leur procurant finalement peu de bonheur ? Une redéfinition de la morale venant provenant d'écrit religieux ? Une prise de conscience gigantesque où chacun et chacune s'apercevrait de ses péchés, les avoueraient, entrainant un pardon mondial et la décision ferme de ne plus agir comme par le passé ?
Pour moi, ces théories ne tiennent pas, prenons les une par une : Le rejet du matérialisme moderne ? Il va être compliqué de se passer de son Iphone, lave-linge, frigo, voitures, télé et pc....Ok, pour certaines personnes ce mode de vie peut convenir, je suis d'accord mais pas pour TOUS.
Bien que ce matérialisme ne leur procure qu'un bonheur illusoire, on ne peut nier son côté utile.
Point suivant, Une redéfinition de la morale venant provenant d'écrit religieux ? Le hic étant que nous nous en inspirons depuis des siècles, sans la vouloir en partie, normal, même en étant athée, les principes (ne pas tuer, ne pas mentir, ne pas voler...) sont inculqué naturellement à nos enfants ainsi qu'à nous même. Donc que rajouter de plus ?
Reste le dernier point, la prise de conscience, là par contre je serais plus nuancé, c'est peut-être possible et envisageable, mais à un niveau planétaire, sans contrainte et dans le même élan ?? Cela fait beaucoup de conditions, mais une prise de conscience limité à une certaine population pourquoi pas ? Il va de soi que cette prise de conscience se devra être sans violence, sans contrainte et sans débordements, garantie de son authenticité.
On en arrive à la conclusion qu'il ne se passerait rien de grave si la question de dieu était soulevée. Un monde meilleur ne sera bâtira pas ses fondations sur des bases malsaines telles que la violence, la haine et la contrainte.
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : "Il se passerait quelque chose de grave si les gens penseraient à dieu..." - Nietzsche - dieu est mort