1 tagged article L'humanité n'a plus presque plus rien à explorer

Mais où est le chaos ici ? 07/02/2013


En vérité, cet article devrait se nommer "Avertissement", c'est son but, bien qu'il y soit question de renoncement. Avertir oui mais qui et de quoi ? Qui ? Vous qui me lisez, au hasard ou pas, et de quoi ? De la tentation de faire comme moi, de vouloir trop chercher un sens à tout cela, s'engager spirituellement. "...Mais délivrez-nous du mal." Lorsque ce que nous connaissons actuellement: la vague djihadiste, etc sera passée et terminée, ce jeux de dupes, fuite et d'actes horribles inhumains, il sera alors temps de se pencher pour de vrai dans la spiritualité, de chercher à déterminer sereinement ce "pourquoi nous sommes là" en quelque sorte.
Je n'empêche personne à le faire, soyons précis, mais ce n'est pas la spiritualité qui vous choisit, ni vous qui la choisissez, ayez cela régulièrement en tête. Moi, je ne l'ais pas cherché à la base, serais-cela le fameux karma ? Il y a différentes étapes d'implications, prédispositions...Le "on ne naît pas "quelque chose" on le devient" ne marche pas dans ce cas dont je parle, ou c'est insuffisant. Les renoncements. Car il faut être bien conscient de ce que cela implique. C'est une rupture avec la société, le monde extérieur.
Si vous vous sentez mal à l'aise dans la vie de tout les jours, mal dans votre peau, que rien ne marche comme il faudrait normalement, pas seulement de temps en temps, le renoncement au monde extérieur et ses promesses sera plus facile que pour les autres. Les obscurantistes qui ont recruté perfidement de la chair à canon pour le Moyen-Orient l'ont réalisés et s'en sont servis. En fait, pas tout à fait, ce qui s'est passé, c'est qu'une partie a plus fui qu'autre chose ce monde, notre quotidien et toutes ces sollicitudes. Étaient-ils dans le cas dont je parlais (mal à l'aise dans la vie de tout les jours, mal dans votre peau etc )et combien ?Je veux dire, étaient-ils véritablement prêt spirituellement ? Très peu j'imagine, car leur masque tombe lorsqu'ils saisissent une arme pour tuer. Ce n'est pas la véritable spiritualité. Lorsqu'on y est pas préparé ou prédisposé, renoncer aux promesses de tout les jours peut devenir intolérable, inconcevable et aberrant, (Il faut que cela vienne de l'intérieur, la motivation pour une démarche spirituelle) et rapidement, une évidence: fuir ce renoncement, cette quête de spiritualité ou pour parler moderne, ce "no-life".Il faut préciser, je n'ai rien contre ceux qui mène leur vie quelle qu'elle soit, intégré parfaitement, épanouie niveau profession et familial. C'est que vous le méritez, cela devait vous arriver.
Mais si vous cherchez à me ressembler ou à me copier, ce sera l'échec, ou vous vous perdrez dans une fausse direction pensant réussir. Le passage de l'un à l'autre n'est pas facile. S'il est réalisable. Les soucis ou dangers dont je veux avertir peut être la déception, un rejet total de spiritualité due à la frustration.
Il faut vivre.

Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : chaos - J'apporte le chaos - dayofdoom - day of doom

Heure de gloire et insatisfaction 24/09/2014

Si à l'heure actuelle nous connaissons le problème de départ de jeunes vers la Syrie et l'embrigadement sinistre qui s'en suit, c'est à cause de ce que notre société ne peut offrir: l'heure de gloire pour chacun, et pas le fameux quart d'heure de gloire, non justement, plus que cela, la soif de plus, beaucoup plus, insatisfaction, égocentrisme.....Ne pas oublier le goût de l'aventure, se réaliser soi-même grâce à l'aventure, il n'y a plus guère de terres à découvrir de nos jours, on n'est plus à l'époque des explorateurs où ceux qui insatisfait du monde moderne partait à la découverte de monde fabuleux, bien que la soif de l'or y tenait une bonne part, songez à Hernán Cortés et sa conquête du Mexique. Aujourd'hui il n'y a plus que le fond des océans et l'espace à conquérir, et le coût financier, les moyens techniques et l'immense difficultés freinent et empêchent ceux désireux d'explorer et qui piaffent d'impatience. L'humanité n'a plus presque plus rien à explorer, frustrant le goût de l'aventure chez certains. J'ai parlé d'insatisfaction au début, c'est plus un souci venant de l'être humain que de notre société de consommation, pas besoin de société capitaliste, l'homme actuel insatisfait la crée tout seul, changez de système économique, on reviendra à coup sur et assez vite au modèle capitaliste...Et on en est victime, victime de notre insatisfaction (scandales financier, soif de l'or, corruption, vols...etc) victime de notre égo et j'ai bien peur qu'il n'y ait pas assez de télé réalité pour calmer les ardeurs temporairement....Et on se pose la question de savoir pourquoi ces jeunes partent ? Notre société peut paraître froide et triste par moment, "the songs remains the same" toujours la même chose....on est perdu anonymement dans la foule et dans la masse, quelle difficulté pour quelqu'un sur facebook d'être dans ceux qui ont le plus de "like" et de visite...! On connait la même chose sur skyblog, désormais pour augmenter la visibilité il faut apparaître sur une vidéo youtube reliant ainsi et promouvant un blog et/ou une page facebook pour sortir du lot et éviter de rester un inconnu, au prix de quelques exagérations imbéciles, propos violents et inappropriés...
Je suis de temps en temps un écrivain ayant un blog qui passait de temps en temps à la télé, qui fut relativement célèbre mais qui l'est moins par la force des choses, plus le temps passe, plus il devient aigri, ses propos sur l'actualité montre une impatience et une frustration de cette "mise à l'écart", et cela joue sur son objectivité et il en devient d'une certaine façon "aveugle". Pour moi ce n'est pas la société qui faut changer, mais l'être humain, tant que l'on aura pas compris les ravages que peut faire l'égocentrisme, le manque d'ouverture d'esprit, le manque d'éducation, la non-réalisation contrainte et forcés de chacun (le conformisme ?) on connaîtra ce genre de situation. Je ne sais même pas si le Bouddhisme pourrait être la solution (conditionnel !) Le bouddhisme zen aide à prendre conscience de son égo et à agir en fonction, (mais hors de question d'obliger une société entière à y adhérer et à suivre cette voie de force, on peut pas imposer la lecture d'écrits Bouddhistes dans les écoles...) J'utilise le conditionnel car il y a l'exemple Ashin Wirathu en Birmanie....Qui aurait oublié les enseignements et où l'être humain et ses défauts auraient pris le dessus...Tiens en passant, il serait pas si dingue que ça que des "dissidents" se mettent au Bouddhisme, enfin, ait une "vision personnel" de cette philosophie quand ils comprendront le potentiel anti-pensée unique ( ce genre de chose) par rapport à la société actuelle...Pour le moment on en est à des blagues du style le Bouddhiste en "robe de chambre et claquettes" Jusqu'à quand ? lol
Une question demeure: comment faire en sorte que actuellement le plus possible de personnes se réalise soi-même ?
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog. 

Tags : quart d'heure de gloire - insatisfaction - Syrie - aventure - L'humanité n'a plus presque plus rien à explorer - société de consommation - capitalisme - egocentrisme - télé réalité - rock star - Bouddhisme - attachement - Ashin Wirathu - On est tous des "vieillards en robe de chambre et claquettes" !