19 tagged articles Moi je suis là parce que j'ai un copain imaginaire et toi ?

Mais où est le chaos ici ? 07/02/2013


En vérité, cet article devrait se nommer "Avertissement", c'est son but, bien qu'il y soit question de renoncement. Avertir oui mais qui et de quoi ? Qui ? Vous qui me lisez, au hasard ou pas, et de quoi ? De la tentation de faire comme moi, de vouloir trop chercher un sens à tout cela, s'engager spirituellement. "...Mais délivrez-nous du mal." Lorsque ce que nous connaissons actuellement: la vague djihadiste, etc sera passée et terminée, ce jeux de dupes, fuite et d'actes horribles inhumains, il sera alors temps de se pencher pour de vrai dans la spiritualité, de chercher à déterminer sereinement ce "pourquoi nous sommes là" en quelque sorte.
Je n'empêche personne à le faire, soyons précis, mais ce n'est pas la spiritualité qui vous choisit, ni vous qui la choisissez, ayez cela régulièrement en tête. Moi, je ne l'ais pas cherché à la base, serais-cela le fameux karma ? Il y a différentes étapes d'implications, prédispositions...Le "on ne naît pas "quelque chose" on le devient" ne marche pas dans ce cas dont je parle, ou c'est insuffisant. Les renoncements. Car il faut être bien conscient de ce que cela implique. C'est une rupture avec la société, le monde extérieur.
Si vous vous sentez mal à l'aise dans la vie de tout les jours, mal dans votre peau, que rien ne marche comme il faudrait normalement, pas seulement de temps en temps, le renoncement au monde extérieur et ses promesses sera plus facile que pour les autres. Les obscurantistes qui ont recruté perfidement de la chair à canon pour le Moyen-Orient l'ont réalisés et s'en sont servis. En fait, pas tout à fait, ce qui s'est passé, c'est qu'une partie a plus fui qu'autre chose ce monde, notre quotidien et toutes ces sollicitudes. Étaient-ils dans le cas dont je parlais (mal à l'aise dans la vie de tout les jours, mal dans votre peau etc )et combien ?Je veux dire, étaient-ils véritablement prêt spirituellement ? Très peu j'imagine, car leur masque tombe lorsqu'ils saisissent une arme pour tuer. Ce n'est pas la véritable spiritualité. Lorsqu'on y est pas préparé ou prédisposé, renoncer aux promesses de tout les jours peut devenir intolérable, inconcevable et aberrant, (Il faut que cela vienne de l'intérieur, la motivation pour une démarche spirituelle) et rapidement, une évidence: fuir ce renoncement, cette quête de spiritualité ou pour parler moderne, ce "no-life".Il faut préciser, je n'ai rien contre ceux qui mène leur vie quelle qu'elle soit, intégré parfaitement, épanouie niveau profession et familial. C'est que vous le méritez, cela devait vous arriver.
Mais si vous cherchez à me ressembler ou à me copier, ce sera l'échec, ou vous vous perdrez dans une fausse direction pensant réussir. Le passage de l'un à l'autre n'est pas facile. S'il est réalisable. Les soucis ou dangers dont je veux avertir peut être la déception, un rejet total de spiritualité due à la frustration.
Il faut vivre.

Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : chaos - J'apporte le chaos - dayofdoom - day of doom

Illusion 08/08/2018

"Personne ne peut nous sauver, à part nous-mêmes... Personne ne peut et personne ne le fera pour nous... Nous devons nous-mêmes marcher dans notre propre voie." Citation Bouddhiste
 
Quelle est donc cette voie ? Et bien, vu le nombre d'individu elle est multiple ! Je veux parler de croyances, de convictions. Il faut les respecter, uniquement si elles sont respectables et qu'elles nous respectent. Je n'appelle pas à la discrimination je le précise, non c'est l'inverse ! Je veux dire: une voie qui entend ne rien respecter et souhaite la violence, prêche la haine et le rejet etc ne mérite pas le respect, et il convient de ne pas la promouvoir.
 
Concernant les "péchés", je suis inquiet du poids de péchés des menteurs patentés de soi-disant "prêcheurs" prétendument anti-système à ce qui parait (créneau vendeur)Alors oui, il va leur falloir un diable pour les aider tellement leurs consciences vont devenir pesantes et lourdes à supporter. (CE diable là hein => https://www.kiloutou.fr/transport-et-manutention/manutention/diable-3-roues-charge-maxi-250-kg me faites pas le coup de...LOL) J'aimerais leur demander : comment il serait possible de trouver la paix et la sérénité à la suite de tant de bobards, de manipulations, de haines et d'appels à la violence ? Et aussi après avoir fait dévaster le monde actuel  de fond en comble ? Il faut me démontrer comment s'estimer sauver (ou en paix) avec un immense champ de ruines et de dévastations autour de soi dont on est responsable....?
 
Parce que voila, le monde de demain va être bâti en partie avec ses types, le mieux serait que leur affreuses "contributions" soit la moindre possible bien sur mais..Ce qui amène la question : Que faire de ces types et de leurs idées destructrices, haineuses etc ? Il faut savoir manier avec tact leur exclusions, le changement de leurs mentalités, parvenir à les convaincre que la haine et la destruction ne sont pas le way of life... Le monde de demain est en jeu.
 
L'exception qui confirme la règle.

Tags : je suis le dieu anti-schéma - je suis le dieu anti-système - Sauveur spirituel - La cité sur la colline - The City upon a Hill - L'exception qui confirme la règle - l'homme nouveau - "Il n'y a plus qu'un rire un rire qui jaillit des entrailles de l'univers - triste vérité de la condition humaine - Le monde nous ignore nous ignorait et va continuer à le faire - Croyez vous en l'absolu ? - The world is changed by your example not by your opinion - J'entends les cris insatiables de ceux qui on en déjà tant - Imaginer la vie - Moi je suis là parce que j'ai un copain imaginaire et toi ? - Quo vadis

La cité sur la colline 20/07/2018

 La cité sur la colline
"Winthrop donna le célèbre sermon « A Model of Christian Charity » à l'occasion de la traversée d'Angleterre vers le Nouveau Monde. Dans ce sermon il déclare que les puritains du Nouveau Monde ont un pacte spécial avec Dieu et prononce la célèbre phrase sur la Cité sur la colline (The City upon a Hill (en)), reprise par nombre d'hommes politiques américains : « Nous serons la cité qui luit au loin sur la colline »
Ce discours qui résumait des notions surtout connues dans la communauté puritaine, et qui parle également des devoirs des riches envers les pauvres, est aujourd'hui regardé comme fondateur du thème de la Destinée manifeste américaine."
 
Crie le avec orgueil : Nous serons la cité sur la colline ! Encore, et dans ton élan, tu rejette tout ceux qui pensent différemment de toi....? être un phare et repousser ceux qui en sont attirés fascinés, c'est devenir un modèle d'exclusion, notre société actuelle exclut. Quelle illusion que de se croire un quelconque peuple élu. Ah oui bien sur, c'est tellement tentant de s'approprier un peu d'"intervention divine".
Ils ont bâti quelque chose et on voulu aller de l'avant, avec le contexte difficile de l'époque. Au moins n'ont ils pas misé sur un effondrement général et mondial pour n'avoir rien à assumer. Qui a parlé de fin du monde ?

Ami(e)s passant(e)s ici, tu dois être surpris vu le nom du blog que je ne traite ni ne prêche ou encourage une hypothétique fin du monde. C'est que pour moi, la fin du monde, le fléau, le jugement ou le châtiment, l'enfer ou votre vision infernale et apocalyptique ne se situe pas dans le futur, mais bien dans notre quotidien ! Il est là devant vous. Chaque fois que nous nous levons le matin !
Sachez-le, l'enfer n'est pas qu'il arrive demain mais de devoir honorer ses factures aujourd'hui, rendre compte de ce que l'on est et de ses activités tout à l'heure ! De devoir être ce que l'on est pas encore et encore...Lol.
 
Mais la différence, c'est que moi je regarde le monde sans vouloir le vouer au flammes, "vous êtes assez amusant" dit l'autre. Et sans prôner une soumission divine aveugle.
 
Il n'y a pas de vérité divine au bout, sauf celle humaine. Car oui, c'est ensemble qu'on bâtira le monde de demain, c'est ensemble qu'on bâtira notre cité sur la colline qui sera ouverte à tous non discriminantes, sans rejet, sans peur sans haine ni superstitions, ni lutte pour le pouvoir ni soif de richesses. Utopique ? Cela se bâtit chaque jour. 
 La cité sur la colline
 Mais non, non ! Je suis seul, je suis l'exception qui confirme la règle. A l'image des colons du nouveau monde du sermon. "Si tu ne trouves pas d'ami sage, prêt à cheminer avec toi, résolu, constant, marche seul, comme un roi après une conquête, ou un éléphant dans la forêt." Citation Bouddhiste

L'exception qui confirme la règle.  

Tags : La cité sur la colline - The City upon a Hill - L'exception qui confirme la règle - l'homme nouveau - "Il n'y a plus qu'un rire un rire qui jaillit des entrailles de l'univers - triste vérité de la condition humaine - Le monde nous ignore nous ignorait et va continuer à le faire - Croyez vous en l'absolu ? - The world is changed by your example not by your opinion - J'entends les cris insatiables de ceux qui on en déjà tant - Imaginer la vie - plafond de verre - Virilité - sexualité - conditionnement - Tu fuis - je fuis - confession virtuelle - tutorat - découvrir la vie - trouver la lumière - Moi je suis là parce que j'ai un copain imaginaire et toi ? - Quo vadis

Je ne suis pas un homme, i'm a god 07/07/2018

«Je ne suis pas un homme monsieur» => https://www.cnews.fr/france/2018-07-03/je-ne-suis-pas-blanc-je-ne-suis-pas-un-homme-un-militant-lgbt-cree-la-polemique
 
Je vais vous donner mon ressenti, le mien. laissez donc vos histoire du style "ah mais je ne mettrai pas une robe je veux pas devenir une gonzesse, fin de la civilisation ! catastrophe etc". Ma vision des choses: Ces réactions dans tout les sens reflètent ce à quoi vous êtes attachés, pieds et poings liés ! Vous êtes recroquevillés à l'image traditionnelle du mec, de l'homme viril, qui doit être fort, jamais fragile, qui en veut toujours plus, coureur de jupons insatiable ou qui parle sans arrêt sexualité et pense qu'au sexe faible (soi-disant, hé ouais lol) avide de sensation forte et de grosse cylindrées (tenez le débat du passage de 90 à 80 km, comment
certains se sont sentis touchés, bléssés dans leur virilité !) L'aspect binaire, la dualité, tout cela, moi je veux l'éviter. Je ne suis pas un homme, i'm a god.

Je suis le dieu. Le dieu anti-schéma, anti-système (?!) le dieu anti-idées préconçues, le dieu qui veut délivrer du fardeau et des "obligations" que cette société impose sans le dire. Plus cette société s'acharne et débat (pour ne pas dire lutter...) sur le fait qu'un homme ne peut pas être une femme (et faire comme elle machin tout ça) et qu'il faut faire ça et ça comme si, plus elle s'enfonce dans son attachement et son aveuglement. Je n'évoque même pas le sujet de l'éveil, tellement il est terriblement loin.

Ne confondez pas avec "l'homme nouveau". Il a été utilisé à tort et à travers depuis des décennies et par des régimes totalitaires, et voulant réduire les êtres humains à l'état de robots. Et je n'aime pas le terme "homme" dans "l'homme nouveau", le féminin étant ignoré. Il faut prendre garde, ne pas utiliser à la légère les termes "l'homme nouveau" ou "nouvel être" ou "être libéré" ni chercher à le mettre en place sur soi ou sur quelqu'un d'autres ou sur une personne quelconque, une minuscule erreur, rien qu'une, vous avez créer un monstre.

Batman : Qu'as-tu fait ?
Le Joker : J'ai pris le chevalier blanc de Gotham et je l'ai vite rabaissé à notre niveau. Ça n'a pas été dur car la folie, tu ne l'ignores pas, suit les lois de la gravité. Il n'y a qu'à donner une légère pichenette.
Christian Bale et Heath Ledger, The Dark Knight (2008), écrit par David S. Goyer
 
Et pourquoi tout ça ? Pourquoi renoncer à être un homme selon les "normes" actuelles sociétales ? Pourquoi devenir autre chose ? 
Demandez-vous pourquoi.
 
L'exception qui confirme la règle. 
 

Tags : Je ne suis pas un homme - L'exception qui confirme la règle - l'homme nouveau - "Il n'y a plus qu'un rire un rire qui jaillit des entrailles de l'univers - triste vérité de la condition humaine - Le monde nous ignore nous ignorait et va continuer à le faire - Croyez vous en l'absolu ? - The world is changed by your example not by your opinion - J'entends les cris insatiables de ceux qui on en déjà tant - Imaginer la vie - plafond de verre - Virilité - sexualité - conditionnement - Tu fuis - je fuis - confession virtuelle - tutorat - découvrir la vie - trouver la lumière - Moi je suis là parce que j'ai un copain imaginaire et toi ? - Quo vadis - je suis le dieu anti-schéma - je suis le dieu anti-système

Un pied dans le monde réel. Deux mains... 11/05/2018


Le comprend-tu ?
Il faut être au plus prés de ce monde
Suffisamment, ne serais ce qu'un pied
Comment sinon saisir ces multiples visions ?  
Ton paradis t'éblouis
Ose tu prétendre comprendre les êtres ici-bas ?
Ose tu prétendre aider les êtres ici-bas ?
Lorsque tu auras acquis assez d'expériences, 
connu tant de mondes,
contemplé tant de folies humaines,
réalisé l'absurdité de vouloir le changer
Tu pourras aller en marge de celui-ci
et songer à l'éveil
 
L'exception qui confirme la règle. 
 

Tags : Un pied dans le monde réel Deux mains - gravures de Gustave Doré - The world is changed by your example not by your opinion - J'entends les cris insatiables de ceux qui on en déjà tant - Imaginer la vie - plafond de verre - triste vérité de la condition humaine - Virilité - sexualité - conditionnement - Tu fuis - je fuis - confession virtuelle - tutorat - découvrir la vie - trouver la lumière - Moi je suis là parce que j'ai un copain imaginaire et toi ? - Quo vadis

Les douze abus du siècle 04/05/2018


 
 
 
Là normalement, je dénonce férocement les abus: c'est à dire ce qui me semble épouvantable, insupportable, horrible dans le monde et puis je fais mention (quasi obligatoire ça) de mes "dossiers" embarrassants sur des personnalités. Et tout les haineux, rageux qui fréquentent les réseaux sociaux applaudissent ainsi que "One more time ! One more time ! pof je like..."
Sauf que....
Déjà, cet espace d'expression m'appartient, ensuite plus important: je vais battre ma coulpe (avouer mes fautes) ou autocritique avant de potentiellement défoncer, vouer aux enfers ce monde. 
Avant de servir la soupe comme un benêt aux sectes et autres obscurantistes à l'affût de démontrer que notre société va immensément mal (mais qu'eux feraient soi-disant mieux hein lol) je vais commencer par moi :
 
-J'ai cru plus ou moins pouvoir changer le monde via ce blog.
-Avoir un pied (pour l'instant) dans le monde de tout les jours. Ne pas arriver à décrocher ? Ou tenter d'acquérir des expériences et une soif de découverte de ce monde. Cette attitude influence inévitablement les articles.
-Des textes assez longs...Aie
-Imposer sans le vouloir vraiment une philosophie (ou religion) aux autres.
 
L'exception qui confirme la règle. 

Tags : Les douze abus du siècle - The world is changed by your example not by your opinion - J'entends les cris insatiables de ceux qui on en déjà tant - Imaginer la vie - plafond de verre - triste vérité de la condition humaine - Virilité - sexualité - conditionnement - Tu fuis - je fuis - confession virtuelle - tutorat - découvrir la vie - trouver la lumière - Moi je suis là parce que j'ai un copain imaginaire et toi ? - Quo vadis

Imaginer la vie 11/04/2018

Où en suis je ?
Surtout, que je te prends pas à arrêter d'imaginer la vie.

L'exception qui confirme la règle.

Tags : Imaginer la vie - L'exception qui confirme la règle - Incels - plafond de verre - freins invisibles - l'exception qui confirme la règle - triste vérité de la condition humaine - Virilité - sexualité - conditionnement - Tu fuis - je fuis - confession virtuelle - tutorat - découvrir la vie - trouver la lumière - Moi je suis là parce que j'ai un copain imaginaire et toi ? - Quo vadis

La stratégie du choc 12/08/2016

La stratégie du choc, à travers les dramatiques événements que nous avons traversé en France cet été, où quand au nom du fanatisme et commandé par l'obscurantisme des êtres humains commettent des attentats. Choc car en France on ne comprend pas. Comment cela ? Notre société est loin du spirituel, pour son immense majorité loin très loin du fanatisme religieux (ouf!) surtout surtout en pleine période estivale, la préoccupation est tout autre. Les gens pensent aux vacances, à se détendre et à s'amuser, ils ont raison de le faire. Voyez, pour ne pas passer pour un fou obscurantiste prêcheur de haine aigri, et pour me faire comprendre, je précise que les gens ont raison de profiter de la vie cet été...Tiens, vous avez surement entendu parlé de cette proposition (pas officielle) de test de radicalisation dans les collèges et lycée. Et combien de fois avez-vous entendu vos camarades vous demander "Tu vas en boite samedi soir ?" ....Test de radicalisation sans le nom.
 
Petite question en passant, QUI honnêtement ose dire qu'il en a pas envie, que ça l'intéresse pas ? Je suis curieux des réponses.
 
Déjà qu'auparavant il y avait une légère incompréhension si vous ne faites pas partie de la virée du samedi soir, bientôt cela va devenir une foutue inquiétude ! Vous allez donner une belle dose de stress autour de vous....Et les raisons de votre refus peuvent être que vous n'aimez pas le style de musique, que ce n'est pas votre style de vie, religieuse.....Bref, cela va devenir un problème épineux. Le risque d'une "chasse aux sorcières" par d'adulte trop zélés désireux de ne passer à côté de rien. Souvenez-vous de la polémique il y a quelques mois où certains suspectait de radicalisation des jeunes enfin non, disons qu'ils trouvaient bizarre qu'ils n'étaient pas tatoués !!!!! Le risque il est là, le n'importe quoi, l'exagération.
Je n'ai jamais foutu les pieds en boite, je m'en porte très bien lol. Mais là je pense de plus en plus que ma conduite deviendrait avec le temps de plus en plus "suspecte" pour les "encadrants"....Et je ne suis pas devenu un extrémiste ! Ni de la chair à canon, le naïf dayofdoom tombant dans les mains de manipulateurs sur le web le poussant à faire des choses effroyables....Non, c'est me sous-estimer là hey ! ;) Cela dit en passant, il y a des salopards qui cherchent à manipuler/tromper sur le web via des hoax/propagande etc, méfiez-vous en, le plus souvent ils cherchent à vous montrer la société sous son plus horrible jour et que votre réalité au quotidien est fausse.

Oui me direz-vous, si tu es Français, blanc etc, tu seras moins inquiété machin..... Possible, mais ... Il y a que lorsque nous en aurons fini avec les obscurantistes et les attentats, nous devrons prendre conscience d'un autre danger, celui-là est dans notre dos: Mouvements extrémistes, sectaires plus ou moins violents. Ils sont là, remettant en cause la justice, l'éducation obligatoire, notre passé. C'est quelque par une trahison, à l'heure actuelle. Le société devra y faire face et le fera. Et là aussi, cela passera par une "politique de vigilance" pour préserver nos valeurs tout ça...être attentif à ce qui ne va pas, à celui qui ne vas pas dans le sens des autres, à tort ou à raison.
Je suis conscient que le fait d'avoir un blog parlant ou axés sur la religion ou l'aspect religieux a dut interpeller, mettre mal à l'aise, faire fuir, effrayer quelques personnes qui sont passés par ici. Les obscurantistes via leurs attentats jouent sur cet aspect-là mais dans d'autres proportions et plus dramatiques et lâches. Surtout pour leur recrutement, car quand une personne découvre et explore, s'investit dans une religion ou une philosophie (librement bien sur hein) l'aspect matérialiste et éloigné du spiritualisme de notre société lui saute à la figure au fur et à mesure qu'il s'investit religieusement. Je suis passé par là, où quand à travers diverses situations dans la vie, vous vous demandez intérieurement à travers votre foi comment agir, comment il convient de faire etc.....Soit vous laissez tomber par lassitude et incompréhension ou vous continuez. Et le "Tu vas en boite samedi soir ?" vous apparaît dérisoire, futile et un peu il faut le dire idiot. Bing, vous êtes en marge machin tout ça, on vous comprend pas tout ça....
 
Alors que faire ? Non non, je prônerai pas un retour "contraint et forcé" vers une quelconque religion, je rassure les lecteurs et en désespère certains à la fois à n'en pas douter...Non, c'est le hic : Il n'y a pas de solution, nous n'avons pas de solution, nous ne pouvons pas nous imposer une ligne de conduite religieuse sans motivation sérieuse (surtout sous une menace de ces obscurantistes) La population n'en voudrait pas. Nous ne pouvons pas non plus ignorer ou plutôt faire en sorte que la liberté de religion de chacun soit bafoué, nié. Disons le, on ne peut pas chasser une religion ou les religions. j'ai bien peur que l'on continue comme ça pour un long moment. Et miser sur la bonne volonté de chacun et la prise de conscience.
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : la stratégie du choc - Test de radicalisation - Sache qu’il faut aimer sans faire la grimace - #Stopdjihadisme - Le monde nous ignore nous ignorait et va continuer à le faire - Moi je suis là parce que j'ai un copain imaginaire et toi ? - vous êtes plus libres que vous le pensez - "Il n'y a plus qu'un rire un rire qui jaillit des entrailles de l'univers - ne mords pas la main qui te nourrit - virtus junxit mors non separabit - "La différence entre les hommes se réduit à celle-ci La présence ou l'absence de l'expérience spirituelle" Marie-Madeleine Davy

"Mais réveillez-vous p***** ! Bougez-vous le c**" Comme ils disent... 17/07/2016

"L'Épopée d'Erra est un récit mythologique mésopotamien. Il date de la première moitié du Ier millénaire av. J.-C. (ixe ou viiie siècles). Il a été rédigé par un prêtre de l'Esagil, le temple de Marduk à Babylone, du nom de Kabti-ilâni-Marduk, qui aurait reçu le récit au cours d'un rêve. Il se compose de cinq tablettes.
Le personnage principal est Erra, divinité de la guerre destructrice, assimilée à Nergal, dieu des Enfers. Le récit commence par le réveil d'Erra après un long sommeil par son vizir Ishum. Le dieu est alors pressé par ses « lieutenants », qui sont des démons maléfiques, et qui veulent tourmenter l'espèce humaine. Mais pour accomplir cela, Erra doit éloigner Marduk, le roi des dieux. Profitant du départ de Marduk hors des murs de sa cité pour un voyage chez son père Ea, dans son palais des Abîmes, Erra peut agir, et il décide de semer le désordre en poussant les habitants de Babylone à la révolte. La ville est alors mise à feu et à sang, avant qu'Erra n'aille chez le roi de la cité, pour le pousser à massacrer ses sujets.
Revenant dans ce tumulte, Marduk se lamente devant sa ville et ses sujets devenus fous furieux, et se retire. La fureur d'Erra est apaisée par son vizir Ishum, qui parvient à le faire revenir à la raison. Tout revient alors dans l'ordre, et Marduk retrouve sa ville, et reprend sa place de roi des dieux.
Ce texte a servi à expliquer pourquoi la ville sacrée de Babylone, pourtant siège de la royauté du plus grand des dieux, a été accablée par autant de malheurs au début du Ier millénaire, en particulier les attaques des tribus Araméennes installées en Babylonie, et donc abandonnée des dieux. Le retour du dieu signifie le retour à la vie normale, au calme et à la prospérité."


Les entendez-vous ces appels à la révolte ? Vous les entendez ? Non, pour être précis, vous les voyez... Mais qui assumera la responsabilité d'avoir poussé des pauvres naïfs, le bon petit peuple à tout casser n'importe comment ? Où seront-ils ? Il y aura PERSONNE ! Non c'est faux, il y aura bien quelqu'un pour "réécrire" l'histoire, montrer que le bon petit peuple toujours honnête et innocent (cette bonne blague) s'est fait abuser, manipuler, trahis...C'est que voyez-vous, l'obscurantiste (ou la bêtise) ne s'arrête jamais...
L'être humain, bien qu'il l'avouera jamais, veut se prendre pour Erra, le Erra ci-dessus, il veut jouer à dieu, être un dieu, avoir, être....On est dans le paraître et dans la possession...
La morale de tout ça ? : Réfléchissez bien à ce que l'on voudrait vous mener via un pseudo article activiste dissident. Et tâchez de penser d'agir pacifiquement pour le bien de la plupart.

Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog. 

Tags : L'Épopée d'Erra - Babylone - Le monde nous ignore nous ignorait et va continuer à le faire - Moi je suis là parce que j'ai un copain imaginaire et toi ? - vous êtes plus libres que vous le pensez - "Il n'y a plus qu'un rire un rire qui jaillit des entrailles de l'univers - ne mords pas la main qui te nourrit - virtus junxit mors non separabit - l'Homme du Mensonge

"Mais réveillez-vous p***** ! Bougez-vous le c**" Comme ils disent.... 08/07/2016

"L'Épopée d'Erra est un récit mythologique mésopotamien. Il date de la première moitié du Ier millénaire av. J.-C. (ixe ou viiie siècles). Il a été rédigé par un prêtre de l'Esagil, le temple de Marduk à Babylone, du nom de Kabti-ilâni-Marduk, qui aurait reçu le récit au cours d'un rêve. Il se compose de cinq tablettes.
Le personnage principal est Erra, divinité de la guerre destructrice, assimilée à Nergal, dieu des Enfers. Le récit commence par le réveil d'Erra après un long sommeil par son vizir Ishum. Le dieu est alors pressé par ses « lieutenants », qui sont des démons maléfiques, et qui veulent tourmenter l'espèce humaine. Mais pour accomplir cela, Erra doit éloigner Marduk, le roi des dieux. Profitant du départ de Marduk hors des murs de sa cité pour un voyage chez son père Ea, dans son palais des Abîmes, Erra peut agir, et il décide de semer le désordre en poussant les habitants de Babylone à la révolte. La ville est alors mise à feu et à sang, avant qu'Erra n'aille chez le roi de la cité, pour le pousser à massacrer ses sujets.
Revenant dans ce tumulte, Marduk se lamente devant sa ville et ses sujets devenus fous furieux, et se retire. La fureur d'Erra est apaisée par son vizir Ishum, qui parvient à le faire revenir à la raison. Tout revient alors dans l'ordre, et Marduk retrouve sa ville, et reprend sa place de roi des dieux.
Ce texte a servi à expliquer pourquoi la ville sacrée de Babylone, pourtant siège de la royauté du plus grand des dieux, a été accablée par autant de malheurs au début du Ier millénaire, en particulier les attaques des tribus Araméennes installées en Babylonie, et donc abandonnée des dieux. Le retour du dieu signifie le retour à la vie normale, au calme et à la prospérité."


Les entendez-vous ces appels à la révolte ? Vous les entendez ? Non, pour être précis, vous les voyez... Mais qui assumera la responsabilité d'avoir poussé des pauvres naïfs, le bon petit peuple à tout casser n'importe comment ? Où seront-ils ? Il y aura PERSONNE ! Non c'est faux, il y aura bien quelqu'un pour "réécrire" l'histoire, montrer que le bon petit peuple toujours honnête et innocent (cette bonne blague) s'est fait abuser, manipuler, trahis...C'est que voyez-vous, l'obscurantiste (ou la bêtise) ne s'arrête jamais...
L'être humain, bien qu'il l'avouera jamais, veut se prendre pour Erra, le Erra ci-dessus, il veut jouer à dieu, être un dieu, avoir, être....On est dans le paraître et dans la possession...
La morale de tout ça ? : Réfléchissez bien à ce que l'on voudrait vous mener via un pseudo article activiste dissident. Et tâchez de penser d'agir pacifiquement pour le bien de la plupart.

Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog. 

Tags : L'Épopée d'Erra - Babylone - Le monde nous ignore nous ignorait et va continuer à le faire - Moi je suis là parce que j'ai un copain imaginaire et toi ? - vous êtes plus libres que vous le pensez - "Il n'y a plus qu'un rire un rire qui jaillit des entrailles de l'univers - ne mords pas la main qui te nourrit - virtus junxit mors non separabit - l'Homme du Mensonge