10 tagged articles Ring-a-round the rosie A pocket full of posies Ashes Ashes We all fall down!

Mais où est le chaos ici ? 07/02/2013


Les Visiteurs de ce blog doivent penser « day of doom....jour de chaos.....mais où est le chaos ici ? »
Alors bien sur, effectivement selon les normes, les vôtres, à propos du chaos, mon blog et les articles doivent paraître bien ordonné, jolis et aimables.Mais le chaos lui est pourtant bien là :
 
- Je dénonce et suis contre l'alcool et les drogues => J'apporte le chaos.
- Je parle de la futilité de la consommation de masse actuelle => J'apporte le chaos.
- Je parle de non-violence et de paix => J'apporte le chaos.
- Je parle d'athéisme, de ne pas suivre aveuglément les religions ainsi que les fanatiques => J'apporte le chaos.
- Je parle de se comporter en adulte responsable et digne et fais appel au sérieux => J'apporte le chaos.
- Je parle de citation franc-maçonne et incite à la réflexion => J'apporte le chaos.
- Je fais des articles contre les dissections de souris dans les établissements scolaires => J'apporte le chaos.

Je l'apporte dans les têtes à ceux qui lisent les articles et dont le contenu les interpelle. Dans le sens où la société devient complaisante envers les substances illicites, Où la propagande la plus niaise et sournoise est ce que les imbéciles veulent entendre, quand l'intellectualisme est clairement mis au piloris par des ignares, dans ce monde violent où pour "stopper" la violence certains en appellent a plus de violences...
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : chaos - J'apporte le chaos - dayofdoom - day of doom

Jihad : la France recrute des tuteurs pour empêcher les départs en Syrie 02/06/2015

Click here

Mardi 2 juin, une Commission parlementaire a fait 28 propositions pour améliorer la lutte contre les filières jihadistes. France 3 revient sur la mise en place d'un tutorat.
Une Commission parlementaire vient de faire 28 propositions pour améliorer la lutte contre les filières jihadistes en France, avec notamment la mise en place d'un tutorat pour dissuader des jeunes qui projettent de partir faire le jihad. Une expérimentation est actuellement en cours dans le sud de la France. Ali (le nom a été changé, NDLR) est le tuteur de trois jeunes tentés par un départ en Syrie pour faire le jihad. C'est l'association Entr'Autres qui mène cette expérimentation du tutorat importée du Danemark et du Royaume-Uni. Derrière Ali, le tuteur, il y a un dispositif très organisé, très cadré.
Il y a urgence
Le rapport parlementaire sur les filières jihadistes préconise ce dispositif, mais il y a urgence."La France ne dispose pas de tuteur", rapporte la journaliste de France 3.  Après quelques semaines, Ali enregistre un premier succès. À force d'écoute, d'échanges, de vigilance, il a empêché le départ de l'un de ses jeunes vers la Syrie.


Source :http://www.francetvinfo.fr/monde/terrorisme-djihadistes/jihad-la-france-recrute-des-tuteurs-pour-empecher-les-departs-en-syrie_933127.html


http://dayofdoom.skyrock.mobi/3244465220-Quo-vadis.html
http://dayofdoom.skyrock.mobi/3246429978-Quo-vadis-Domine.html

Tags : Quo vadis - pantin - actualité - tout est illusions - Les hommes les plus humains ne font pas la révolution : ils font les bibliothèques ou les cimetières. » André Malraux - dieu n'est pas là - Ring-a-round the rosie A pocket full of posies Ashes Ashes We all fall down! - attentats terrorsites - non-violence - Le Dialogue du Pessimiste - Le monde nous ignore - nous ignorait - et va continuer à le faire - Nous sommes héritiers de nos actes - "En ce monde la haine n'a encore jamais dissipé la haine Vivons donc heuresement sans haïr ceux qui nous haïssent Seul l'amour dissipe la haine" (Bouddha) - Maître de Justice - l'Homme du Mensonge - le Prêtre Impie - Quo vadis Domine? - Je veux croire en ce monde - Prends garde à ne pas devenir l'épouvantail triste et affreux dans le champ Il repousse fait peur (et retarde une échéance ?) ...Les oiseaux mangeront - Faust - le monde est à moi

Prendre un verre avec Faust 20/04/2015

"Blanches colombes et vilains messieurs" Marlon BRANDO (Sky Masterson), Jean SIMMONS (Sarah Brown)

Faust est le héros d'un conte populaire allemand ayant fait florès au xvie siècle, à l'origine de nombreuses réinterprétations.
Cette histoire relate le destin d'un savant, Faust, déçu par l'aporie à laquelle le condamne son art, contractant un pacte avec le Diable, Lucifer, qui met à son service un de ses Esprits - dit Méphistophélès, lequel lui procure un serviteur humain, l'étudiant Wagner, qui devient son famulus - et lui offre une seconde vie, tournée cette fois vers les plaisirs sensibles, au prix de son âme. Dans la plupart des versions populaires du récit fantastique, l'âme de Faust est damnée après sa mort, qui suit une longue période (24 ans précisent certains textes) durant laquelle le Diable a exaucé la plupart de ses v½ux....

Le diable est-il sorti de sa boite ? Il semblerait qu'il ai besoin de moi ? lol. On dirait que celui qui s'en sort pas afin de promouvoir ses idées ait fait le premier pas ? C'est ironique, car dans le conte de Faust c'est le savant qui face au peu de succès rencontré fait appel à ce qui le dépasse, vend son âme au diable, se tourne par désespoir et par orgueil vers l'interdit, la dernière extrémité....Les rôles sont-ils inversés ? Il paraîtrait même que contrairement à ce qu'il prétend il réside ailleurs....Au Paradis ou en enfer ? On ne sait trop, mais sa place est rêvé. Mais ce ne sont que des rumeurs....
 
J'aimerais avoir une discussion avec Faust...(d'où le titre) Utopique bien sur.
Je lui demanderai qui des deux (Lucifer et lui) a eu plus besoin de l'autre ?
Qui a fait le premier pas ?
Dans "la damnation de Faust" de Berlioz, tu t'apprêtais à mettre fin à tes jours lorsque Méphistophélès apparaît soudain .......
Et il te mène à ta perte, douleur, chagrin, culpabilité, remords...Damnation...
Aujourd'hui nous avons aussi de tristes individus (bien humain eux) qui agissent comme Méphistophélès, profitant des faiblesses humaines inévitables...
Pourquoi a tu suivi Méphistophélès ?
Ah oui, les plaisirs, la soif de pouvoir, la reconnaissance, la célébrité.....
Quo vadis Faust !?
Oh ! depuis nous n'avons pas avancé, l'être humain veut toujours la même chose !
Quand je disais que l'histoire est un éternel recommencement, nous tournons en rond....
Nous ne sommes que des pantins pour les dieux et pour les fourbes...
Entre nous, intervenir ainsi, te "démarcher" te recruter ainsi est grossier, manque de classe et de finesse......
Oui, il te voulait toi, mais quel aveu de faiblesse de sa part non ?
 
Allez, montre-toi, viens, que la fête commence !

Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : Faust - Blanches colombes et vilains messieurs - Quo vadis - l'Homme du Mensonge - le Prêtre Impie - Pacte - parvenir à ses fins - devenir celebre - Ring-a-round the rosie A pocket full of posies Ashes Ashes We all fall down! - attentats terrorsites - non-violence - Le Dialogue du Pessimiste - Le monde nous ignore - nous ignorait - et va continuer à le faire - Nous sommes héritiers de nos actes? - non-violence?

Quo vadis ? 18/02/2015

Où va tu comme ça ?
Que va tu faire ?
Ah, tu me réponds "Entrer dans l'histoire"....
Je vois que tu as saisis,
mais la vérité te fais peur et tu la nie de toutes forces et tu veux tout faire pour la contrarier...
Cette vérité est que tout est illusions, toi, moi, le monde, l'univers sont illusions, nous n'existons pas,
nous sommes des milliards d'êtres à vouloir devenir célèbres, à vouloir marquer l'histoire...
Et nous sommes des milliards d'êtres IDENTIQUES, ici, aujourd'hui, hier et demain...
Oui, nous sommes égaux à ceux qui sont déjà passés sur terre, égaux aux milliards d'êtres en ce moment et égaux à ceux qui vont naître demain.
Le monde nous ignore, nous ignorait, et va continuer à le faire.
La nature et l'évolution se fiche de nous, elle n'a pas besoin de nous...
Tu l'accepte pas, oui, il y  a rien d'exceptionnel, alors tu décides d'intervenir à la place de "l'absent", en son nom,
ne vois-tu pas que toutes ces interventions humaines au nom de l'absence divine prouve au mieux son indifférence ?
Pourquoi fuis-tu à présent ?
La haine que tu éprouves te fait croire qu'elle te donne des ailes.
Tu ne deviendras jamais un ange.
Nous sommes héritiers de nos actes,
le sang sur les mains n'a jamais donné droit à des bénédictions mais au malheur.
Tu dis avoir soif de justice, justice, vengeance, justice, vengeance, justice, vengeance, vengeance, haine, massacre, mort,  justice, vengeance........
Tu n'est rien d'autre qu'un pantin, esclave de tes sentiments,
le plus esclave de nous tous ! 
Profite de la vie, l'amour, la compassion, la beauté.
Abandonne tes armes, symbole de l'erreur humaine.
Abandonne la haine, "En ce monde, la haine n'a encore jamais dissipé la haine. Vivons donc heureusement, sans haïr ceux qui nous haïssent. Seul l'amour dissipe la haine" (Bouddha)
 
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.
http://dayofdoom.skyrock.mobi/3246429978-Quo-vadis-Domine.html

Tags : Quo vadis - pantin - actualité - tout est illusions - Les hommes les plus humains ne font pas la révolution : ils font les bibliothèques ou les cimetières. » André Malraux - dieu n'est pas là - Ring-a-round the rosie A pocket full of posies Ashes Ashes We all fall down! - attentats terrorsites - non-violence - Le Dialogue du Pessimiste - Le monde nous ignore - nous ignorait - et va continuer à le faire - Nous sommes héritiers de nos actes - "En ce monde la haine n'a encore jamais dissipé la haine Vivons donc heuresement sans haïr ceux qui nous haïssent Seul l'amour dissipe la haine" (Bouddha) - Maître de Justice - l'Homme du Mensonge - le Prêtre Impie

Devine de qui je parle 07/04/2015

Comment feriez-vous pour qu'il y ait du monde de votre côté ? Non en fait, ce serait plutôt: être l'objet d'attention, comme une série feuilleton , vous voulez la suite ? Tout savoir ? vous vous passionnez ? Oui, ce serait cool, votre site atteint alors des sommets de fréquentations, foule de commentaires etc.......Oui, mais comment faire ?
Prenez un sujet de société sensible délicat, grave, un peu tabou. Ensuite et pour faire crédible, vous vous positionnez contre toute forme d'autorité, vous revendiquez être contre le pouvoir actuel, histoire de faire crédible et comme il y a des chances que le gouvernement du moment vous déplaît...Vous affirmez ensuite détenir des dossiers compromettants sur des personnes connues en lien avec le sujet de société sensible, cela rajoute du sel et du piment, mais cela suffit pas, vous devez affirmer être "recherché, menacé"....on veut vous faire taire....Intéressant, mais cela suffit pas. Car il faut une activité quotidienne, vous demandez à vos meilleurs amis de jouer la comédie, c'est à dire de jouer les trolls ou le bon internaute fan fidèle et de se faire la guerre par commentaire sur des forums ici et là.....pour masquer qu'en réalité vous êtes vautré au fond de votre canapé toute la sainte journée, et pour toucher le plus grand nombre. Après c'est varié, soit les nouveaux venus vont venir par curiosité, il y a ceux intéressés et touchées par le sujet sensible, ceux réjouis et voyeur par le spectacle des commentaires au fil des heures échangées (rageux à parodique parfois..) Le top est les personnes qui s'invitent au débat, qui s'y impliquent et qui, désolé, ont une case en moins dans la tête, un souci psychologique, mais attention, sur le long terme, ces personnes fragiles peuvent vous casser votre baraque avec leur affirmations pour le moins à l'ouest...
C'est jouer sur à la fois la sensibilité des gens, leur naïveté, compter sur leur voyeurisme...pour avoir de l'audimat, devenir le centre du monde sur le web, c'est tellement dur de nos jour de devenir une star mondiale, qu'on retienne votre nom, on l'a encore vu hélas récemment.....
Vous ne rêvez pas, il y a des personnes qui l'ont déjà fait et qui continue de le faire. C'est assez comique de voir ce spectacle depuis des années.
 
Allez, montre-toi, viens, que la fête commence !

Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : Devine de qui je parle - l'Homme du Mensonge - troll - propagande - voyeurisme - Ring-a-round the rosie A pocket full of posies Ashes Ashes We all fall down!

Quo vadis, Domine? 13/03/2015


« Quo vadis? » (ou plus exactement Quo vadis, Domine?) est une locution latine signifiant « Où vas-tu, Seigneur ? ». Cette question est tirée d'un récit apocryphe du martyre de saint Pierre. Alors qu'il s'apprêtait à quitter Rome pour fuir la persécution, le Christ lui serait apparu sur la via Appia se dirigeant vers cette ville. Pierre lui ayant demandé « Où vas-tu, Seigneur ? » (en latin « Quo vadis, Domine? », en grec ancien « Ποῦ ὑπάγεις, Κύριε »). Pierre comprit alors qu'il ne devait pas fuir et retourna à Rome, où il fut crucifié à sa demande, selon la tradition, la tête en bas, par humilité, pour ne pas paraître vouloir égaler son maître. Au lieu supposé de la rencontre a été érigée au ixe siècle une chapelle transformée au xviie siècle en l'église Domine Quo Vadis.
 
Mi-Février, j'ai fait l'article http://dayofdoom.skyrock.mobi/3244465220-Quo-vadis.html en donnant ma vision personnelle de l'actualité, j'inversais volontairement les rôles, Ce n'est plus saint Pierre qui fuit le martyr, mais le jeune qui part en Syrie se jeter dans les bras de la vie de martyr...Ce n'est plus le Christ qui s'interpose à saint Pierre, le rappelle à l'ordre et lui dit où aller, mais moi qui interpelle dans mon article le partant pour la Syrie et le destin de martyr dans un discours (sermon ?) imaginaire.
Le martyr est vu différemment et a bien évolué depuis deux mille ans, malheureusement.
Dans ce tableau de Annibale Carracci, on voit la force, le côté impérieux de la religion face à la faiblesse humaine !: Le geste d'autorité du Christ portant sa croix, symbole de son martyr à saint Pierre, fuyant les persécutions et apeuré....Il est humain saint Pierre, souvenez qu'il avait déjà renié Jésus trois fois la veille de la crucifixion... Il représente quelque part la faiblesse humaine, son aspect fragile face au pouvoir (censée) démesuré du divin.
Deux mille ans ont passé (à peu prés bien sur) nous en sommes toujours au même point, êtres humains, religion et mort.....
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : Quo vadis Domine? - pantin - actualité - tout est illusions - Les hommes les plus humains ne font pas la révolution : ils font les bibliothèques ou les cimetières. » André Malraux - dieu n'est pas là - Ring-a-round the rosie A pocket full of posies Ashes Ashes We all fall down! - attentats terrorsites - non-violence - Le Dialogue du Pessimiste - Le monde nous ignore - nous ignorait - et va continuer à le faire - Nous sommes héritiers de nos actes - "En ce monde la haine n'a encore jamais dissipé la haine Vivons donc heuresement sans haïr ceux qui nous haïssent Seul l'amour dissipe la haine" (Bouddha) - Maître de Justice - l'Homme du Mensonge - le Prêtre Impie

« Les hommes les plus humains ne font pas la révolution : ils font les bibliothèques ou les cimetières. » André Malraux 18/01/2015

Alors qui veut faire la véritable révolution ? lol. Révolutionner, synonymes: agiter, bouleverser, bousculer, chambarder, chambouler, changer, métamorphoser, modifier, renverser.
Et provoquer ? Qu'en pensez-vous ?
Je vais vous raconter une anecdote: connaissez-vous les librairies La Procure ? C'est une librairie religieuse chrétienne, au cours d'une visite l'été dernier à Paris, j'ai vu une "provocation" qui m'a fait sourire et complètement inattendue à l'intérieur de la librairie, La jeune fille (probablement étudiante) à la caisse avait un t-shirt du groupe de Death/Black metal Behemoth...........Groupe bien connu pour son "opposition" à la religion chrétienne en
Pologne, son chanteur Nergal martyrisant des bibles au cours de leurs concerts dans le passé...Son t-shirt n'avait rien de scabreux, pas de symboles douteux, juste le logo et le nom du groupe. Il y a de fortes chances que ce soit une provocation, car je n'ai pas croisé beaucoup de personnes ayant ce type de t-shirt dans Paris en deux ou trois jours. Quelque part c'est tenter une révolution, qui plus est dans une librairie qui est assez proche par son contenu important à une bibliothèque.
Voyez-vous, il y a la liberté d'expression, la provocation, et l'ultra-provocation..... qui elle se fiche des conséquences autour d'elle, irresponsable, limite aveu de manque d'argument ou quand le niveau de celui qui a recours à l'utra-provocation est mis en cause.....
On peut provoquer par le verbe, des textes, en y mettant un grand niveau de connaissances. Le seul hic est que la provocation ne sera peut-être pas perçue, si on se donne pas la peine de lire le texte en question, de le comprendre surtout si les mots employés sont techniques. D'où la tentation de provoquer plus directement, plus explicitement, sans passer par un texte long.
Je ne suis pas adepte de l'ultra-provocation, je respecte les personnes, peut-être un peu trop, à moins que je sois responsable ?
J'aime mieux la citation de Malraux, qui affirme qu'avant de brandir les armes, vouloir la violence, tout détruire, il faut connaitre le monde, découvrir son histoire, ses erreurs, ses avancées, bref s'instruire, apprendre, se cultiver. N'oublions pas les cimetières, ils nous rappellent notre réalité, notre condition, sa fragilité et son côté unique. Qu'il faut s'abstenir de tuer son prochain.....Conséquences et responsabilités.
Conséquences et responsabilités, où en sommes-nous actuellement avec ces deux principes ?
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : Les hommes les plus humains ne font pas la révolution : ils font les bibliothèques ou les cimetières. » André Malraux - provoquer - ultra-provocation - La Procure - Behemoth - "Tu es né poussière tu retourneras poussière" Verset de la Genèse - Ring-a-round the rosie A pocket full of posies Ashes Ashes We all fall down! - instruction - éducation - jouer avec le feu

Le Dialogue du Pessimiste 30/11/2014

"Esclave, à [mes o]rdr[es] — Voilà, maître, voilà!
— Je veux faire l'amour à une femme! — Fais l'amour, maître, L'Amour
fa[is-lé]
Qui fait l'amour à une femme, oublie inquiétude et soucis!
— Eh bien, non, esclave, je ne veux pas faire l'amour à une
femme
— [Ne fais donc pas] l'amour, maître, ne le f[ais pas]
La femme est un vrai puits, une citerne, une fosse,
La femme est une dague de fer affilée, qui coupe la gorge de l'homme
(....)
Esclave, à mes ordres! — Voilà, maître, voilà!
— Alors, que convient-il (de faire)
Briser ma nuque et la tienne,
Ou se jeter au fleuve, est-ce là ce qu'il convient (de faire) s
— Qui donc est assez grand pour atteindre le ciel
Qui donc est assez vaste pour embrasser la terre entière
¦ Eh bien, non, esclave! Je m'en vais te tuer et t'expédier au
devant de moi!
— Oui, mais mon maître ne me survivrait pas trois jours!..."
 
Extrait du Dialogue du Pessimiste, fin du IIe millénaire avant J.-C. Babylone


Le plus intéressants des ½uvres de réflexion sur les rapports entre les Hommes et les Dieux et sûrement le Dialogue du Pessimiste, qui doit dater du tournant entre le IIè et le Ier millénaire. Ce texte, qui a des allures de farce, se présente sous la forme d'un dialogue entre un homme riche et son serviteur. Le premier, qui n'a visiblement pas à travailler pour assurer sa subsistance, reste oisif, et il ne sait que faire. Plusieurs idées lui viennent successivement à l'esprit : aller au palais, organiser un banquet, aller à la chasse, se marier, ester en justice, se révolter, faire l'amour, rendre un culte à Marduk, faire des investissements financiers, faire des bienfaits. Alors que la décision est à chaque fois approuvée par le serviteur, le maître change de décision, et est aussitôt approuvé par le serviteur, qui se range donc toujours aux opinions de son maître. A la fin, ce dernier demande ce qu'il doit faire, s'il ne lui reste plus qu'à tuer son serviteur, avant de se suicider, ce à quoi l'autre répond qu'on ne peut comprendre ni le Ciel ni la Terre, ce qui revient à dire que l'homme ne peut pas comprendre le Monde. Le maître décide alors de tuer son serviteur, mais celui-ci lui répond qu'il ne lui survivrait pas trois jours. 
Cette oeuvre cynique, ironique, pessimiste, reste un sujet de discussions entre assyriologues. Farce ou oeuvre de pensée ? Probablement un peu des deux. La maître est un personnage oisif qui jamais ne cherche à travailler, son serviteur est versatile. L'½uvre a donc un aspect satirique, mais c'est aussi une oeuvre de réflexion car elle démontre aussi qu'on peut toujours trouver une bonne raison de faire quelque chose comme de ne pas le faire, et qu'à chaque fois l'argumentation s'auto-détruit. Mais le texte reste moral : l'impossibilité de comprendre les dieux est toujours mise en avant (sous un aspect plus pessimiste, puisque c'est "l'homme ne comprend pas", et pas "seul les dieux savent"). Lorsqu'à la fin le maître propose de tuer le serviteur pour l'envoyer dans l'au-delà, peut-être est-ce pour le contacter par nécromancie une fois qu'il sera aux Enfers pour enfin avoir la réponse à ses interrogations existentielles. L'½uvre n'est donc pas aussi subversive qu'on pourrait le croire, mais elle reste néanmoins très intéressante. 
(Bibliographie : J.Bottéro, Mésopotamie, l'Ecriture, la Raison et les Dieux, Gallimard, Folio Histoire, pp.454-486)

Source : http://www.angelfire.com/cantina/esagil/litterature.htm#Le Dialogue du Pessimiste

Où êtes-vous ? Vivez-vous vous aussi avec ses mêmes questions ? Ou pas du tout...Vivez-vous aveugle dans une vie de plaisirs ou traversez-vous le désert ? Où êtes-vous ?
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : Le Dialogue du Pessimiste - babylone - Où êtes-vous ? - traverse le désert - Mésopotamie - sens de la vie - Age d’or - recherche spirituelle - possession - ignorance - "Tu es né poussière tu retourneras poussière" Verset de la Genèse - Ring-a-round the rosie A pocket full of posies Ashes Ashes We all fall down! - introspection - souffrance - illusion

Voilà l'avenir 30/09/2014

Un sādhu :
Le sādhu (du sanskrit साधु sādhu, « ayant atteint son but, homme de bien, saint homme ») est, en Inde, celui qui a renoncé à la société pour se consacrer à l'objectif de toute vie, selon l'hindouisme, qui est le moksha, la libération de l'illusion (māyā), l'arrêt du cycle des renaissances et la dissolution dans le divin, la fusion avec la conscience cosmique. En tant que renonçants, ils coupent tout lien avec leur famille, ne possèdent rien ou peu de choses, s'habillent d'un longhi, d'une tunique, de couleur safran pour les shivaïtes, jaune ou blanche pour les vishnouites, symbolisant la sainteté, et parfois de quelques colliers. Ils n'ont pas de toit et passent leur vie à se déplacer sur les routes de l'Inde et du Népal, se nourrissant des dons des dévots.
Au-delà de la recherche spirituelle, les raisons qui poussent à choisir la vie de sādhu peuvent être diverses : fuir sa caste, échapper à une situation familiale pénible, à une situation économique calamiteuse, mais aussi pour une femme à l'infamie du veuvage, ce qui fait qu'il existe, bien qu'en nombre bien moindre (10 % de la population sādhu), des sādhu femmes ou sādhvī (साध्वी sādhvī).
Les sadhus constitueraient 0,5 % de la population indienne, soit quatre à cinq millions de personnes. (Source Wikipedia)
 
La réponse à la situation actuelle et au capitalisme, ainsi qu'aux errements (insatisfaction, égocentrisme etc) que l'homme moderne prétend solutionner dans la consommation de masse actuelle, chercher à  s'apaiser dans la file d'attente pendant des heures inutilement pour le nouvel iphone 6....L'être humain ne trouvera pas la paix et le bonheur dans la consommation de masse, dans la possession et l'attachement, dans les guerres, la soif de pouvoir, la réussite financière...Non, au contraire vous entretenez votre mal-être aveuglément. Ceux qui dénigrent les personnes qui par choix vivent dans la pauvreté, dans le refus de la richesse, de la consommation de masse me font bien rire, ils sont si aveugles, ou ils se complaisent dans ce système dont ils se plaisent à critiquer aigrement en se donnant dissident. (l'ego est alors satisfait...)
Voila l'avenir, quand l'être humain aura pris conscience de toutes ses erreurs, de ses fautes et errements qu'il commet par ignorance soi-même et non à cause des autres...Quand il aura suffisamment de sagesse pour se détourner soi-même et parvenir à détourner autrui de l'ignorance, la possession, l'attachement, la violence....Ce n'est pas pour aujourd'hui, mais réalisable...C'est réalisable car inconsciemment ou pas, l'être humain se plait à faire tomber quelques uns de ses congénères...Vous avez remarqué ? "Ring-a-round the rosie, A pocket full of posies, Ashes, Ashes, We all fall down!" A force de tomber et chuter, il en sort quelque chose, une réflexion personnel, une remise en question, une introspection. Ne maudissez pas ceux qui vous font tomber, c'est une chance et une bénédiction.
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : sādhu - consommation de masse - sanskrit साधु - saint homme - hindouisme - arrêt du cycle des renaissances - recherche spirituelle - possession - ignorance - Maître de Justice - On est tous des "vieillards en robe de chambre et claquettes" ! - "Tu es né poussière tu retourneras poussière" Verset de la Genèse - : "Doit-on tout faire pour être heureux ?" - Ring-a-round the rosie A pocket full of posies Ashes Ashes We all fall down! - introspection - voila la véritable dissidence - l'exception qui confirme la règle

Plongez s'ils plongent, tombez s'ils tombent, sautez s'ils sautent..... 22/08/2014

Ring-a-round the rosie, A pocket full of posies, Ashes, Ashes, We all fall down!
 
Ils disent qu'ils faut suivre le mouvement, ne pas faire autre chose, bien qu'on soit tous libres....Bien sur la liberté est là. Il faut cependant suivre le groupe, plongez s'ils plongent, tombez s'ils tombent, sautez s'ils sautent.....Ce qu'ils disent pas, c'est qu'ils s'enchaînent eux-mêmes et nous avec, car ils ne le voient pas ! ils sont aveugles, c'est difficile de ne pas finir aveugle comme eux, ne pas devenir ignorants.......Ce n'est pas de désobéissance civile dont je parle, il s'agit pas de contester le pouvoir en place, l'autorité, vouloir foutre par terre la société et ses dirigeants, non. il y a une dualité, on se l'impose, l'homme fonctionne ainsi, soit le bien ou le mal, raccourci facile ! mais faux, car ceux qui contestent, la prétendue dissidence, et veulent foutre la société actuelle ne sont ni le bien ni le mal, idem pour notre société et ses dirigeants. la dualité qu'on accepte trop facilement est fausse, la direction des affaires de nos sociétés sont en de meilleurs mains que ceux qui la convoitent. Ne le saviez-vous pas ? ceux-là même qui ambitionnent le pouvoir et s'affiche contestataire disent que vous devez les obéir, les suivre, ne pas faire autrement, qu'ils faut suivre le mouvement, ne pas faire autre chose, Il faut cependant suivre le groupe, plongez s'ils plongent, tombez s'ils tombent, sautez s'ils sautent....Tiens ! ça vous rappelle pas le début du texte ?! Hélas c'est ainsi. Une des plus gênantes dictatures sont le groupe de personnes, vos connaissances, ils font ceci, vous devriez en faire autant, ils vont à tel endroits, pourquoi pas vous ? Comprenez-vous ? Non, je ne suis pas en train d'exposer un complot à la con, il n'y en a pas, c'est juste un comportement inconscient de notre société, très peu s'en rendent compte. Ceux qui remettent en question cette attitude de groupe ou comportement inconscient sont petit à petit bannis, voire montrer du doigt, un petit mot sur la dualité: remettre en question, suivre, ne pas réfléchir, s'écarter ou écarter, bannir etc n'est ni bien ni mal. Mais pour certains ça l'est.....Foutu dualité ! Notre société ou autres groupement de personnes quelconques ne sait que mettre ce comportement inconscient de groupes encore et encore....Et elle exclut impitoyablement ceux qui ne suivent pas, et c'est stupide. Ostracisme. On en oublie la liberté. Qui sait, peut-être qu'à un moment les gens en auront marre, voudront s'affranchir et regarderont avec dérision toutes ces années de ce comportement inconscient...
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

 

Tags : Plongez s'ils plongent - tombez s'ils tombent - sautez s'ils sautent..... - liberté - suivre le groupe - socialisation - dualité - comportement inconscient de notre société - ostracisme - banissement - Ring Around the Rosie - danse macabre - Ring-a-round the rosie A pocket full of posies Ashes Ashes We all fall down! - Ashes to the stars - je suis la 3éme voie - tic tac tic tac tic tac....doom ! - Test de radicalisation - Sache qu’il faut aimer sans faire la grimace - #Stopdjihadisme