10 tagged articles Ostracisme

Mais où est le chaos ici ? 07/02/2013


En vérité, cet article devrait se nommer "Avertissement", c'est son but, bien qu'il y soit question de renoncement. Avertir oui mais qui et de quoi ? Qui ? Vous qui me lisez, au hasard ou pas, et de quoi ? De la tentation de faire comme moi, de vouloir trop chercher un sens à tout cela, s'engager spirituellement. "...Mais délivrez-nous du mal." Lorsque ce que nous connaissons actuellement: la vague djihadiste, etc sera passée et terminée, ce jeux de dupes, fuite et d'actes horribles inhumains, il sera alors temps de se pencher pour de vrai dans la spiritualité, de chercher à déterminer sereinement ce "pourquoi nous sommes là" en quelque sorte.
Je n'empêche personne à le faire, soyons précis, mais ce n'est pas la spiritualité qui vous choisit, ni vous qui la choisissez, ayez cela régulièrement en tête. Moi, je ne l'ais pas cherché à la base, serais-cela le fameux karma ? Il y a différentes étapes d'implications, prédispositions...Le "on ne naît pas "quelque chose" on le devient" ne marche pas dans ce cas dont je parle, ou c'est insuffisant. Les renoncements. Car il faut être bien conscient de ce que cela implique. C'est une rupture avec la société, le monde extérieur.
Si vous vous sentez mal à l'aise dans la vie de tout les jours, mal dans votre peau, que rien ne marche comme il faudrait normalement, pas seulement de temps en temps, le renoncement au monde extérieur et ses promesses sera plus facile que pour les autres. Les obscurantistes qui ont recruté perfidement de la chair à canon pour le Moyen-Orient l'ont réalisés et s'en sont servis. En fait, pas tout à fait, ce qui s'est passé, c'est qu'une partie a plus fui qu'autre chose ce monde, notre quotidien et toutes ces sollicitudes. Étaient-ils dans le cas dont je parlais (mal à l'aise dans la vie de tout les jours, mal dans votre peau etc )et combien ?Je veux dire, étaient-ils véritablement prêt spirituellement ? Très peu j'imagine, car leur masque tombe lorsqu'ils saisissent une arme pour tuer. Ce n'est pas la véritable spiritualité. Lorsqu'on y est pas préparé ou prédisposé, renoncer aux promesses de tout les jours peut devenir intolérable, inconcevable et aberrant, (Il faut que cela vienne de l'intérieur, la motivation pour une démarche spirituelle) et rapidement, une évidence: fuir ce renoncement, cette quête de spiritualité ou pour parler moderne, ce "no-life".Il faut préciser, je n'ai rien contre ceux qui mène leur vie quelle qu'elle soit, intégré parfaitement, épanouie niveau profession et familial. C'est que vous le méritez, cela devait vous arriver.
Mais si vous cherchez à me ressembler ou à me copier, ce sera l'échec, ou vous vous perdrez dans une fausse direction pensant réussir. Le passage de l'un à l'autre n'est pas facile. S'il est réalisable. Les soucis ou dangers dont je veux avertir peut être la déception, un rejet total de spiritualité due à la frustration.
Il faut vivre.

Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : chaos - J'apporte le chaos - dayofdoom - day of doom

Votre supplice (de Tantale) 18/01/2018

"La frustration d'une personne qui voit ses désirs toujours sur le point d'être réalisés, mais dont les espoirs sont chaque fois déçus." 
Source : http://www.expressio.fr/expressions/le-supplice-de-tantale.php

Le supplice que vous vous imaginez, je parle de celles (et ceux) qui réagissent, et s'opposent aux mouvement #BalanceTonPorc et à la parole qui se libère contre les agressions sexuelles dont les femmes furent et sont victimes. n'est ce pas celui qu'imagine Catherine Deneuve qui defend la "liberté d'importuner" ? exprimant ainsi sa vision selon laquelle les hommes allaient ne plus pouvoir draguer/importuner comme avant, les voyant condamner au célibat éternel à cause de cette campagne #BalanceTonPorc...Les hommes verraient donc passer devant leur nez 24h sur 24, 7 jours sur jour les femmes sans pouvoir les approcher, ni échanger quoi que soit (même platoniquement ?) par des barbelés virtuels ?
Supplice de Tantale.
 
Ce "supplice" ou distance, célibat éternel ou "interdiction de draguer" (comme vous le sentez) existe (et existera )t'il véritablement ? A ma connaissance, c'est la première fois qu'un débat sur le plan médiatique ou de grand ampleur apparaît, ce "Oh lala, mais comment vont faire les mecs pour trouver l'Âme s½ur désormais ?" est inédit. Et du coup, les femmes témoignant de leur ras le bol des agressions, des mecs trop lourds qui les importunent etc, passeraient presque pour des "extrémistes radicales totalitaires" ! Alors qu'elles même parlent de chape de plomb et de parcours difficile pour la reconnaissance (et l'écoute...) de leurs agressions et de leurs calvaires.
Notez que l'usage aux barbelés fait penser aux extrêmes et autres régimes totalitaires. hum.
 
Cette damnée frustration, n'était ce pas ce qui empoisonne le monde et ce depuis toujours ? 

Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : Supplice de Tantale - #BalanceTonPorc - Une certaine idée de l'enfer - +++xxxx+++xxxx++xx++ - La frustration d'une personne qui voit ses désirs toujours sur le point d'être réalisés mais dont les espoirs sont chaque fois déçus - Ostracisme - Liberté d'importuner - liberté d'un porc tu nais - tantacul tentacule - Bad mood

L’interprétation 30/01/2017

Comment vous parler ? Tout en sachant que je vais être lu, pas forcément compris, décortiqué ou découverts avec des à priori ? Je veux dire : Ce n'est pas facile de toucher au but, convaincre... Que je ne sois pas avec ce qui est écrit ici à l'origine d'une catastrophe ? "On est héritier de ses actes" n'oubliez jamais. Non, vous le savez, c'est ça l'astuce, tout le monde le sait mais en a la même vision ? La notion du bien et du mal, dualité, surtout. regardez les événements récents, un décret discriminant et incohérent outre atlantique accompagné auparavant de discours exagérés poussant au fantasmes malsains amène un horrible fait divers inutile, absurde et monstrueux dans le pays voisin. Attendez, je revois encore un slogan idiot sur la toile de ces dernières années : Comme quoi les vilains médias vous pousseront à haïr votre prochain (une formule de ce genre) Les médias ? ben voyons ! Il suffit de voir que ceux partageaient haut et fort cette formule antimédias  et qui sur le web ignorent complètement l'actualité discriminante outre atlantique de ces derniers jours ! Quel silence ! Je ne sais pas ce qui est le pire entre l'aveuglement imbécile ou l'acquiescement silencieux...
Pour en revenir au fait divers, je n'ose pas utiliser le verbe "inspirer" via les discours etc...Faut pas se leurrer, c'est important, il y aura toujours une opposition quelconque. Après elle peut avoir plusieurs formes, intelligentes responsables ou pas. Tout comme il y aura des visions de la vie différente pour chacun(e)s d'entre nous.
Ce qui complique la chose, qu'allez-vous retenir de ce blog ? Que je déteste et cherche à foutre par terre l'état comme Bakounine a pu le faire à cause de mon article parlant de lui ? C'est tout le contraire !
 
l'interprétation.
 
Ce qui nous amène à nous poser la question, comment faire pour que des têtes folles, faibles, influençables ne passent pas à l'acte en ayant tout assimilé de travers ? J'en reviens à la vision "anarchique" de Bakounine, c'est à dire liberté totale après avoir balayé le système et les institutions tout en imaginant selon lui qu'à travers la liberté nouvelle le peuple se comporterai de la meilleure façon, sans vols ni meurtres ni agressions physiques dans l'intérêt commun. Comment cela serait-il possible ? Surtout sans nouvelles institutions ni cadres que Bakounine rejetait..Sans oublier et c'est le plus important, ses appels aux "mauvaises passions" au préalable comme il le disait lui-même afin de faire chuter les institutions déjà en place...Sa vision a été bien mal comprise depuis, et mal interprété. Bakounine avait une vision du peuple presque angélique et ambiguë.
Le problème qui est sans solutions est la réaction assez imprévisible du peuple, de la société. Il y a des motifs d'espoirs: les parisiens ouvrant spontanément leurs portes la nuit du 13 Novembre aux personnes fuyant les terroristes. Ou comme le mouvement Nuit Debout.
 
La spontanéité de la foule.
 
Ce que les extrémistes n'admettent jamais et refoulent catégoriquement est cette spontanéité qu'ils ne comprennent pas. à cause de meilleurs sentiments qu'ils n'ont pas ? Ou qu'ils refoulent ? Ou bien à cause de leur "foi" dans un système totalitaire du tout contrôle ?
Ce que redoutait Bakounine est l'aspect bourgeois...C'est à dire que par peur de voir tout bouleversé, tout brisé, la grosse partie de la foule s'arrête, négocie quelques avancées et stoppe son mouvement, par peur de tout perdre, de perdre son petit confort et son petit bonheur....J'ai déjà pointé du doigt (pas tout à fait comme Bakounine) cet attachement au matérialisme qui amène beaucoup d'incompréhension et de souffrances. Et à mon avis l'attachement matériel est amplifié par rapport au 19e siècle. j'en parlais en partie dans l'article précédent. Par exemple, la réaction des gens autour de Jésus lorsqu'il dit "Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai." (Jean 2:19) ceux qui sont à fond attaché au matérialisme ne comprennent pas, ils interprètent mal. Les personnes plus portés sur la spiritualité elles réalisent.
  
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog

Tags : L’interprétation - spontanéité - Détruisez ce temple - et en trois jours je le relèverai - Jean 2:19 - Bakounine - Nul besoin de temples nul besoin de philosophies compliquées Notre cerveau et notre c½ur sont nos temples - Le monde irait peut-être mieux sans religion - mépris - Ostracisme - Anarchisme - utopie - amour - compassion - pour bien comprendre le monde - liberté - L'Etat c'est le mal mais un mal historiquement nécessaire aussi nécessaire dans le passé que le sera tôt ou tard son extinction complète - descendre les marches - "On est héritier de ses actes" - no muslim ban - dayofdoom - day of doom

Ils méprisent... 24/01/2017

« Le monde irait peut-être mieux sans religion »
à cause de cette citation ? Ils le méprisent à cause de cette phrase ? Enfin pas seulement lui, les bouddhistes et ceux qui s'y intéressent. Allons au bout de sa pensée via une de ses anciennes citations :
 
"Nul besoin de temples, nul besoin de philosophies compliquées. Notre cerveau et notre c½ur sont nos temples." (Dalaï Lama)
 
La phrase concernant le monde qui iraient mieux sans religion a eu un traitement assez houleux et méprisant sur le web de la part de ceux s'estimant euh...à part, non, mieux informés et + ouvert que les médias traditionnels (!) disons-le, dés qu'une célébrité touche un chouilla à la religion ils se crispent et méprisent...(il parait qu'ils ont un petit nom: fachopshère..)
Pourquoi le mépris ? Parce que peut-être en partie la réponse est dans la phrase de sa sainteté : ils manquent à ces personnes l'amour et la compassion. Mais "qui" sont ces personnes qui méprisent et détestent ? Ce sont ceux lorsque la religion est remise en cause et discutée se sentent mal et aspirent à imposer une religion (n'importe laquelle) à tous de façon totalitaire...L'imposer via des références/ordres divins tout en oubliant le plus important à savoir...Vous savez quoi. Du coup ils rament et cela n'arrangent rien à la vision du monde et à leur détermination qui grandit de façon malsaine. Et de façon haineuse et idiote de se moquer de l'aspect démuni du Dalaï Lama et des autres moines bouddhistes ET cinq minutes plus tard ces mêmes pourfendeurs de lancer une malédiction envers le capitalisme ! Incohérence quand tu nous tiens ! Enfin non c'est plutôt faire un article dans le sens de ce que le public attend ou veut gober...
 
Au fait, je ne défends pas bec et ongles un milliardaire ni un millionnaire quel qu'il soit après avoir craché et démontré que le libéralisme et le capitalisme sont des horreurs pendant des mois et des années...Vous me ferez toujours rire !
Attachement....Toujours cette fichue erreur occidentale de l'attachement mordicus aux temples et bâtiments et etc. résultat vous souffrez et faites souffrir d'autres en réponses... tant qu'il y aura cette erreur, je crains qu'il n'y ait pas ou peu d'avancée spirituelle.
 
Seulement voila, ces totalitaristes de la religion ne sont pas les seuls, il y a d'autres personnes, anonymes mais plus respectables et sympathiques (ouf ! heureusement) Là il nous est reproché de méditer à longueur de journée, de ne rien faire et d'être utopique d'une certaine manière...Oui, nous sommes un peu utopique, c'est en cela je pense que l'on voit la différence avec les autres visions du monde. Quelque part je comprend cette légère moquerie (qui n'a rien à voir avec les sentiments assez haineux et douteux plus haut dont je parlais) car j'ai un peu la même attitude envers les anarchistes :
http://dayofdoom.skyrock.mobi/3288302094-L-Etat-c-est-le-mal-mais-un-mal-historiquement-necessaire-aussi.html
Pour bien comprendre ma vision de l'anarchisme.
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog

Tags : Dalaï-Lama - Nul besoin de temples nul besoin de philosophies compliquées Notre cerveau et notre c½ur sont nos temples - Le monde irait peut-être mieux sans religion - mépris - Ostracisme - Anarchisme - utopie - amour - compassion - pour bien comprendre le monde - dayofdoom - day of doom

Connais ceux qui te sont supérieurs 07/12/2015

Puisque qu'il faut toujours avancer, jamais céder, jamais se taire etc : (un des mes commentaires d'un de mes article en réaction à un autre commentaire)
"Ok...................Bon, j'aurais au moins réussi l'exploit (si l'on peut dire) de me faire détester (pas aimer...) de ceux qui n'aime pas la franc-maçonnerie ainsi que ceux qui sont franc-maçon et/ou profranc-maçon.....Oh pourquoi ? je ne sais pas......je pense que tenir un blog comme je le fais ne plais pas. C'est que tenir un blog ou être sur les réseaux sociaux est mal vu ou plutôt moqué (style : oh encore un imbécile qui croit aux reptiliens envoyé par rothschild pour bouffer le monde via le complot prévu et orchestré depuis 10 000ans .. quel pauvre type naif) c'est surement ce que pensent ceux rares savent qui je suis ici. Ils n'ont pas tort, ces inepties font un mal fou à ceux qui essayent de s'exprimer sur la toile (et qui sont en dehors de ces sujets là). Et comment se fait-il que ces personnes se tiennent à distance ? Comment se fait-il que les débats dans les commentaires ne s'élèvent pas. Non non ici ce sont mes idées, opinions sur des sujets qui peuvent de loin paraître à l'ouest mais ce sont les miens. Ils sont pas là pour plaire à quiconque, dictés ou je ne sais quoi :) et je suis sur qu'à mon avis que les rares voudraient me botter le cul rien que pour ça ;) en gros, que je devienne un peu plus adulte :)
:)"

L'élitisme, ou comment expliquer (en partie) la situation actuelle. C'est une malheureuse tendance, à savoir à exclure, ostraciser ceux qui sont pas au niveau, attention, je ne dis pas qu'il faut pas bosser pour se mettre au niveau, au contraire je recommande fortement de le faire, c'es très enrichissant, que ce soit seul ou avec d'autres personnes. Le souci est que lorsque vous avez progressé suffisamment par rapport à votre point de départ vous rencontrer que l'indifférence. Oui, vos efforts pour progresser, vous mettre à niveau ne suffise pas, il en faudrait encore 500 fois plus ? Élitisme. Libéralisme moderne ?
Résultat: Indifférence, découragement ? désunion, incompréhension, démobilisation.
Une chose importante, je ne suis pas pour la destruction de nos élites ou de élitisme ou le fait de devoir apprendre et bosser. Non, on a besoin dans notre société de personnes aptes à mener la barque.
Les gens réagissent différemment à cet état "d'élitisme indifférent", soit ils baissent les bras et vivent vaille que que vaille dans la médiocrité, soit ils diffament les élites odieusement par vengeance et méchanceté (mais à diffamer ainsi, il faut vivre avec ça sur la conscience...) soit ils baissent pas les bras et continue à se battre à leur manière au jour le jour.
Si une partie de l'électorat se désintéresse, tourne le dos à des valeurs, vote en fonction de et d'une certaine façon c'est avant tout "pour faire chier le système" comme on dit. Les victimes de l'élitisme se comportent ainsi. Verra t'on un peu d'ouverture ? Optimisme.
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog. 

Tags : Connais ceux qui te sont supérieurs - élitisme - Ostracisme - Tu fuis - je fuis - Rien ne doit faire renoncer au dialogue - apprendre - je suis là parce que ... - Crédibilité - ne mords pas la main qui te nourrit

"Radicalisation" religieuse: un document du rectorat de Poitiers crée la polémique 23/11/2014

Un document interne du rectorat de Poitiers, envoyé par e-mail aux chefs d'établissement de la Vienne, a été rendu public par Médiapart vendredi. Ce Powerpoint de 14 pages a pour ambition de "prévenir la radicalisation en milieu scolaire". Mais les termes utilisés et les descriptifs stigmatisant à l'égard des musulmans créent la polémique.
"Cheveux rasés", "barbe longue", "refus du tatouage" ou encore "perte de poids liée à des jeûnes fréquents" sont autant de signes extérieurs de radicalisation, selon l'académie de Poitiers. L'information a été dévoilée vendredi 21 novembre par Médiapart dans un article intitulé "Radicalisation religieuse : l'Education nationale dérape".
En plus de ces signes extérieurs, l'Académie conseille aux chefs d'établissement de surveiller des comportements individuels tels qu'un "intérêt pour les débuts de l'Islam" ou une certaine "rhétorique politique", notamment des références à l'injustice en Palestine. Le document dans son intégralité est disponible ici.
Les signes de radicalisation pour l'éducation nationale "refus du tatouage" "référence à l'injustice en Palestine" pic.twitter.com/H3GdGvAN8T— Widad.K (@widadk) 22 Novembre 2014
Nos confrères de Médiapart soulignent qu'à aucun moment une définition du terme "radicalisation" n'est donnée dans ce document et pourtant :
C'est exclusivement de l'extrémisme musulman qu'il est question tout au long du document. À croire qu'il n'y a pas de radicaux catholiques, juifs ou autres... Et que la radicalisation politique, à l'extrême droite, par exemple, n'intéresse pas l'Éducation nationale
Un "outil de stigmatisation" ?
Commentant l'affaire, Edwy Plenel, co-fondateur et président de Médiapart, a évoqué le "poison de l'islamophobie" qui met en danger l'école :
Le poison de l'islamophobie met en péril l'école républicaine, celle de l'égalité et de la fraternité. La preuve ici: http://t.co/rsx9DWv66b— Edwy Plenel (@edwyplenel) 22 Novembre 2014
Le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF) s'est vivement indigné contre ce document, dénonçant "un outil phénoménal et ahurissant de stigmatisation".
Contacté par Médiapart, le ministère de l'Education Nationale s'est montré assez embarrassé par le document. Bien qu'une politique de formation des cadres a été initiée par le gouvernement, Nicolas Bray du cabinet de Najat Vallaud-Belkacem a reconnu que ce document "manque peut-être de nuances" et a précisé qu'"un Powerpoint est "toujours accompagné de commentaires qui manquent un peu ici".
Second degré sur les réseaux sociaux
Sur Twitter de nombreux internautes, notamment des musulmans, ont préféré ironiser suite à la diffusion de ce document polémique, notamment via la création du hashtag #BrefJeMeSuisRadicalisEe
Je jeûne tout le mois de #Ramadhan #BrefJeMeSuisRadicalisé @EducationFrance pic.twitter.com/rvT9eQJ8SX— Mouâd Alohanews معاذ (@MouSalhi) 22 Novembre 2014
Bonjour @EducationFrance, je présente des signes de radicalisation. Comment puis je me soigner ? Tatouage ou port du short en hiver ? Merci— Gracchus فلسطين (@GracchusX) 22 Novembre 2014
Par précaution, l'Education nationale devrait supprimer le couscous des menus à la cantine. Ça pourrait radicaliser les jeunes.— Faïza Zerouala (@FaizaZ) 22 Novembre 2014
Maïna Fauliot-Marjany (@MainaFauliot)
Source : 
http://www.itele.fr/france/video/radicalisation-religieuse-un-document-du-rectorat-de-poitiers-cree-la-polemique-101488

Signes extérieurs de .....conformité ? ....Uniformité ? Oups....Chassez le naturel, il revient au galop...A trop vouloir imposer une norme sans penser à mal, voila où on en est..."Refus du tatouage"....Mince, je suis visé ! lol, enfin, pas vraiment mais c'est une autre histoire. En espérant que l'on ne vas pas vers un regard suspicieux généralisé envers ceux qui ne se font pas tatouer....J'essaye d'avoir de l'humour et de rester dans la bonne humeur mais....Voila la situation..C'est un document assez maladroit, qui stigmatise malheureusement, on va se consoler en se disant que c'est de la prévention, car il faut pas se leurrer, les affreux et l'obscurantisme sont bien présent tapis dans l'ombre...
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : conformité - Uniformité - Stigmatisation - radicalisation - document du rectorat de Poitiers - médiapart - Education nationale - suspicion - On rejette ce que l’on ne comprend pas - Ostracisme - différence - tolérance - exprimer ce que l'on ressent - mépris - pacifisme - paix - respect - dignité - Non violence - l'Homme du Mensonge - le Prêtre Impie - Laicité

« Ceux qui souffrent et qui perdent sont toujours un objet de mépris. » de Adolf Rudnicki 15/11/2014

Je sais combien c'est "amusant" de voir dans l'expression des personnes (pas tous bien sur) le mépris voire la haine envers moi dans la vie de tous les jours. Ce qui est amusant est que cette attitude envers moi est d'un ridicule, risible car ô combien injustifié ! Uniquement voyez-vous parce que je ne pense pas comme eux, n'ai pas les mêmes objectifs ou disons une autre vision de la vie....Ils détestent, ne veulent pas comprendre ou n'admettent pas une certaine remise en question (légère pourtant et gentillette) de quelques valeurs acceptés par d'autres ainsi qu'une "difficulté à être à la hauteur" Le saviez-vous ? Il y a des domaines où je suis bon et
d'autres pas du tout, je ne suis pas le seul ....
Hey, votre attitude de mépris est vide et creuse ! Réservez cela à d'autres qui font mille fois pire que moi ! (Il y en a) Je ne suis qu'un enfant de c½ur ! lol, ah c'est peut-être précisément cela qui n'est pas accepté ?
Moi en réponse, je ne méprise pas, je m'amuse de vos erreurs et cherche à comprendre, preuve de solidarité.
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog. 

Tags : On rejette ce que l’on ne comprend pas - Ceux qui souffrent et qui perdent sont toujours un objet de mépris - Adolf Rudnicki - mépris - Je ne suis qu'un enfant de c½ur ! - Ostracisme - différence - tolérance - exprimer ce que l'on ressent

On rejette ce que l’on ne comprend pas 10/11/2014

Le niveau intellectuel est le facteur clé, et il vaut pour les deux parties : celui qui s'exprime, expose et  de l'autre les auditeurs, ceux qui reçoivent l'information, la comprennent, sont empêtrés avec, font des efforts ou pas...C'est révélateur de l'ouverture d'esprit de la personne.
D'où croyez –vous que vient parfois le mépris, les quolibets et la diffamation qui s'abattent sur les intellectuels ? De l'obscurantisme en partie mais il y a aussi ceux dont justement ils abreuvent de venins qui demande peu d'effort de compréhension...
Mais le « mépris élitisme » ? Il existe. J'en ai eu l'expérience il y a une décennie, vous vous faites vite chasser dés que la personne s'aperçoit que vous avez pas le niveau et que vous saurez pas répondre à ses attentes...Cela m'a fait bien comprendre des choses à l'époque, bien que la personne a très peu d'égard pour moi, je n'en ai aucune haine ni rancune, je ne perdais pas mon temps avec ses sentiments ou je ne sais quelles vengeance...Je préfère me battre à combler l'écart et à atteindre un tout autre niveau. Et c'est le plus difficile, c'est tellement plus séduisant et aisée de végéter d'exprimer sa haine et son ressentiment de façon stupide tout en pensant se « venger » intelligemment...
Il y a du mépris des deux côtés, quelques fois bien justifiés. Certains savent exploiter ce fait habillement...
Le savoir se promène souvent avec  sa complice, la solitude...Vous n'avez pas remarqués ? Dès que vous abordez des sujets pointus, complexes, avec pourquoi pas un style d'écritures un peu lourd et éloigné du style populaire vous vous sentez pas isolés comme sur une île déserte ? lol. Ostracisme.
Pardonnez à ceux qui diffament et vous rejettent, ils ne savent pas ce qu'ils font....Instruisez-vous, élevez-vous.
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog.

Tags : On rejette ce que l’on ne comprend pas - intellectuel - savoir - connaissance - qi - mépris - diffamation - rejet - exclusion - Ostracisme - mépris élitisme - Le savoir se promène souvent avec sa complice la solitude - études - travail - élévation - solitude - banissement - progresser

L'échec du "monde meilleur" violent et anarchique 02/11/2014

Les événements récents ont montré l'échec de ceux qui désirent dans les rues amener un "monde meilleur"...Quel monde meilleur ? Celui de la violence, de la dégradation et de la destruction ? De vitrines de magasins de personnes honnêtes ? de panneaux affichant le plan de la ville ? Quel horrible symbole de l'oppression du pouvoir en place dites moi ! lol. La vérité est qu'il n'y a qu'une seule oppression actuellement : la violence. Encore et toujours...Elle est dans les actes de destructions, dans les paroles (insultes, discriminations, sexisme..) dans la vie au quotidien dans les violences conjugales, dans le machisme dont certains se battent becs et ongles pour le sauvegarder, dans l'oubli de la gravité, du respect et de la dignité pour les morts....Tout ces événements n'est que l'expression de personnes laissant exprimer leur côté primaire....Fous, ils oublient leur crédibilité en désirant casser tout. Échec. Oui, car ces mêmes personnes demain feront les mêmes erreurs que leurs aînés (discriminations, rejets...) Les casseurs si demain ils seraient au pouvoir c'est à dire dans la situation inverse agiraient de la même manière que ceux dont ils détestent !
Je ne vois qu'une seule oppression actuellement, celle de la violence, aucune autre. Le monde ne sera pas plus beau avec ces types. Allez un petit jeu: Cherchez à quel moment dans l'histoire nous avons déjà été confronté à la violence et à son culte ? Cela a aboutit à un monumental échec et à la ruine. (Combien vont trouver ?....Et ils prétendent tout savoir et vivre actuellement une période abominable ? Laissez-moi rire) Le principal souci est que nous l'avons déjà vu, constaté, condamné....certains malhonnêtes inventent des contes de fées pour nier ce qui s'est passé, et ainsi séduire....Mais nous oublions vite. Passants, souviens-toi....
Mais je ne fais pas d'illusions, je sais très bien que je vais me faire démolir, dire que je dis n'importe quoi ici autant que si j'avais participé à une manif de casseurs, quelle honte, d'ostraciser ceux qui se servent de leur tête pendant que d'autres jouent les brutes et cassent....Le monde est impitoyable lol, quelle violence !
Dayofdoom qui remercie la terre entière de lui fournir matière pour composer ce blog. 

Tags : L'échec du "monde meilleur" violent et anarchique - pacifisme - paix - respect - dignité - Non violence - Le Lion de la Colère - Ostracisme - sivens - Nantes - casseurs

La Force du b½uf 07/08/2014

Voici une « philo-fable » extraite du livre de Michel Piquemal « Les philo-fables Philo Fable : Le double pour tes voisins » : La Force du b½uf
Un homme avait un b½uf noir d'une force extraordinaire. Son voisin, qui en avait aussi un d'une grande force, aimait les paris. Un jour, au cours d'une foire, devant tous les badauds assemblés, il fit tirer à son b½uf un chariot porteur d'une énorme charge. Puis il s'écria :
- S'il existe un autre b½uf capable de tirer ce char, je donnerai cent pièces d'or à son propriétaire ! Mais, s'il n'y parvient pas, j'empocherai les cent pièces d'or.
Le propriétaire du b½uf noir releva aussitôt le défi. Il attela sa bête puis lui cria :
- Allez, force! Tire, feignant! Qu'attends-tu, sale bête, tire donc !
Mais le b½uf noir eut beau forcer et suer, il ne parvint pas à tirer la charge et l'homme perdit ses cent pièces d'or.
Quelque temps plus tard, le voisin, enhardi, réitéra son pari.
- Cette fois, dit-il, j'offre mille pièces d'or. Le b½uf noir dit alors à son
maître :- Relève le défi et je te gagnerai cette somme !
- Comment oses-tu, répliqua son maître, toi qui m'as déjà fait perdre une fois ?
Mais le b½uf noir lui répondit :
- Devant une foule nombreuse, tu m'as insulté et humilié, me faisant perdre toute confiance. Encourage-moi et tu verras ce dont je suis capable.
Alors le maître brossa son b½uf et orna ses cornes d'une couronne de fleurs. Et, lorsqu'il l'attela, il lui prodigua mille encouragements :
- Porte-moi chance, mon beau ! Je sais que tu en as la force ! Tire, mon ami, tire ce char comme un fétu de paille !
Et, à l'étonnement de tous, le b½uf noir emporta l'énorme charge jusqu'au sommet de la colline.
(D'après une fable bouddhiste)
« Lorsqu'on est humilié, on perd tous ses moyens. Lorsqu'on est encouragé, on arrive à se surpasser. Qui n'en a déjà fait l'expérience ? Bien des siècles avant les recherches en psychologie comportementale, ce conte souligne l'importance du mental sur nos facultés physiques ! (Michel Piquemal).

Tags : Michel Piquemal - philo-fable - La Force du b½uf - encouragement - psychologie comportementale - gadlu.info - bouddhisme - Maître de Justice - confiance en soi - "Doit-on tout faire pour être heureux ?" - Vie animale et son environnement - Ostracisme - on a tous besoin de confiance et d'encouragement pour avancer et progresser dans la vie